Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 06:34

 

 

Voir aussi sur le péril des Droites extrêmes, un dossier :

Le Manière de Voir du Monde Diplomatique, N°134, avril-mai 2014

Des manifestants ukrainiens

et plus particulièrement du parti nationaliste Svoboda

affichent leurs convictions :

le portrait d’Adolf Hitler dressé devant l’hôtel de ville de Kiev.

 

 Le portrait d’Adolf Hitler devant l’hôtel de ville de Kiev 

 

 

Autre portrait exposé par les nationalistes, celui de Bandera, figure du nationalisme ukrainien, fondateurs de l’Armée insurrectionnelle ukrainienne et dirigeant de l’Organisation des nationalistes ukrainiens (OUN).

 

 

 BfDP5sICUAA0JGm

 

 

http://la-flamme.fr/2014/02/le-portrait-d%E2%80%99adolf-hitler-devant-l%E2%80%99hotel-de-ville-de-kiev/

http://france.eternelle.over-blog.com/article-le-portrait-d-adolf-hitler-devant-l-hotel-de-ville-de-kiev-122680286.html#fromTwitter

.

 

Regardez la démocratie

que vous avez installée en Ukraine !

 

 

Déjà, en 1982,

dans cet interview pour Fr3 (2mn),

je dénonçais le racisme, le fascisme,

et tous les communautarismes sectaires, intolérants.

Mes bêtes noires !

 

 

 

 

 

Le fascisme est la pire des abominations.

C'est la violence sauvage, bestiale,

absurde, sans limites.

C'est le racisme, la haine.

 

Avec l'aide des "démocrates" de l'Occident,
le fascisme vient de triompher en Ukraine

bien décidé à imposer son ordre

totalitaire, monstrueux.

 

C'est le premier round.


Poutine, le joueur d'échec, vient de se lever.

Il se dresse face à l'Occident corrompu,

menteur, voleur, assassin.

 

L'Histoire n'est pas finie..

 

Chantal Dupille

 

NB : L'Occident a installé le fascisme en Ukraine,

comme il installe un peu partout le terrorisme.

Pour servir ses intérêts.

Pour prospérer sur les décombres des sociétés,

pour diviser afin de régner.

L'Occident est monstrueux !

 

 

Regardez ceux que

l'UE

(qu'on veut encore nous fourguer,

et toujours plus,

et pire encore, avec le GMT)

a légués en Ukraine:

 

 

Victime de la terreur !

Le fascisme à l'oeuvre en Ukraine :

Attaque d'un bus (VO)


...

 

 

. pays-baltes-et-OTAN

 

 

 

Actualité Ukraine, Crimée, etc,

quelques liens

sur mes blogs :

 

Ukraine, Crimée, Vénézuela, Syrie : Le dessous des cartes. Propagande de guerre

.

 

posts map of Greater .

Looks like the fascists have designs on Russia,

Poland and Hungary:

.

Ukraine-projets-nazis-sans-com.jpg

 


Rappel :

 

Ukraine: Les néo-nazis mercenaires pour l'impérialisme américano-européiste

 

           
Néo-nazis Ukraine.

  .

TwitLonger d'un Lecteur, Sormiou,

voici le post car le site est désormais

difficile d'accès :


@rsistons Article paru sur le site mai68.org le 1er mars 2014 :

  - 1 mars 2014 - Sochi, c’est fini !

L’impérialisme occidental nazi n’aura pas la Crimée !

Il aura seulement la dette !

.

Les Amerloques ont profité des jeux de Sochi pour fomenter un coup d’État en Ukraine en utilisant des mercenaires nazis recrutés partout en Europe. Les impérialistes occidentaux ont profité de Sochi pour tenter d’imposer un fait accompli, sachant que les Russes n’interviendraient pas en Ukraine pendant Sochi. Mais voilà, Sochi, c’est fini !

Ce soir, 1er mars 2014, l’impérialisme occidental nazi admet sa défaite en Crimée, les Russes ne se sont pas laissés intimider, ils ne se sont pas laissés imposer un fait accompli. Le bluff d’Obama, qui a dépensé 5 milliards de dollars pour financer la contre-révolution nazie en Ukraine, a échoué.

Maintenant, c’est dans tout l’est de l’Ukraine que les Ukrainiens manifestent pour que Poutine envoie l’armée russe les libérer eux-aussi des nazis qui se sont emparés du gouvernement à Kiev. La Russie viendra-t-elle les libérer eux-aussi ? C’est probable.

