Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 19:44

 

http://infos.fncv.com/public/2011/armee-francaise-magazine-spectacle-du-monde.png

http://infos.fncv.com/public/2011/armee-francaise-magazine-spectacle-du-monde.png

 

 

 

Lien armée - Nation

 

 

 

 

 

 

 

Une patrie sans honneur ?

(..) "On mesure à quel point notre pays (..) a peu à peu perdu la maîtrise de son destin"

 

 

.

.

 

 

..

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

Arc de triompheVous êtes fatigués, rongés par le doute et un authentique sentiment d’humiliation. N’en soyez pas étonnés: vous faites l’objet, depuis que Nicolas Sarkozy a imposé sa funeste présence à l’Elysée, d’une régression professionnelle et sociale dont il n’est pas d’exemple dans notre histoire.


Le Livre Blanc rédigé à l’initiative du peu regretté Hervé Morin et publié en 2008 applique à l’institution militaire la politique de destruction systématique des services publics qui sévit déjà dans les administrations, l’Education Nationale, l’hôpital et les transports. A partir du 1er janvier 2011, avec l’ouverture des bases de défense supposées “rationaliser” la gestion des effectifs et des missions de la Défense, un pas supplémentaire et peut-être irréversible dans la dégradation de notre armée sera franchi :

  •  la dissolution de régiments entiers s’accélérera
  • les transferts de personnels dans d’immenses pôles de défense dépourvus des moyens matériels de remplir leur mission s’effectueront dans des conditions insupportables pour un grand nombre d’entre vous: carrières bouleversées, déménagements forcés, éloignement géographique des conjoints,
  • dans le même temps, les personnels sous contrat seront, plus encore que par le passé, poussés dehors. La réduction à terme, en 2014, à 94 000 militaires d’active de l’Armée de Terre (soit la capacité d’accueil du Stade de France…), dont 10 000 seulement destinés à“participer à la protection du territoire national” ne peut déboucher que sur une  totale incapacité en cas de conflit.

Le constat est accablant. La responsabilité des politiques dans ce sabordage de la Défense Nationale et de l’armée est éclatante:

  • la suppression du service national par le président Jacques Chirac a coupé le lien organique armée-nation qu’avait instauré la Révolution Française et rendu l’institution militaire opaque aux yeux des citoyens: combien de civils sont informés des liquidations  en cours d’unités dont l’histoire était pourtant intimement liée à celle des villes où elles étaient stationnées, en particulier dans le Nord et l’Est? combien n’en prendront la mesure que lorsque le départ des militaires aura provoqué une catastrophe humaine et économique?
  • l’instrumentalisation de notre armée au service de causes étrangères s’est accélérée depuis que Nicolas Sarkozy est arrivé au pouvoir: depuis 2007, l’armée américaine sait qu’elle peut se battre jusqu’au dernier soldat français en Afghanistan, où 52 des nôtres sont déjà tombés,
  • le retour dans la structure de commandement de l’OTAN (2009) voulue par le même Sarkozy, le plus pro-américain des présidents français depuis 1945 selon le Département d’Etat américain, est une insulte à notre tradition d’indépendance nationale et marque notre complet assujettissement à la puissance américaine au moment où celle-ci s’effondre.


Soldats, sous-officiers, officiers, vous êtes méprisés par des dirigeants indignes et corrompus. Vous l’êtes parce que vous incarnez une tradition d’honneur et de don de soi qui ne trouve pas sa place dans une société gangrénée par l’argent, où les seules valeurs sont celles qu’on peut coter en bourse, et qui vous berce de l’illusion de la démocratie. Il vous appartient de refuser cette dictature de la médiocrité et de l’impuissance. Le pays ne pourra se relever qu’avec votre concours, votre refus de la décadence et de l’humiliation nationale, votre conscience de la force que vous détenez.
Repost 0
Published by Chantal Dupille - dans Lettre ouverte - Appel
commenter cet article
13 juillet 2012 5 13 /07 /juillet /2012 01:00

 

 

unite-paix-solidarite.jpg

 


 

 

Bonjour

 

Je m'adresse à toi qui est passé du PC au FN. Je t'avoue que je ne comprends pas. A moins que tu aies moins été au PC par soif d'équité que par désespoir, ou pour protester ? Mais si vraiment tu étais animé par le souci de justice, crois-tu que le FN comblera tes aspirations ? 

