Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mai 2014 1 12 /05 /mai /2014 17:37
Repost 0
11 mai 2014 7 11 /05 /mai /2014 19:04

 

 

 

L'Union Européenne

est une monstruosité.

 

Sortons-en !

Et vite...


Vidéo de Chantal Dupille

(pseudo eva R-sistons)

 

 

 

 

 

 

 

La France n'existera plus bientôt !

 

 

 

.

 

La France va officiellement disparaître bientôt !

 

.

...

.

UE : Ce qu'on ne vous explique jamais

 

 

.

..

 

 

 

 
UE-dictature-europe-peuples.jpg


 

 

Union Européenne: La dictature se met en place (Mécanisme Européen de Stabilité)

http://senor-information.over-blog.com/article-union-europeenne-la-dictature-se-met-en-place-mecanisme-europeen-de-stabilite-86939105.html

 

 

 

 

UE-dictature-NOM.jpg..

 

..

Repost 0
Published by Chantal Dupille - dans La Vérité sur la question
commenter cet article
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 18:19
  • Statistiques

    • Votre classement dans le Top des blogs : 715ème

Hier sur ce blog :

  • 1 168 pages vues
  • 742 visiteurs uniques

 

 

UPR-militant-agresse-2.jpg

 

.

UPR-plainte-militant-agress.jpg

 

 

Nouvelle agression contre des militants :

Ce soir, nous étions une grosse dizaine de militants de Paris Sud en réunion hebdomadaire dans un café près de Montparnasse après deux heures de table d'information et de distribution de tracts.
Nous discutions tranquillement à la terrasse du café quand quelques individus se dissimulant sous leur capuche se sont précipités sur notre matériel et ont essayé de partir avec. L'un d'entre nous s'y étant opposé a été aspergé de gaz lacrimogène en pleine figure.

L'un des agresseurs du 1er Mai a été formellement reconnu, et vu la manière dont nous étions installés on ne peut absolument pas imaginer que cette agression se soit produite par hasard.

 

Mes tweets :

 

IL FAUT VOIR QUE LORSQUE LA SOCIETE ET LES MEDIAS FONT SILENCE SUR L'INTOLERABLE, NOUS SOMMES PRES DE LA DICTATURE

C'est quoi, cette France ? Les médias CENSURENT ceux qui veulent sortir de l'UE, pas un mot sur des militants contre l'UE agressés sauvagement lors du défilé du Premier Mai..

.

Antifas.jpg

http://etoilenoire.hautetfort.com

 

 

FLASH : le groupe de militants de l' UPR présents Place de la Bastille a été sauvagement agressé par une quinzaine de prétendus "Antifas".


FLASH : le groupe de militants de l' UPR présents Place de la Bastille a été sauvagement agressé par une quinzaine de prétendus "Antifas".

Plusieurs milliers de tracts et la table d'information ont été détruits.

Plusieurs militants de l'UPR ont été insultés et frappés. Notre ami Stevann Labbé a été violemment frappé à la tête à plusieurs reprises par un objet ressemblant à un parapluie, ce qui a provoqué une hémorragie du cuir chevelu très importante. La tête ensanglantée, il s'est rendu ensuite à l'hôpital Saint Antoine où il est actuellement au service d'urgence. Ses blessures sont bénignes.

Je suis actuellement au commissariat de police du boulevard Bourdon pour déposer plainte avec d'autres militants au nom de l'UPR pour menaces, agressions physiques, destruction de matériel militant et atteinte à la liberté d'expression et de manifestation.
.
§§§
.
François Asselineau a déposé plainte au nom de l’UPR pour « menaces, agressions physiques, destruction de matériel militant et atteinte à la liberté d’expression et de manifestation. »
.
La plainte sera t-elle classée, sans suite ? Ce serait une insulte à la démocratie, à la France ! Et un grand pas vers la dictature, note de Ch D.
.

 

UPR-sortir.jpg

 

 

Mon dernier tweet


 

Découvrez comme moi l'UPR,

  un nouveau Parti censuré

 

,


 

.


Les chiens de garde du système !

Antifas crasseux

 

 

..

 

Commentaire d'un militant de l'UPR =


Ce sont les appels à la haine des sites

comme indymedia

qui en sont responsables,

ils devraient également être poursuivis en justice...

 

 

UPR-GMT-non.jpg

 

 

Le mot de Chantal Dupille

 

Notre pays devient une dictature !