La question qui se pose, c’est de savoir si la Russie va reprendre toute l’Ukraine. Possible que non, puisque l’Ouest ne présente pas grand intérêt pour elle, puisque la seule chose que possède l’Ouest de l’Ukraine, c’est une énorme dette que la Russie pourrait en fin de compte laisser à l’Occident nazi qui a voulu s’emparer de l’Ukraine.

Je me disais, au début des événements ukrainiens, qu’il y avait quelque chose de bizarre dans la propagande bourgeoise de l’impérialisme américano-euro-sioniste, à diviser ainsi les Ukrainiens entre "pro-européens" et "pro-russes", au lieu de les classer comme d’habitude entre "de droite" et "de gauche".

Mais, au vu des événements, j’ai compris une chose. "Pro-européen", ça veut dire nazi ; et "pro-russe", ça veut dire très "à gauche", voire communiste. En effet, les troupes de choc de la contre-révolution ukrainienne "pro-européenne" avaient des croix gammées comme symboles, et les populations "pro-russes" de l’Ukraine ont souvent manifesté avec des drapeaux rouges munis d’une faucille et d’un marteau.

do

 

.

"ON" a mis un virus sur mon site internet, alors..
GOOGLE BLOQUE MON SITE
Voici comment aller sur mai68.org ou mai68.org/spip
sans courir le moindre risque 

                           En fait, il suffit de désactiver Java

ou/et de ne pas utiliser Internet Explorer

(Do) 

 

.

Intervention militaire russe en crimée

 

Intervention militaire russe en crimée ? Etats-unis et UE jouent avec le feu en s’attaquant aux intérêts vitaux de la Russie + liens

.

 

La situation en Ukraine-Crimée,

L'affrontement Est-Ouest en Ukraine-Crimée - Dossier par eva R-sistons

.

94229859_o  

 

 

Scandale: Gladio, le formatage de l’Europe

par les réseaux fascistes et les USA

http://www.reseauinternational.net/2014/03/02/scandale-gladio-le-formatage-de-leurope-par-les-reseaux-fascistes-et-les-usa/

 

 

.http://www.les-crises.fr/saloperies/

eurss.gif

 

Dictatmolle ou dictadure


Monsieur Mélenchon considère que nous vivons dans une dictature molle. Dans son blog il déclare le 25/02/2014 :

 

"La dictamolle, ce n’est pas la dictature. La dictature est rustique. Elle surveille, réprime et nécessite une vigilance de chaque instant. En dictature, il y a des morts. La dictamolle est bien plus efficace. Sa formule générale d’action est « cause toujours tu m’intéresses ». Rien ne sert à rien, tout veut dire n’importe quoi et même son contraire. La dictamolle est une situation d’autoritarisme insaisissable. Tout simplement parce que le dictamou vit dans la demie-teinte, mi-chair mi-poisson. Tel le caméléon, il se confond avec le paysage qu’il occupe ; il tient tout le monde hors de portée sous un feuillage de mots truqués, d’humour de muscadin, de blagues et de jeux de communication. La dictamolle de Hollande est un exemple de ce que l’on peut faire dans ce registre extrêmement exigeant en matière de cynisme post-électoral et d’absence d’affect face aux souffrances qu’on déclenche. Mais cette semaine, le dictamou a commis une erreur. Il s’est laissé trop aller dans le paysage qu’il occupait. Et c’est ça qui le rendait trop visible. Bisouter des patrons très discutables, admirer bouche bée le président démocrate qui a espionné son pays : tsssss ! tsssss !"

 

En réalité la dictature n'est pas si molle qu'elle en a l'air. Dans notre démocratie on crève les yeux des manifestants, on en condamne d'autres à de la prison ferme, on espionne des dizaines de milliers d'internautes avec la complicité de toute la classe politique. Et encore, le PS et la gauche sont beaucoup plus démocrates que l'UMP elle même moins implacable que le FN.

La "dictamolle" c'est bien la dictature. Mais une dictature cachée et hypocrite. Une dictature qui torture et tue secrètement. Une dictature qui espionne les citoyens en les filmant dans leurs habitations. Une dictature qui ne supporte pas la moindre contradiction. Une dictature où une lettre au courrier des lecteurs du Figaro peut conduire à des persécutions à vie. Une dictature qui spolie 90% de la population au profit des 10% des riches qui sont les seuls à profiter du système. Une dictature où personne n'a plus de droit. Plus de droit du tout. Plus le droit à la vie privée, plus le droit de pisser, chier, voyager, dormir, travailler sans l'autorisation de Big Brother, le Mind Control plus puissant que celui imaginé par Orwell. Une dictature où le Mind Control se charge de disperser les familles, de briser les couples, d' "éduquer" les enfants. Une dictature qui persécute les innocents et favorise les corrompus, les criminels et les fous. Une dictature qui sème le chaos partout dans le monde. Une dictature qui opère de concert avec les fascistes du monde entier pour persécuter les citoyens. Une dictature où de simples internautes sont obligés de subir la torture satellitaire en raison de leurs écrits, de leurs origines, de leurs opinions.