 

Voici ce que j'ai écrit dans un commentaire (article sur la fachosphère sur mon blog R-sistons) :

 

"Certains parlaient de l’Extrême-Droite comme solution aux problèmes actuels. Or l’Histoire prouve qu’elle n’a jamais été la solution, mais un problème de plus. Entre autres car dressant les citoyens les uns contre les autres, ensuite parce qu’anti-sociale, anti-populaire (pas dans la communication, certes, qui flatte le peuple). Donc, si j’interviens, c’est pour dire ceci : Vous faites le JEU des Puissants qui, tout en Haut (Club Bilderberg, etc…), détournent l’attention des vrais auteurs de la souffrance sociale (ceux qui programment crises, pandémies, guerres etc) au moyen de boucs-émissaires, hier communistes ou juifs, aujourd’hui arabes ou musulmans. Au risque de déplaire, mais dans la vérité, je dirais que les VRAIS ennemis, dangers, etc, sont tout en Haut, pas à côté de nous, et que si nous ne nous unissons pas TOUS quelles que soient origine, race, culture, religion etc contre eux, ils nous balaieront quand le Nouvel Ordre Mondial totalitaire et génocidaire sera établi, bientôt. Les qq grosses familles qui sont en train de mettre en place le Nouvel Ordre Mondial sont les seuls VRAIS ennemis à combattre. Que ceux qui ont des oreilles entendent avant qu’il ne soit trop tard et que les choses ne soient invivables et irréversibles !"

 

 

 

http://owni.fr/files/2011/05/couv_extremedroite-SMALL.jpg

 

 

 

Tu crois combattre le Système avec Marine Le Pen. Mais dis-toi bien que si elle est mise en avant par les Médias aux ordres, c'est parce qu'elle est utile pour canaliser les mécontentements, pour détourner les colères de leur vrai but.  Malgré toi, tu es victime du conditionnement quotidien, du lavage de cerveau afin de te conduire à penser comme les Décideurs le souhaitent. Tu tombes dans le piège qu'ils te tendent !

 

Tu es séduit par le combat du FN contre l'Europe de Bruxelles, par son patriotisme et par son attachement au protectionnisme ? Alors, découvre plutôt François Asselineau (UPR). Il se bat pour sortir de l'euro, de l'UE, de l'OTAN, des Institutions Internationales pernicieuses (il va beaucoup plus loin que Marine Le Pen et sur des bases juridiques, lui) tout en étant un sincère Républicain, attaché au modèle social français issu du CNR, et respectueux de la diversité des humains (1). Disons-le, c'est un humaniste. Le FN flirte avec les anciens nazis, il est l'héritier d'un courant violemment anti-républicain, il prône la haine, le rejet, il dresse les individus les uns contre les autres, et puis l'Histoire de ce Parti, ses valeurs, sa culture et son programme sont aux antipodes des traditions de notre pays. 

 

Crois-tu vraiment que le fait de désigner un bouc-émissaire étranger résoudra tes propres problèmes ? Crois-tu que le racisme et la xénophobie vont combler ton coeur insatisfait ? Crois-tu que l'obsession de la sécurité est la solution ? Ne vois-tu pas les conséquences de ces choix dans certains pays ayant fait confiance à un dirigeant à poigne providentiel, populiste, démagogue - comme Franco, Salazar, Mussolini, Hitler ? Et as-tu oublié, en France, les leçons de l'histoire pétainiste ou même, récemment, celles des villes gérées par le FN, toutes déchirées par l'intolérance, l'obscurantisme, le fanatisme, le racisme, et par de mauvaises gestions ? L'atmosphère était malsaine, les citoyens se dressaient les uns contre les autres, ils se suspectaient, se dénonçaient, se rejetaient... C'était un désastre sur le plan du vivre ensemble, et les expériences, comme à Vitrolles, ont tourné court. Et quelle politique de la culture ? Uniforme, aseptisée, au lieu d'être multiple ?

 

Après avoir désigné le Juif comme l'ennemi, puis le communiste - tu t'en souviens ? - le FN s'est troué un nouveau "bouc-émissaire" (regarde la définition du mot) : Le Musulman, l'Arabe. Ce choix mène directement au choc de civilisations, à la guerre, pour masquer la réalité de la lutte des classes.  Ne vois-tu pas que tu te trompes d'adversaires et que tu stérilises ta légitime colère contre les injustices, et bien sûr ton bulletin de vote ?