 

Des militants aimant la France, la défendant réellement,

refusant qu'elle soit asservie aux USA

(surtout après le Grand Marché Transatlantique),

sont sauvagement agressés lors du défilé le 1er mai 2014,

par des Antifas.

La Presse en parlera-t-elle ?

 

Les Antifas sont des agents provocateurs du Mossad

(LDJ etc, soutenue par Valls et interdite en Israël),

ou de la CIA, entre autres,

comme Ornella Guyet-Marie-Anne Boutoleau

(qui est une seule et même personne).


 

Certains sévissent sur Wikipedia

(ainsi l'Atlantiste Euterpia a saboté ma fiche

car j'ai soutenu François Asselineau

pour qu'il ait la sienne),

 

Dans des blogs se prétendant anti-conspirationnistes

et anti-fachos

comme Article11, Conspiracy Watch, Indymedia,

 

Sur le Net...


Et maintenant contre des militants de partis patriotes

comme l'UPR.

C'est la preuve que ces Antifas

sont des adversaires de la France !

 

Alerte, la France devient sombre ! Ch Dupille

 

 

 

http://www.lepartidegauche.fr/actualites/communique/pour-un-referendum-sur-le-grand-marche-transatlantique-23337

 

Grand-marche-transatlantique_page_01

 

 

La France bientôt

asservie aux USA

 

 

L’Accord sur le commerce des services (TISA) : l’autre traité que l’Union européenne négocie avec les Etats-Unis + liens

 

Alerte ! Voici le futur grand marché transatlantique -

Le Grand Marché transatlantique - Eva, R-sistons à la crise

Alerte, le grand marché transatlantique se met en place ...

Alerte ! Le grand marché transatlantique prévu pour 2015 ...

Dossier UE de Merckel, des Américains, du Nouvel Ordre

ALERTE ! Bientôt le Grand Marché Transatlantique, menac

Appel à mobilisation le 10 avril contre le Grand Marché ..


Le Grand Marché Transatlantique, ou la dictature des Firmes US

 

 

Militants de l'UPR,

prévenez l'AFP !

Chantal Dupille

 

.UPT-GMT.jpg

 

..

“Les fascistes de demain

s’appelleront eux-mêmes antifascistes"

Les antifas : faux rebelles, vrais collabos


Dans la même rubrique:
< >

Samedi 26 Avril 2014 - 14:29 Lille : On est bien seul(e) dans le métro…



Vendredi 2 Mai 2014


Les antifas : faux rebelles, vrais collabos

 

 

Les élites politiques peuvent compter sur de précieux auxiliaires dans leur sale besogne de flicage du web : les antifas. Généralement issus de la petite-bourgeoisie, sans culture politique ou presque, peu ou mal organisés, leurs méthodes basées sur les attaques délatrices et calomnieuses ad hominem les rapproche des extrémistes sionistes. Leurs buts également : s’attaquer à ceux qui résistent au mondialisme, à l’impérialisme, au sionisme et à l’entreprise de démolition des acquis sociaux de l’après-guerre mise en œuvre par la classe dominante. Ils sont agressifs et peuvent être violents à l’occasion. Ce premier mai, ils ont agressé le groupe des militants de l’Union Populaire Républicaine présents à la Bastille, faisant ainsi le jeu de l’oligarchie européiste et de leurs représentants politiques. Les antifas sont les idiots utiles du capitalisme.


 

Les antifas ne constituant pas à proprement parler une structure organisée mais une constellation de groupuscules, bien que quelques tentatives de regroupement aient été faites notamment à travers le collectif REFLEXe ou le site d’informations La Horde, le terme de « mouvance » convient mieux pour les caractériser. Sans porte-parole, sans programme politique, la nébuleuse antifa relève davantage de la milice que du parti politique.


