Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2009 6 18 /04 /avril /2009 00:47






Tout commence par un commentaire, au sujet de mon post  : La guerre mondiale a commencé ... "la solution finale" ?

Son auteur est FEUILLY. Je regarde son site, que je salue car c'est celui d'un auteur à la pensée élaborée et à la plume fine. Et sur son site, il y a une publicité. En  la voyant, j'ai tout de suite pensé qu'elle pouvait intéresser les lecteurs qui aiment écrire, qui souhaitent être lus, et qui rêvent de laisser, comme dit Malraux, "une cicatrice sur la planète".

Amis lecteurs-écrivains, voici, peut-être, la solution  que vous attendiez !

En espérant vous avoir été utile, je vous souhaite bonne chance ! Chantal



Commentaire :

Il y a de quoi être inquiet, en effet. Dans cette optique, on prévoit de privatiser l’enseignement (seuls les riches pourront offrir un enseignement de qualité à leurs enfants). A quoi bon éduquer 90 % de la population alors que 10% seront suffisants pour faire tourner la machine économique. On est loin de l’enseignement humaniste, donc. Sous-éduquée, la population survivra dans une demi-misère calculée (juste quelques allocations de chômage pour qu’elle ne se révolte pas). Effrayant…
Commentaire n° 1 posté par Feuilly aujourd'hui à 20h39
ajouter un commentaire



Je vous conseille donc de visiter le site :


Editer-livre.com,

http://www.editer-livre.com/editer/

Le site editer-livre.com des Éditions Beaurepaire

Auteurs_ : faire de votre manuscrit, un livre (référencé à la Fnac, présent sur la principale base de données des libraires et en vente dans les plus grandes librairies du web), n'est plus un rêve inaccessible.

Faire de votre manuscrit un "vrai" livre, c'est possible !


Pack Editions :

Tarif : forfait 989 € + 3 € les 1000 caractères (avec espaces).

Paiement possible en deux fois : 50% à la signature du devis, 50% à la signature du BAT (bon à tirer, 4 à 6 semaines plus tard).

Exemple: pour un manuscrit comportant 160.000 caractères (livre final d'environ 150 pages au format 14x20cm) : compter 989 € + (3 € x 160.000:1000 ) =  989 € + 480 € = 1469 €


Les prestations :

  • Lecture.
  • Corrections orthographiques, syntaxiques et typographiques.
  • Mise en page.
  • Relecture.
  • Réalisation de la couverture.
  • Mise au format PDF certifié imprimable.
  • Attribution du n°ISBN.
  • Dépôt légal auprès des organismes concernés.
  • 100 livres imprimés et livrés à l'adresse de votre choix (France métropolitaine).

    Ce pack correspond à la réalisation complète de votre livre. Vous n'avez qu'à vous laisser guider et donner votre avis sur la couverture, la mise en page et le prix auquel vous souhaitez vendre votre ouvrage. Nous nous chargeons de tout et vous livrons vos livres imprimés à l'adresse de votre choix (France métropolitaine).
Service gratuit ) uniquement en complément du pack édition, nous pouvons proposer à l'auteur les prestations suivantes :
  • Présentation du livre (photo de la couverture, résumé, tarif, articles de presse, etc.) sur notre site.
  • Vente du livre sur les plus grandes librairies du web (amazon, fnac.com, priceminister.com, chapitre.com, alapage.com...).
  • Inscription du livre sur le réseau Dilicom (principale base de données des librairies françaises).
  • Référencement du livre à la Fnac.
  • Nous assurons la gestion des commandes, la facturation et la livraison des exemplaires (pour assurer ce service et répondre aux premières commandes, nous gardons 20 livres sur les 100 du pack édition).

  
Suite à http://www.editer-livre.com/editer/index.html



                                           L'âme du poète L'âme du poète L'âme du poète L'âme du poète  

                                                                                        L'âme du poète


Commentaire reçu fort intéressant,
je le mets donc ici :



Diable, voilà que je me retrouve pour ainsi dire au centre de cette nouvelle note aux propos par ailleurs élogieux. Que dire ? Que de mon côté j’apprécie beaucoup le ton de votre site et que vos analyses politiques sont hélas criantes de vérité. Cela nous change du discours ambiant sur la libre entreprise et le néo-libéralisme.