 

Nous ne sommes pas dans une dictatmolle mais dans un régime totalitaire de la pire espèce qui "surveille et réprime" par satellite, comme tous les hommes politiques le savent. Quant au "dictamou" il est tout de même moins criminel et tyrannique que les "dictatdurs" qui l'ont précédé.

 

http://edouardjean.canalblog.com/archives/2014/02/26/29308977.html 

 

.

A lire absolument :

 

  Des organisations nazies font irruption sur la scène européenne

.

Moscou inverse les rôles à Kiev

par Thierry Meyssan

Moscou inverse les rôles à Kiev , par Thierry Meyssan  
IRIB-La Russie n’a pas réagi aux événements ukrainiens durant les Jeux Olympiques de Sotchi [1].

Sa presse continuait à faire ses titres des exploits de ses athlètes, tandis que l’on se battait à Kiev et dans plusieurs capitales provinciales. Le Kremlin considérait en effet qu’à tout moment, les ennemis de la Russie pouvaient encore transformer sa fête sportive en bain de sang.

Comme prévu, le pouvoir avait déjà changé de mains à Kiev lorsque se clôturaient les Jeux. Les Occidentaux, largement désinformés, ont eu l’impression d’une révolution pro-européenne. Pourtant, la divulgation d’une conversation téléphonique entre l’assistante du secrétaire d’État US, Victoria Nuland, et son ambassadeur, Geoffrey R. Pyatt, ne laisse aucun doute sur le complot états-unien [2]. À coup de fausses images, on leur a fait passer un gouvernement de voyous et de prévaricateurs [3] pour une bande de tortionnaires russophiles [4]. Comme dans toutes les « révolutions colorées », de mystérieux snipers ont tiré depuis les toits à la fois sur la foule et la police, et le gouvernement en a été tenu pour responsable. Dans la confusion, les Occidentaux ont eu l’impression que « le peuple » s’était emparé des palais nationaux. En réalité, pendant que des activistes, majoritairement nazis, combattaient place Maidan en direct sur les télévisions internationales, des politiciens s’emparaient discrètement des palais nationaux dans une autre partie de la ville. De ce point de vue, les Européens peuvent être rassurés : ce ne sont pas les nazis qui ont pris le pouvoir.

 

Les nazis ukrainiens n’ont rien à voir avec l’extrême-droite ouest européenne, généralement ouvertement sioniste (sauf le Front national français). Ils ont été incorporés durant la Guerre froide dans les réseaux stay-behind de l’Otan pour saboter l’économie soviétique, puis ont été entretenus par la Pologne [5] et la Lituanie. Durant les trois mois de manifestation, ils ont été rejoints par des islamistes tatars qui étaient venus spécialement de Syrie où ils pratiquaient le jihad [6]. Les Tatars, habitants historiques de la Crimée, qui furent dispersés par Staline pour avoir soutenu les nazis durant la Seconde Guerre mondiale, sont aujourd’hui répartis principalement en Ukraine et en Turquie. Place Maidan, ils ont su montrer leur savoir faire acquis en Syrie : ils ont crevé les yeux de policiers et les ont mutilés [7].

 

La révolution de la place Maidan masque un coup d’État extrêmement classique [8]. En présence de « diplomates » états-uniens, la Rada a violé la constitution qu’elle a abrogé sans référendum. Elle a destitué, sans débat ni procès, le président en exercice et a confié les pouvoirs législatifs et exécutifs à Olexandre Tourtchinov, l’ancien patron des services secrets.


Le nouveau dictateur a désigné Arseni Iatseniouk comme Premier ministre, ce qui correspond, ô miracle, aux souhaits exprimés à l’avance par Victoria Nuland. Le nouveau Premier ministre a constitué un cabinet qu’il est allé présenter aux manifestants de la place Maidan. Ceux-ci, désormais beaucoup plus nombreux et parmi lesquels les nazis ne représentent plus qu’un tiers, ont hué nombre d’entre eux, parce que juifs.