 

Quelles sont les cibles des antifas ? le grand patronat ? l’UMPS ? les fauteurs de guerre ? l’extrême-droite néoconservatrice islamophobe ou identitaire ? rien de tout cela, les antifas combattent justement ceux qui s’attaquent avec sérieux et méthode à l’impérialisme : les dissidents, les antisionistes, les nationalistes progressistes ou souverainistes et les vrais communistes, en particulier le Comité Valmy et le PRCF qualifiés de nationaux-communistes. Voyant des staliniens partout, ils vont jusqu’à s’attaquer à la gauche altermondialiste ! On trouve dans la liste noire des sites "conspis" ou d’"extrême-droite " (les deux termes sont utilisés indifféremment) pêle-mêle identitaires, gaullistes, anti-impérialistes ou anti-capitalistes. Les vrais journalistes, militants ou essayistes résistants à l’Empire sont en première ligne : des nationalistes comme  Alain Soral, Frédéric Chatillon, Serge Ayoub ou encore Emmanuel Ratier – dont ils ont vandalisé à plusieurs reprises la librairie dissidente, faut-il le préciser sans suites judiciaires… –, mais aussi  Jean Bricmont, Thierry Meyssan, Jacques SapirAnnie Lacroix-Riz ou encore Michel Collondont les lignes politiques sont pourtant sensiblement différentes, sont leurs bêtes noires.


 

Très logiquement, les antifas concentrent leurs attaques sur les dirigeants étrangers qui résistent à l’impérialisme étasunien ou israélien, Bachar el-Assad , Hugo Chavez  ou Vladimir Poutine en particulier, épargnant en revanche les monarchies sanglantes du Golfe, l’État d’Israël et l’Ukraine nazie. La théorie de l’Axe du Mal (à géométrie variable) a trouvé là des adeptes convaincus. Dès lors on ne s’étonnera guère qu’une partie de leurs financements leur vienne de la CIA.


 

Autre cible privilégiée : l’"antisémitisme de gauche " autrement dit les pro-palestiniens et les anti-impérialistes qui, obnubilés par la défense de l’Islam, sous-estimeraient ou nieraient totalement l’importance de l’antijudaïsme puis de l’antisémitisme moderne dans les pays qui se disent musulmans et son influence dans les métropoles occidentales… alors que le sionisme a défendu le droit pour les victimes du judéocide de bénéficier d’une protection étatique fiable après 1945 ; a revendiqué le droit historique de la communauté juive de Palestine à ne pas en être chassée par les nationalistes palestiniens ou arabes ; se réclame du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, comme n’importe quel mouvement de libération. No comment…


 

Beaucoup de confusion idéologique. La mouvance antifa est caractéristique du recul de la conscience de classe ouvrière propre au stade de dégénérescence du capitalisme, favorisant le développement de mouvements petit-bourgeois radicaux majoritairement implantés dans la jeunesse lycéenne ou estudiantine et totalement coupés du prolétariat et des travailleurs. Ils n’ont d’antifascistes que le nom (en raccourci) et sont bien loin de la vraie tradition antifasciste organiquement liée au mouvement communiste international, qui était celle de la Résistance au nazisme ou au franquisme. Leur "fascisme" est une notion bien élastique qui sert à couvrir en réalité une défense camouflée du système. Leur combat est même éloigné de celui de leurs aînés du SCALP des années 1980-90, qui avait au moins le mérite d’être antisioniste et de s’opposer au CRIF ou à la LDJ. Farouchement anticommunistes et proches des néoconservateurs, leur action ne s’appuie pas sur une analyse de classe qui mettrait à nu les ressorts du Nouvel Ordre Mondial afin de comprendre son fonctionnement (toute analyse un tant soit peu construite se voit de facto assimilée au conspirationnisme donc à l’extrême-droite) mais se réduit à des campagnes médiatiques haineuses contre des personnes ou des groupes – tandis que de leur côté ils cultivent avec soin l’anonymat, on n’est jamais trop prudent… – , avec pour seuls arguments l’amalgame, l’insinuation, le procès d’opinion ou les manipulations grossières. Les sites Conspiracy Watch et Indymedia  se sont fait les spécialistes de ce genre de bidonnage.


 

Les personnes ou les groupes visés par les antifas sont ceux qui combattent le Nouvel Ordre Mondial dans toutes ses dimensions (la dictature de la finance, le lobby sioniste, le libéralisme économique, l’atlantisme ou l’impérialisme de l’Union Européenne) ce qui fait des antifas des alliés objectifs du pouvoir politico-médiatique.


 

Rebelles les antifas ? en tout cas, pas lors de leurs rassemblements de soutien à la loi sur le "mariage pour tous" ni dans leur campagne contre Dieudonné où ils se sont alignés sagement sur la politique du gouvernement et sur celle des préfets qui ont fait le choix de l’interdiction  de ses spectacles. La presse mainstream, dont les cibles sont identiques aux leurs, n’est d’ailleurs pas ingrate avec eux, ayant défendu systématiquement la version favorable aux antifas lors de l’affaire Clément Méric alors que les circonstances exactes et les causes de sa mort sont à ce jour  encore incertaines.