Pour le reste, l’éditeur dont vous donnez le site en lien pratique l’auto-édition. Le problème, c’est qu’aucune diffusion n’est assurée. Référencé à la Fnac ? Cela signifie que le livre sera dans leurs fichiers et que les amis intimes pourront aller se le procurer là. Mais comme l’auteur le leur aura déjà offert gracieusement (car que ferait-il avec cent exemplaires chez lui ?), cela n’a pas beaucoup de sens. Pour le reste, le livre n’étant pas en librairie, il ne se vend pas et donc n’est pas lu, ce qui était le but initial. A la limite, l’auteur lui-même aurait fait imprimer et relier son manuscrit, que le résultat serait le même. De plus, il paraît que pour toute publication ultérieure auprès d’un vrai éditeur, cette auto-édition est très mal vue, étant un signe (à tort évidemment), de médiocrité (puisque c’est en désespoir de cause qu’on y a eu recours).

Maintenant, il est vrai que beaucoup d’auteurs travaillent ainsi et que petit à petit ils se font connaître. Cela en impose plus de dire qu’on a écrit et publié trois livres que d’avouer qu’on a quelques vieux manuscrits qui dorment dans un tiroir.

Le problème de fond, c’est celui de la reconnaissance. Celui qui s’édite lui-même ne semble pas crédible et il ne peut se targuer d’avoir été reconnu par un éditeur, lequel reste la personne qui a autorité pour dire si un manuscrit est bon ou mauvais.

L’autre problème, c’est qu’il faut rencontrer un éditeur qui a la même sensibilité que vous et qui en plus ne cherche pas à faire un profit financier, sinon c’est le refus assuré.

Pas facile, tout cela.

En tout cas, merci pour cette note.  Feuilly

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Free Music Blog 21/10/2011 14:11


Nice post! Listen the real russian rap Красное Дерево - К.И.Д.О.К! Download Free Now!


туры в чехию дешево 19/10/2011 12:45


Very informative site. I often use your services in your self-education. It’s nice that such resources exist. There is, in my view some of the shortcomings


Chantal 01/06/2009 18:39

Merci FEUILLY pour cette anlyse, si juste

merci aussi pour ton regard sur les choses.

très cordialement, Chantal

Feuilly 27/04/2009 16:20

Diable, voilà que je me retrouve pour ainsi dire au centre de cette nouvelle note aux propos par ailleurs élogieux. Que dire ? Que de mon côté j’apprécie beaucoup le ton de votre site et que vos analyses politiques sont hélas criantes de vérité. Cela nous change du discours ambiant sur la libre entreprise et le néo-libéralisme.

Pour le reste, l’éditeur dont vous donnez le site en lien pratique l’auto-édition. Le problème, c’est qu’aucune diffusion n’est assurée. Référencé à la Fnac ? Cela signifie que le livre sera dans leurs fichiers et que les amis intimes pourront aller se le procurer là. Mais comme l’auteur le leur aura déjà offert gracieusement (car que ferait-il avec cent exemplaires chez lui ?), cela n’a pas beaucoup de sens. Pour le reste, le livre n’étant pas en librairie, il ne se vend pas et donc n’est pas lu, ce qui était le but initial. A la limite, l’auteur lui-même aurait fait imprimer et relier son manuscrit, que le résultat serait le même. De plus, il paraît que pour toute publication ultérieure auprès d’un vrai éditeur, cette auto-édition est très mal vue, étant un signe (à tort évidemment), de médiocrité (puisque c’est en désespoir de cause qu’on y a eu recours).

Maintenant, il est vrai que beaucoup d’auteurs travaillent ainsi et que petit à petit ils se font connaître. Cela en impose plus de dire qu’on a écrit et publié trois livres que d’avouer qu’on a quelques vieux manuscrits qui dorment dans un tiroir.

Le problème de fond, c’est celui de la reconnaissance. Celui qui s’édite lui-même ne semble pas crédible et il ne peut se targuer d’avoir été reconnu par un éditeur, lequel reste la personne qui a autorité pour dire si un manuscrit est bon ou mauvais.

L’autre problème, c’est qu’il faut rencontrer un éditeur qui a la même sensibilité que vous et qui en plus ne cherche pas à faire un profit financier, sinon c’est le refus assuré.

Pas facile, tout cela.

En tout cas, merci pour cette note.