 

En Crimée, où la majorité de la population est russe et où stationne la marine russe, le Parlement régional, pris lui aussi d’un « élan révolutionnaire », renversait le gouvernement local (fidèle à Kiev) et nommait le sien (pro-Russe). Simultanément, des militaires en uniforme, mais sans drapeau ni insignes, prenaient les bâtiments officiels et l’aéroport, empêchant le nouveau gouvernement de Kiev d’envoyer ses forces.

 

À Kiev, la Rada dénonçait une ingérence russe et appelait au respect du Mémorandum de Budapest. En 1994, les États-Unis, le Royaume-Uni et la Russie avaient signé un accord sur le gel de l’Ukraine en échange de sa renonciation à l’arme nucléaire [9]. Mais pour Moscou, ce Mémorandum ne s’applique plus car il a été violé par Washington et Londres depuis la « révolution orange » de 2004 [10] et plus encore depuis le coup d’État de la semaine dernière.

 

Que va t-il se passer maintenant ? Le 25 mai, Bruxelles organise l’élection du Parlement européen, Kiev organise une élection présidentielle, tandis que la Crimée tiendra un référendum d’autodétermination. Une fois la Crimée indépendante, elle pourra toujours choisir de se rattacher à la Russie dont elle faisait partie jusqu’en 1954. L’Union européenne devra, quant à elle, répondre aux espoirs qu’elle a suscité et par conséquent payer, avec on ne sait quel argent, une partie des 35 milliards de la dette ukrainienne. Les nazis de la place Maidan ne retourneront pas à la clandestinité, mais réclameront leur part de gouvernement.

 

Mais l’histoire ne sera pas terminée pour autant car il restera pour le Kremlin les problèmes de la partie orientale de l’Ukraine (qui abrite une population russe et une industrie de défense) et de la Transnistrie (l’ancienne Bessarabie, qui était jadis le centre de recherche pour les missiles soviétiques). Ce petit pays, de population russe, qui ne figure sur aucune carte car il ne siège pas à l’Onu, a pris son indépendance lors de la dissolution de l’Urss, mais est considéré comme faisant partie de la Moldavie. Il résista vaillamment à une guerre que lui livrèrent la Moldavie, l’aviation roumaine et les conseillers de l’Otan, en 1992 [11]. Il est parvenu depuis à conserver le modèle social soviétique tout en adoptant des institutions démocratiques. Sa sécurité est assurée par une « force de paix » russe [12]. Au minimum, une vingtaine de kilomètres carrés ukrainiens pourraient se soulever et se joindre à la Transnistrie pour lui offrir une sortie sur la mer Noire, mais l’Ukraine serait alors coupée de son appendice occidental. Au mieux, relier la Crimée à la Transnistrie supposerait de prendre plusieurs centaines de kilomètres de côte dont la ville d’Odessa.

 

Les troubles vont donc se poursuivre en Ukraine, mais ce sera aux arroseurs arrosés —les États-Unis et l’Union européenne— d’en supporter le poids. Outre le fardeau financier, comment vont-ils gérer leurs alliés victorieux nazis et jihadistes ? La démonstration de force de Washington tourne au fiasco [13].

Source Al-Watan (Syrie)

[1] « Après la Yougoslavie, l’Ukraine ? », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 5 février 2014.

[2] « Conversation entre l’assistante du secrétaire d’État et l’ambassadeur US en Ukraine », Oriental Review, Réseau Voltaire, 7 février 2014.

[3] « L’Ukraine brade son secteur énergétique aux Occidentaux », par Ivan Lizan, Traduction Louis-Benoît Greffe, Однако, Réseau Voltaire, 2 mars 2013.

[4] « Fausses images en Ukraine », Réseau Voltaire, 6 février 2014.

[5] « La Pologne, nouvelle tête de pont d’un plan de déstabilisation de l’Otan », par Andrew Korybko, Traduction Gérard Jeannesson, Oriental Review, Réseau Voltaire, 26 février 2014.

[6] « Des jihadistes assurent le service d’ordre des manifestations à Kiev », Réseau Voltaire, 4 décembre 2013.

[7] « Евротвари выкололи глаз и отрубили руку пленному бойцу », YouTube, 21 février 2014.

[8] « Coup d’État pro-US en Ukraine », Réseau Voltaire, 23 février 2014.

[9] “Memorandum on Security Assurances in connection with Ukraine’s accession to the Treaty on the Non-Proliferation of Nuclear Weapons”, Voltaire Network, 5 December 1994.