 

Derrière la lutte factice contre la "menace fasciste" aujourd’hui totalement illusoire se cache en réalité une attaque en règle contre le souverainisme assimilé de facto à l’extrême-droite. Or la nation est aujourd’hui le seul point d’appui pour la défense des conquêtes sociales et le développement des luttes de classe, ce qui explique que le maillon national est justement pour l’entreprise mondialiste le verrou à casser. François Asselineau, Etienne Chouard ou Pierre Lévy sont rangés dans le même sac facho-complotiste alors que le premier est issu de la droite républicaine, le second est altermondialiste et le troisième gaullo-communiste, rédacteur en chef de la revue Bastille-République-Nation (qualifiée de Rouge-Brune). Mais tous trois ont en commun la volonté de restaurer l’indépendance économique, financière et politique de la France…(NB je suis aussi Gaullo-Comministe, note de Chantal Dupille)

 

 

Loin d’être des rebelles comme ils le prétendent, les antifas constituent une véritable milice au service de la réaction et du pouvoir, expliquant l’étrange impunité de fait dont ils bénéficient malgré les violences et les déprédations qu’ils commettent régulièrement  dans les manifestations comme dernièrement à Nantes où ils ont joué le rôle traditionnel de casseurs. “Les fascistes de demain s’appelleront eux-mêmes antifascistes"… sans doute attribuée à tort à Winston Churchill, cette phrase est en tout cas curieusement prémonitoire.



Nicolas Bourgoin

Nicolas Bourgoin

Nicolas Bourgoin, né à Paris, est démographe, docteur de l'École des Hautes Études en Sciences Sociales et enseignant-chercheur. Il est l’auteur de trois ouvrages : La révolution sécuritaire (1976-2012) aux Éditions Champ Social (2013), Le suicide en prison (Paris, L’Harmattan, 1994) et Les chiffres du crime. Statistiques criminelles et contrôle social (Paris, L’Harmattan, 2008).

http://bourgoinblog.wordpress.com  

http://www.alterinfo.net/Les-antifas-faux-rebelles-vrais-collabos_a102179.html

  .


Repost 0
Published by Chantal Dupille - dans Alerte - menace !
commenter cet article
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 03:25

 

Voir aussi :

guerre-no-war.jpg

 

 

War, or not War ?

Pour moi, la WW3 a commencé !

Par Chantal Dupille

 

 

Chacun a son opinion. Pour moi, la troisième guerre mondiale a commencé. Pour certains, elle n'a pas débuté; Pour d'autres, il n'y aura pas de troisième guerre mondiale. Pour cet ami blogueur, et écrivain, elle n'a jamais cessé. Voici ce qu'il vient de m'écrire :

 

Non, la WW3 n'a  jamais cessé : en fait c'est toujours la même depuis 1920 environ. Celle du trouillard professionnel Uncle Sam, qui a besoin d'avoir peur pour exister. Et depuis toujours (mais avant il n'y était pas prêt) c'est de l'Ours qu'il fait profession d'avoir peur. D'où cet Alaska, qui fait office de glacis de protection depuis 1959. D'où tous les coups de boutoir, à partir de Truman, pour tenter de démolir l'URSS, ce gouvernement que les étatsuniens n'ont jamais compris parce qu'il était trop différent, donc effrayant.

C'est l'épée dans les reins que le régime de Washington a commencé à aider les Russes, pour préparer l'éradication d'un Hitler devenu incontrôlable. Mais les bombes A de 1945 étaient indirectement dirigées contre Moscou, pour stopper son avance en Asie du sud-est. Le Japon ne comptait déjà plus. Cela a continué avec la Corée, le Vietnam, la Grenade, Panama, cela a failli exploser avec les missiles de Cuba, et cela a continué au Chili, au Honduras, mais aussi directement ou non en Iran (attaqué par un Hussein alors "chose" des US),  en Irak lui-même, en côte d'Ivoire, au Mali, en Libye, et maintenant cela piétine en Iran (à nouveau) et en Syrie. J'en oublie, j'en oublie. Mais désormais cette guerre qui n'arrête pas piétine. Elle piétine, et n'arrête pas. Elle fait rage économiquement en Europe, avec quelques poussées militaires au Kosovo, en Ossétie, en Ukraine.