 

Sans t'en rende compte, tu es victime de la propagande quotidienne déversée par les Grands Médias pour te faire croire que la source de ton malheur est l'étranger - plus précisément, l'Arabe, le Musulman, comme des Pujadas ou des BHL tentent de te l'inoculer. Et à ton insu, tu as été pollué par les discours clivants, haineux, du précédent gouvernement se droitisant toujours plus et chassant sur les terres du FN pour glaner des voix populaires.

 

Et à propos, crois-tu que l'Extrême-Droite a jamais défendu les classes populaires ? Les riches Le Pen se servent seulement de leurs colères, en les attisant d'ailleurs. As-tu entendu Marine intervenir lorsque les Français manifestaient pour protéger leur retraite, leurs conquêtes sociales ? Jamais ! Ce sont des signes qui ne trompent pas. La vérité, c'est que tu n'as rien à attendre de l'Extrême-Droite; Elle n'est pas ton amie. Les milices du FN ont toujours servi le patronat, notamment en brisant les grèves ouvrières. Et aujourd'hui en Europe comme hier Franco, Mussolini ou Hitler, l'Extrême-Droite a toujours soutenu les intérêts du Grand Capital.  Il y a un gouffre entre les discours démagogues, et les actes ! L'Histoire est là pour le prouver. 

 

Es-tu amnésique ? A Strasbourg, ma meilleure amie était Chilienne, tu devrais lui demander ce que Pinochet a fait des militants progressistes et des syndicalistes... La vérité, c'est que le FN ne défendra pas plus tes intérêts que Copé ou Sarkozy ne le faisaient. Le discours change, mais la politique, au final, est toujours la même ! J'écrivais d'ailleurs, il y a quelques mois : "Aujourd'hui, la Droite de Sarkozy fait les yeux doux au FN et reprend ses thèmes... Les discours qu'on entend désormais sont dangereux, ils sont clivants, violents, et la surenchère risque de banaliser définitivement l'extrême droite en France qui s'installera pour longtemps en défigurant notre pays, ses valeurs, son identité. A-t-on imaginé le chemin que la France a parcouru pour en arriver là ? Et c'est le résultat de la banalisation des thèmes par un Président arriviste prêt à tout pour conserver le pouvoir, et aussi, disons-le, peu regardant sur les moyens pour arriver au but (le pouvoir coûte que coûte). Il est temps de réfléchir au nouveau visage de la France aujourd'hui, entre la Droite Extrême et l'Extrême-Droite. Si nous faisons l'impasse de cette analyse, nous nous préparons des lendemains très douloureux."

 

Il est temps de retrouver l'idéal de ta jeunesse ou au moins... la vue ! Je te le dis fraternellement. Il y a d'autres combats à mener, moins sulfureux, plus républicains et plus porteurs !

 

 

Chantal Dupille dite eva R-sistons, 13.7.2012 

 

 

(1) http://www.upr.fr/

 

 

 

http://chantaldupille.over-blog.com/article-lettre-ouvert...

 

 

http://chantaldupille.over-blog.com


 


http://www.alyon.org/&co/FN/Haine.jpg

http://www.alyon.org/&co/FN/Haine.jpg

 

A quoi sert le Front National ?

(19.2.2012)

"Stériliser, corrompre, frapper la classe ouvrière", selon le PRCF 

 

http://prcf-38.over-blog.net/ 


 

 

.

 

Repost 0
Published by Chantal Dupille - dans Lettre ouverte - Appel
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 03:58
Unite-et-paix.jpg

Lettre ouverte aux citoyens Juifs.


 

 

J'ai lu le texte ci-joint. Il rejoint complètement mes préoccupations.

 

Le rejet de l'autre, la discrimination, l'instrumentalisation de causes ou de personnes, sont des abominations.

 

Vous avez vécu dans votre chair, dans vos familles, dans vos vies, l'horreur de la persécution. Longtemps. Et tout s'est accéléré, de manière atroce, avec le nazisme.

 

La chasse aux sorcières, par exemple aux Etats-Unis contre les Noirs ou contre les communistes du temps du Maccarthysme, est intolérable. Vous savez, pour l'avoir vécu, ce qu'est l'intolérance, la haine, le fanatisme.