[10] « Washington et Moscou se livrent bataille en Ukraine », par Emilia Nazarenko et la rédaction, « Ukraine : la rue contre le peuple », Réseau Voltaire, 1er et 29 novembre 2004.

[11] « En 1992, les États-Unis tentèrent d’écraser militairement la Transnistrie », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 17 juillet 2007.

[12] « Tiraspol, base avancée de l’armée russe ? », par Arthur Lepic, Réseau Voltaire, 15 août 2007.

[13] « Washington peut-il renverser trois gouvernements à la fois ? », par Thierry Meyssan, Al-Watan (Syrie), Réseau Voltaire, 23 février 2014.

 


 

Honte à Catherine Ashton de l'UE

qui s'affiche avec Oleh Tyahnybok du parti ukrainien Svoboda,

ouvertement antisémite et pro-Nazi

 

 

.

Malgré les apparences de démocratie, le capitalisme est fasciste =
NEONAZIS AU POUVOIR D’ÉTAT EN UKRAINE.

L'anarchie fasciste planifiée =

- Mon dossier

.

 

Le fascisme est une horreur !

Quels mauvais souvenirs il rappelle !


Valls-fuhrer.jpg

 

On finit dans l'humour, quand même ! 

La valse de Valls avec Dieudonné. Attention,humour caustique! (caricatures)

 

 

Dieudo m'a tuer

 

 

 

Ne manquez pas de lire les commentaires d'Ahura

sur cet article,

ils sont formidables ! 

Chantal (eva)

 

.

 

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chantal Dupille - dans Barbarie
commenter cet article

commentaires

Sarah. P. Struve - Струве Сара Петр 19/03/2014 01:44

Спасибо вам! Vous savez ou est le vrai combat, vous avez cette liberté d'esprit! Merci encore -)

ahura 08/03/2014 08:06

Eva ...quand j'ai entendu Obama, le président aux dents blanches et à l'haleine fraîche déclarer que Poutine était du mauvais côté de l'Histoire , je n'ai pu m'empêcher de réagir. Trop c'est trop !
Et je pense le contraire et le proclame haut et fort ! Vladimir est dans le sens de l'Histoire et comme je l'écrivais récemment son idée d'Eurasie prend forme alors que la "Barosie" devient un
monstre hideux à l'image de ses concepteurs ! La Chine, l'Iran et l'Inde (oui vous avez bien lu ...l'Inde !)apportent leur soutien à la Russie et nous nous acheminons pour le plus grand bien des
peuples et pour la sécurité de la planète vers un monde bipolaire . Je ne sais pas ce que fera l'Amérique du Sud mais je le pressens ! Donc les américains et leurs alliés vont trouver un
interlocuteur de poids en face d'eux, un interlocuteur sur qui il faudra compter sur le plan militaire mais aussi sur le plan économique entre autres ! Ils ne pourront plus faire croire qu'eux
seuls sont de grands démocrates et qu'ils agissent dans le monde entier pour le bien des populations, alors que leur seul but est de dominer le monde et de voler les richesses des pays dans
lesquels ils interviennent ! Pour rappel les Etats -Unis sont racistes. Ils ont agressé plus de cinquante pays alors que l'Iran par exemple n'en a agressé aucun ! Ils ont assassiné un Président !
Ils sont pour la peine de mort et là Hollande ne le souligne pas ! et ne fait aucune remarque . Ils ont des centaines de milliers de citoyens dans leurs prisons dont des enfants enfermés à vie ! Ce
sont les seuls qui ont employé la bombe atomique etc, etc et on voudrait nous imposer ce modèle ! Ah j'oubliais ils ont un budget pour leur armée de 545 milliards de dollars (par comparaison la
France 53 milliards).
Poutine bien évidemment est diabolisé par ce bloc . Il n'en a cure et ce n'est pas les sanctions qui viennent d'être prise à l'encontre de son pays qui vont le faire reculer . Lui menace de couper
le gaz à l'Ukraine (tant qu'elle n'a pas réglé ses dettes) et cela a une portée plus significative . Elle va perdre un client soit mais elle va signer des contrats avec la Chine qui vont rapidement
compenser le manque à gagner ! Ceci va faire réfléchir au moins les allemands plus diplomates que les français, sous influence . Il n'y a qu'à voir la présence de Botul débraillé sur la parvis de
l'Elysée entre le boxeur ukrainien et notre Président qui selon un sondage voit sa cote de popularité atteindre 17% !! Imaginez un prof qui ne serait plus écouté que par 4 élèves sur les 25 que
compte sa classe !!!!et qui voudrait imposer "SA" méthode à ses collègues !