Elle ne cesse jamais. Les pires choses arrivent pour la faire avancer, comme l'assassinat de 3000 personnes dans le World Trade Center. Si ce n'est pas la guerre..... qu'est-ce donc ? Ce régime est si pourri, si pervers, que le président le jour de son investiture jure de "préserver, protéger et défendre".... la constitution, mais pas ses compatriotes. Oui, c'est bien toujours la guerre, celle de la Finance US contre tous ceux qui oseraient lui porter ombrage.

 

http://bab007-babelouest.blogspot.fr/

 

Voilà qui est très pertinent; J'y souscris totalement. Mais comme j'avais pensé écrire autre chose, ma foi je l'écris.... Or donc, pour moi la fameuse WW3 a commencé.

 

Les Américains sont un peuple de parvenus, sans éducation, sans scrupules, pour eux une seule loi, la loi du plus fort, celle du cow-boy; La diplomatie, connais pas... En arrivant dans le Nouveau Monde, ils ont tué l'Ancien Monde, celui des autochtones, celui des Amerindiens. L'appétit vient en mangeant, ils ont convoité d'autres terres, puis toute la planète. Bref, hégémonie, impérialisme, colonialisme, néo-colonialisme, Empire... appelez-ça comme vous voulez. Donc, tout doit leur être soumis; Tout, et tous.... Ouïe !

 

La Russie est leur bête noire. Aux antipodes d'eux ! Une Histoire, une culture, des ressources immenses mêmes rares suscitant la convoitise des cow-boys sans foi ni loi ; Bref, il fallait la contenir, l'encercler, et si possible la dompter et capter ses ressources.

 

La Yougoslavie était slave, comme les Russes, et leur bastion ami avancé. De surcroît, elle était communiste et multiple. Qu'à cela ne tienne, les Yankees ont entraîné des européens dociles, trop dociles, et façonné un faux prétexte : Des massacres ethniques. Jolie mise en scène, comme tant d'autres, à New-York ou ailleurs. L'effroyable suite, on la connaît. Des images insoutenables, une Serbie diabolisée, un pays déchiré et morcellé, un Milosevic jeté en prison et éliminé. Sans oublier l'imposture de la CPI, jugant seulement ceux qui osent résister aux appétits des cow-boys.

 

Puis l'URSS fut dtruite, et disloquée. L'Amérique pensait en avoir fini. C'était mal connaître les Russes ! Ils ressuscitèrent grâce à Poutine, le joueur d'échecs qui donne des sueurs froide aux cow-boys habitués à ce que rien ne leur résiste.  

 

Puis vint la Syrie. Patatras ! Pas question d'offrir un nouvel avant-poste aux Amerloques voraces, les Russes ont dit non. Et agacé les cow-boys sans foi ni loi. Et en plus, Moscou protège un autre avant-poste, l'Iran !

 

C'en était trop. Flanqué du sayan Fabius, et poussé par lui, Obama attaqua la Syrie, deux premiers missiles devant provoquer l'entrée en guerre de la France. Patatras là encore, les Russes, encore eux, ont intercepté les deux missiles et les ont détournés. Plouf ! Dans la mer (1). C'était juste avant le dernier G20, en 2013 donc, et celui-ci se transforma en G2 Kerry-Lavrov, sans l'encombrant Fabius heureux seulement lorsqu'il pousse à la guerre et contamine tout.

 

Vengeance de l'Amérique vexée. Tu me gênes en Syrie, je t'embête en Ukraine; Et je te pique la Crimée, ta plus grande base navale, dans une zone stratégique. Patatras !  La Russie récupère la mise, et ne la lâche plus. Et ce n'est pas fini ! Non, loin d'être fini... Les cow-boys habitués à ce que tout leur cède, sont enragés. Et que dire d'Israël, qui ne dit rien et n'en pense pas moins ? Le régime rêve de rayer l'Iran de la carte, et le Hezbollah, et Assad, et les Russes... etc. Bref, passer du grand Israël à l'Israël planétaire. Comme pour les cow-boys, l'appétit vient en mangeant. Une question me taraude: Ces frères siamois feront quoi, au final ? Les deux ont la même ambition, dominer le monde. Chut... car pour l'instant, c'est l'entente cordiale. Comme les Russes et les Chinois.