 

Aujourd'hui, la peste brune s'étend à nouveau sur le monde, en particulier sur l'Europe.

 

Des temps qu'on croyait révolus réapparaissent. L'abjection est à nos portes. Contre les Roms, et même plus généralement contre les Tsiganes, et puis contre les Musulmans, souvent Arabes, vos frères sémites. Oui, vous avez une origine commune, ne l'oubliez pas. Et un même culte du Dieu unique.

 

Sans doute direz-vous que je suis mal placée pour vous rappeler cela, moi qui critique si souvent Israël et les tenants du néo-sionisme militaro-financier. Mais n'y voyez pas une attaque personnelle, un rejet de votre religion, de vos citoyens. Je suis engagée pour la vérité - contre la désinformation et la partialité, donc -, contre les guerres génératrices de tant de souffrances et ne résolvant rien, contre le libéralisme financier et les privilèges de certains, contre les injustices qui frappent les plus faibles, les plus pauvres, toujours plus mal traités.

 

Pour moi il n'y a qu'une seule race, humaine, et tous les individus sont mes frères et mes soeurs.

 

Mais comme je combats pour la vérité, la paix, la justice, la communion des êtres et des civilisations, je ne peux souscrire aux politiques militaro-financières de vos Décideurs, provoquant partout désolation et larmes. Au-delà des critiques concernant les choix de vos Responsables, il y a chez moi la recherche permanente de la communion entre les individus, de l'équité, de l'éthique.


Et c'est à ce titre que je m'adresse à vous. Parce que vous avez tant souffert du racisme et des discriminations, vous devriez être les premiers à dénoncer l'intolérance et le fanatisme. Or, la vérité commande de dire que vos frères et soeurs arabes sémites commencent à subir aujourd'hui ce que vous n'avez que trop subi pendant si longtemps.

 

En un mot, les Arabes, les Musulmans, sont aujourd'hui devenus les boucs-émissaires des frustrations de beaucoup. Ceux qui, au sommet, mettent en place les politiques anti-sociales détournent ainsi l'attention sur d'injustes victimes.  Il est intolérable que ces citoyens soient ainsi ostracisés, alors que sauf rares exceptions, bien entendu aussitôt épinglées par des médias partiaux, ils sont bien intégrés dans la société. J'admire leur patience ! Leur colère, leur ressentiment, devraient éclater chaque jour. Non, ils subissent en silence. Jusqu'à quand ?


Vous, les Juifs, vous devriez être les PREMIERS à dénoncer l'horreur qui se propage de jour en jour. Après la chasse aux sorcières communistes et juives, va-t-on dériver vers le rejet des Arabes et des Musulmans ? Alerte ! Ce que vous avez vécu, ils ne doivent pas le vivre. Pas plus que les Roms ou les Tsiganes. Vous savez jusqu'où cela peut mener : Vers de nouvelles Nuits de Cristal, vers les camps d'extermination. Et vers un choc de civilisations qui, s'il est nucléaire, risque d'ensanglanter la planète et de menacer l'existence même de la vie sur terre. Quelle abomination !


Alors, je m'adresse à vous: Certains parmi vous alimentent l'horreur d'aujourd'hui, alors que votre devoir, eu égard à votre passé, est au contraire d'arrêter la machine infernale. Puisque vous cultivez la mémoire de la Shoah, qu'elle serve à éviter que de telles atrocités ne se reproduisent sur de nouvelles victimes, Roms ou Arabes ou Musulmanes !


Citoyens juifs, l'Histoire vous ramène à votre devoir: Celui d'être les adversaires les plus farouches du rejet de l'autre. Au nom du passé, au nom des Préceptes qui vous ont été confiés, permettez-moi de vous le rappeler.


Nous sommes tous citoyens d'un même monde, le Créateur est le même pour tous, notre destin sur terre est le même, fragile, éphémère, et si beau, pourtant, lorsque nous faisons appel à nos instincts les plus nobles. Et lorsque nous sommes solidaires les uns des autres !


Rejoignez l'universel qui est, aussi, votre destin particulier, en accueillant l'autre fraternellement. Comme il est. "Si tous les gars du monde..." (titre d'un film) se donnaient la main au lieu de se rejeter et de se tirer dessus, comme le monde serait beau !