ahura 08/03/2014 02:07

Eva...cette image ( http://www.checkpoint-online.ch/CheckPoint/Images/N-Israel-8.jpg) apparue sur ton compte twiter et représentant un enfant palestinien face à un char israélien m'a
particulièrement ému. J'avais immédiatement réagi mais mon commentaire n'est pas apparu. Je retente ma chance. Cette photo donc de ce gosse face au char symbolise à elle toute seule la farouche
résistance de son pays face aux envahisseurs. Elle m'a fait penser à l'étudiant chinois sur la place Tian'anmen, au Che et à Gavroche . Elle mériterait de faire le tour du monde ! Quelle leçon de
courage donne cet enfant à tous ceux qui ont peur et tremble comme des feuilles !Comme j'aimerais le rencontrer !

ahura 06/03/2014 07:28

Eva...le silence est un véritable ami car il ne trahit jamais ! Cette phrase n'est pas une réplique du film "Le Parrain" ou d'un film sur la mafia ! Non c'est une réponse de Brice (de Nice)
Hortefeux empruntée à Confucius dans le cadre de "l'affaire Buisson" . Toute la classe politique crie haro sur le baudet. C'est lamentable d'autant plus qu'elle n'a pas trop haussé le ton contre la
NSA qui a mis tous les citoyens sous écoute et qu'elle a la mémoire courte surtout les "sos" qui oublient que Miterrand était friand de ce genre de pratique ! Et ils ont oublié l'affaire du canard
enchaîné sous Giscard je crois ! Je ne suis pas là pour défendre Buisson loin de là mais il a le mérite de montrer aux citoyens que nous sommes par quels genres d'individus nous sommes gouvernés et
cela est salutaire ! La Justice doit avoir entre les mains des choses très intéressantes pour la conduite de ses enquêtes qui traînent en longueur et Marine Lepen doit se frotter les mains car un
boulevard vient de s'ouvrir devant elle mais force est de constater qu'elle n'est pas plus pourrie que tous ceux qui dirigent actuellement le pays. Quand au sieur Buisson il devrait prendre bien
soin de sa petite santé car un accident est si vite arriver !

ahura 05/03/2014 07:23

Eva...alors que la petite commune de St Paul trois château prépare les élections municipales en présentant une liste de citoyens tirés au sort , que Hollande vient de faire bombance et allégeance
au dîner (de.... non !)du CRIF alors que des citoyens meurent de faim dans les rues, les tirs de missiles se multiplient à l'Est (là où le soleil se lève !). Après la Corée du Nord qui a réalisé 6
essais réussis, c'est au tour de la Russie qui vient de lancer le Topol d'une portée de 10000 km et qui peut transporter une charge de 550 kilotonnes (excusez du peu !)et celui de la Chine !
Comment interprété ces démonstrations de force ? Est ce un simple avertissement ? L'avenir nous le dira ! Je pense que le rêve américain de dominer la planète et de piller les ressources des états
s'éloigne . Nous nous acheminons vers un monde bipolaire. D'un côté les USA et ses larbins et de l'autre la Russie, la Chine, l'Iran dans un premier temps puis peut-être l'Inde et le Pakistan par
la suite. La France a loupé le coche ! Le grand marché transatlantique ne profitera qu'aux américains. Il nous arroseront de leurs produits de merde. Le commerce ne se fera en majorité que dans un
sens. L'économie française n'a rien à gagner dans ce marché de dupe. De cette alliance contre nature elle perd des marchés en Iran . L'Amérique (du Nord qui ne le perd pas justement le Nord
)interdit à la France de vendre des voitures automobiles et des pneumatiques alors qu'elle essaie de vendre les siens en loucedé. C'est pourquoi ses relations avec l'Iran se sont détendues ! et les
dirigeants français n'y voient que du feu. L'Amérique est sur le déclin du côté où le soleil se couche. La Russie se redresse à très grande vitesse et est du côté où le soleil se lève ! Notre
avenir se trouvait là bas . De Gaule avait bien raison ! Maintenant apprêtons nous à payer le gaz à prix fort ! Nos entreprises avaient pourtant un formidable marché qui s'ouvrait à leurs portes
mais avec leur obstination et leurs lunettes à double foyer comme celles de Hollande elles sont passées à côté d'une formidable opportunité ...