 

Donc, on en est là. Guerre froide, chaude, très chaude... brûlante ? Bigre, les Russes ont une arme redoutable que les Américains n'ont pas, une défense anti-missiles imparable, et un sous-marin si furtif qu'il adore se promener le long des côtes américaines. Discrètement. Et ils ont annoncé qu'ils réduiraient les Etats-Unis en "cendre radioactive" s'ils étaient attaqués (2). En espérant qu'ils ne le seront pas, car ils n'ont NULLEMENT envie d'une nouvelle guerre mondiale, eux (3). Mais les Israéliens désormais conduits par une bande d'énergumènes fanatiques, OUI, et ce sont eux qui à mon avis, allumeront la mèche fatale, car elle leur démange trop. En plus la guerre est leur sport favori. Et surtout, c'est la "secte" des Talmudo sionistes qui aujourd'hui décide à Tel-Aviv, animée du désir ardent de provoquer la grande fiesta nucléaire planétaire. Avec une idéologie particulière, "un peuple élu, une race supérieure, dominer tout, liquider les goyim ou les mettre en esclavage". Et avec une idéologie comme celle-là, le monde est cuit.

 

Et les apprentis-sorciers avec... eh oui !

 

C'est Castro qui, du haut de sa retraite, a sans doute annoncé l'avenir de l'humanité avec ces fous furieux : L'hiver nucléaire.

 

Et les croyants ne cessent d'entrevoir l'Apocalypse annoncée dans la Bible...

 

C'est parti !

 

Ou ce n'est pas parti... L'histoire réserve tant de surprises, comme lorsque les Généraux américains ont empêché Bush de déclencher en Iran la 3e guerre mondiale !

 

La suite au prochain numéro...

 

Chantal Dupille (eva R-sistons)

 

(1) La guerre mondiale avortée. De la Syrie à l'Asie ? - L'accaparement des terres

 

(2) La Russie est capable de réduire les USA en "cendre radioactive"

 

(3) Mensonge ! La Russie ne veut pas la WW3, elle fait tout pour l'éviter au monde


 

TAGS : Guerre mondiale, WW3, Amérique, cow-boys, Russie, Moscou, Crimée, Ukraine, Iran, Srie, Yougoslavie, Poutine, Obama, Milosevic, CPI, Bush, nucléaire, Israël, sionistes, Castro, Assad, Hebollah, Chinois, URSS, Babelouest...


 

 

unite-3584logoPSE.png

 

 

 

 


Repost 0
Published by Chantal Dupille - dans Alerte - menace !
commenter cet article
1 mai 2014 4 01 /05 /mai /2014 00:02

 

 

censure-mains.jpg

 

 

Introduction à cette parution,

par Chantal Dupille


 

Qu'est devenue la France ? Qu'est devenue la Patrie des Droits Humains ? Un humoriste qui se moque de tout même des Juifs, même de Valls, est traîné en Justice, chassé de son Théâtre, sa famille reçoit des menaces de mort, etc. Où va-t-on ? Mais ça ne s'arrête pas là ! Un Candidat aux Européennes est interdit de médias et de fiche Wikipedia en France, ostracisé, diffamé,  parce qu'il plaide pour la sortie de l'UE ! Ainsi, on peut parler de changer l'Europe (alors qu'elle ne pourra jamais changer car il faut l'unanimité des pays la composant), mais surtout pas de sortir de l'Europe ! Ou les vrais débats sont interdits, ou ils sont truqués comme sur C dans l'Air ou sur France24. Nous devenons la honte de l'Europe ! Et dans le monde entier, on se moque de nous, de nos dirigeants ("Flanby", Fabius "Le Ministre des Affaires Etrangères d'Israël", etc), de nos médias devenus pire que les berlusconiens (parce qu'orchestrés par des sayanim), de notre brillante diplomatie gaullienne devenue supplétive des basses besognes d'USraël en s'appuyant sur les pires terroristes, de notre refus de laisser se poser sur notre sol l'avion en perdition du Président socialiste Moralès, ou encore de notre bellicisme outrancier, stupide, dangereux, vis-à-vis de la Syrie, de la Russie, etc.