 

Pour être vraiment fidèle à votre passé, soyez au premier rang de ceux qui dénoncent les nouvelles discriminations !


Non au rejet de l'autre, quel qu'il soit !

 

Chantal Dupille


Extrait du texte qui m'a interpellée :

Pendant les années trente, la démonisation du juif et du bolchevique

a permis de rallier la majorité au national-socialisme.

Le délire paranoïaque rendait plus aisée l'adhésion des masses

à une guerre d'expansion impérialiste.

La rhétorique de la démonisation est une constante dans l'imaginaire
occidental. Elle a toujours servi à rationaliser l'agression qui se trame et
à la justifier après coup. On a vite fait de dénier à une altérité jugée
démoniaque son humanité et par conséquent sa légitimité. L'urgence de son
éradication s'impose alors comme un impératif moral. C'est comme si la
modernité inquiète par essence, en quête perpétuelle de sens, ne retrouve sa
cohésion et sa consistance et ne construit son identité que face à une
altérité maléfique qu'elle s'invente selon les les besoins du moment. Ce
que nous vivons en ce moment n'est pas sans nous rappeler les années trente du
siècle dernier. Je sais que beaucoup ne manqueront pas de m'accuser
d'anachronisme mais les similitudes sont si frappantes et si inquiétantes.

Si la figure du juif persécuteur et assassin du Christ, bolchévique de
surcroît a fait les beaux jours des fascistes de l'époque, aujourd'hui,
c'est celle de l'islamiste-musulman-arabe (pas la peine d'être très
regardant sur la nuance) qui fait le bonheur de l'extrême droite européenne,
nord-américaine, australienne... Voila que ressurgit des tréfonds du passé le
sarrasin sanguinaire, violent, violeur, voleur, obscurantiste, barbare, inculte,
conquérant, sans foi ni loi pour s'acharner contre les valeurs chèrement
acquises du monde civilisé. Curieuse cette subite diabolisation de l'islam
alors qu'il n y a que quelques années l'occident qualifiait les terroristes
actuels du nom gratifiant de moujahidines. Il faut dire qu'à cette époque les
islamistes combattaient l'armée soviétique en Afghanistan. Ce qu'il faut
dire aussi est que l'islam radical a été encouragé, financé et propagé
dans le monde arabo-musulman par ceux-la même qui le démonisent aujourd'hui.
L'effondrement de l'URSS a créé en occident un vide qu'on pourrait
qualifier à la limite d'existentiel. Le monde capitaliste s'est rendu compte
alors de sa fragilité et de son incapacité à assurer sa cohésion interne
sans s'inventer une altérité démoniaque. On a alors vite fait de remplacer
le démon communiste défaillant par un autre, le démon islamiste. Curieux,
cependant, cet enchaînement des faits. Les États Unis, pays traditionnellement
anti-islamique et pro-sioniste promouvant et finançant l'extrémisme islamiste
au moment où l'union soviétique implosait d'elle-même!... Et si l'objectif
étasunien n'était autre que d'éveiller les vieux démons de l'extrême
droite européenne et occidentale!... Mettre deux extrémismes face à face et
provoquer une belle réaction en chaine! En un mot instaurer " le chaos
créateur " si cher à Condoleezza Rice!

La manoeuvre a si bien réussi que toute l'Europe s'est mise en branle,
sonnant l'hallali. La meute fascisante a retrouvé subitement toute sa hargne
alléchée par la nouvelle proie, confondant taliban afghan, savant iranien,
élu palestinien, ouvrier turc, jeune des banlieues, etc...etc...A tous les
niveaux de la société, une atmosphère de guerre froide s'installe. Une
vision duale et réductrice du monde opposant l’Occident à l’Orient, la
civilisation à la barbarie relègue en arrière-plan les identités sociales.
Depuis plus de vingt ans déjà l'extrême droite occupe les devants de la
scène sociale, politique et médiatique, brandissant sans répit
l'épouvantail arabo-islamique, semant la peur et l'insécurité, remodelant
les clivages sociaux en dressant les unes contres les autres les ethnies et les
confessions. Une marche à rebours vers le tribalisme!

http://www.alterinfo.net/

 

 

 

 

Repost 0
Published by Chantal Dupille - dans Lettre ouverte - Appel
commenter cet article