 

censure-crif-licra-france.jpg

 

Mini dossier sur une France à la dérive.... et qui, orchestrée par des fanatiques agents d'USraël (de Sarkozy à Hollande en passant par BHL, Fabius, Kouchner, Valls..), risque un jour de payer très cher ses choix fous si une guerre mondiale éclate. Ainsi, la Russie visée ne nous pardonnera pas notre acharnement à la perdre (1) : Et elle possède les armes les plus redoutables de la planète, même des sous-marins furtifs (invisibles, se promenant face aux Etats-Unis !), et elle menace de réduire en cendres radioactives l'Amérique si elle est attaquée (2)...

 

Il est temps de réagir !

 

Chantal Dupille

 

(1) Comment la Russie nous voit :

Journal hebdomadaire21 avril 2014 

www.prorussia.tv/Journal-hebdomadaire-21-avril-2014_v876.html
21 avr. 2014 - Bienvenue pour cette nouvelle édition du journal télévisé de ProRussia.tv. Ce rendez-vous hebdomadaire en français vous présente les ...

Journal hebdomadaire – 28 avril 2014 / Édition spéciale ... 

www.prorussia.tv/Journal-hebdomadaire-28-avril-2014-Edition-speciale-...
Il y a 3 jours - Journal hebdomadaire – 28 avril 2014 / Édition spéciale consacrée au 2e Colloque Franco-Russe ... Journal hebdomadaire21 avril 2014.

 

 

(2) La Russie est capable de réduire les USA en "cendre radioactive".

 

 

 

 

 

.

Dieudonné

Dieudonné


La France est en pleine dramaturgie ! J’ai ouï-dire, de la bouche de ceux qui ne sont jamais allés voir Dieudonné sur scène, que, l’humoriste faisait de ses spectacles, des attaques contre les juifs. Un mensonge mille fois répété mais, qui ne passe plus/pas. Oui, avec des associations comme l’Union des étudiants juifs de France (UEJF), c’est plutôt l’inverse qui se produit.  Nous sommes, en France, en plein délire. J’avoue que là, on atteint même le fond comme avec la quenelle. Est-ce fait exprès pour favoriser la montée de l’antisémitisme ? Parce que, à cette allure, tous les humoristes devront montrer patte blanche avant de monter sur scène. Il y a un recul évident de la liberté d’expression en France et ces gens-là y contribuent. Ce sont des pompiers pyromanes ces mamamouchis. Ils deviennent de vrais dangers pour la République, contrairement à ce qu’ils affirment urbi et orbi. Accrochez-vous.


Au delà du côté comique des nouvelles actions médiatiques de l’UEFJ, on se demande bien qui peut leur donner le droit de censurer ou de demander de censurer à tout va, une seule et unique personne. Oui, l’UEJF a assigné ce mardi Dieudonné pour demander à la justice d’ordonner à l’humoriste de talent, de retirer une vidéo vue plus de deux millions de fois sur YouTube. En attendant la décision du juge des référés, qui interviendra le 6 juin prochain, l’UEJF aurait obtenu le retrait de la vidéo (en dessous) à titre conservatoire. Cette cabale devient insupportable et surtout, elle est contre-productive. Il est vrai que, plus c’est gros plus ça passe mais là, ils ne peuvent tromper personne. Après, les mêmes vont jouer les vierges effarouchées quand l’humoriste leur répondra à sa façon. On ne peut éternellement se positionner en victime des attaques d’un homme alors alors qu’on oeuvre à sa mort sociale. Dans quel monde vivons-nous ?

 

En gardien autoproclamé du temple de la rectitude morale, plus prosaïquement de la  liberté d’expression, l’UEJF, dont on se demande bien quel est son pouvoir, veut faire la loi, se substituer même à celle-ci. Alors que ce sont nos impôts qui financent ce machin, il dit  craindre de «nouveaux propos racistes ou antisémites» dans  le prochain spectacle de Dieudonné, qui sera joué dès le 26 juin prochain au théâtre de la Main d’Or, si l’humoriste n’est pas expulsé par la justice à la demande des propriétaires des lieux le 27 mai prochain. Mais la suite est plus cocasse. Il ne reste plus que cette association croqueuse de diamants n’aille sur les planches pour faire son show. L’excès ne peut provoquer que les excès. Personne n’est dupe et comprend que cet acharnement abscons est probablement dû à la couleur de peau de l’humoriste… 


Ce n’est surtout pas une blague, accrochez-vous ! C’est un fait sans précédent, semblable à la censure et/ou interdiction à-priori, avec la violation flagrante des institutions étatiques comme le fit l’actuel premier ministre Manuel Valls, avec le Conseil d’Etat. En effet, l’UEJF demande que lui soit communiqué le texte du nouveau spectacle de Dieudonné intitulé «Incitation à la haine». Au nom de quoi ? En tant que qui ? Mandaté par qui ? Demain, n’exigeront-ils pas que la police se substitue aux vigiles et demande des papiers à tous les fans de l’humoriste qui viennent voir son spectacle ? Franchement, cet acte relève de la dictature la plus abjecte qui soit. Toujours dans le sarcasme, l’humoriste leur a répondu sur ce ton, un tantinet provocateur et toujours mâtiné de son humour corrosif: «Ils auront un texte qui sera peut-être pas tout à fait le texte définitif (…) jusqu’au soir de la première il peut y avoir des surprises». Une façon de les renvoyer à leurs chères études. 


Ces clowns n’ont rien compris. Un spectacle peut évoluer. C’est comme la connaissance, il n’est pas figé, rien n’est mécanique et par conséquent, l’humoriste, qui déclare que ce nouveau spectacle est co-écrit avec plusieurs plumes peut leur envoyer un texte complètement loufoque, aux antipodes de son prochain spectacle. Bien sûr, pas par peur, le courage de l’homme ne peut se démentir, mais pour se moquer de ces humoristes du dimanche. Franchement, mais où sont donc les juifs de France pour dire NON à ces gens qui parlent en leur nom et font monter l’antisémitisme ? Je n’arrive vraiment pas à comprendre ce silence assourdissant. Comment peut-on laisser sévir ce genre d’arnaqueurs ? Je n’arrive pas à comprendre cette lâcheté face à l’argutie de ces gens qui fragilisent encore un peu plus la communauté juive de France, surtout, avec des combats de pacotille…


Publié par : http://allainjules.com/

 

DIEUDONNE. Pour qui se prend l’UEFJ ou le pompier pyromane de l’antisémitisme ?

 

valls-valls.jpg 

 

Sur ce blog,

 

 

.

medias-censure-copie-1.jpg

 

 

Elections européennes :

 

Censure si l'on demande la sortie de l'Europe !

SCANDALE désinformation, censure en France : Le CSA saisi de manquements


Les troublantes censures d'un candidat gênant car il propose de sortir de l'UE

.

 

conspirationnistes-ou-moutons.jpg

  .

De l'humour aux persécutions, des Dragonnades au déni de Nantes

 

La République des censeurs ». Entretien avec Jean Bricmont

 

Interview avec Jean Bricmont - Silvia Cattori 

 

Jean Bricmont sur Dieudonné, Caroline Fourest et Taddéi ..

 

 

Fabius-BHL-Hollande-BI-trio-infernal.jpg

.

Par Diana Johnstone
La Bonne et la Mauvaise Haine
Remarques sur un livre qui risque d’attirer la haine des bien-pensants : La République des Censeurs, de Jean Bricmont (L’Herne).
29 avril 2014

La censure en France ? Il y en a si peu. Seulement contre les mauvaises pensées. Donc si vous êtes contre la censure, vous êtes forcément pour les mauvaises pensées, n’est-ce pas ?

 

Il y a quelques quarante ans, au moment du scandale autour des déclarations de Robert Faurisson contestant l’existence des chambres à gaz, l’intelligentsia de gauche en France a souscrit à ce type de raisonnement en condamnant Noam Chomsky pour avoir soutenu le principe de la liberté d’expression en général et celle de Faurisson en particulier. Jean Bricmont, alors professeur de physique à l’université de Princeton aux Etats-Unis, y avait pris connaissance de l’importance de Chomsky dans la vie intellectuelle de notre époque. Traducteur et commentateur de l’œuvre de Chomsky, Bricmont fut scandalisé de voir le célèbre linguiste traité comme un paria en France. Ce petit livre est le produit de sa réflexion sur une attitude liberticide dans le domaine des idées qui pendant quatre décennies n’a cessé de peser sur la vie politique et intellectuelle en France.

 

Les lois actuelles de censure prennent la forme d’amendements à la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse. Curieusement, elles ne s’appliquent pas qu’à la presse et limitent plutôt que renforcent la liberté. Pour le premier, dit loi Pleven (1972), il s’agit de punir « l’incitation à la haine raciale ». Le deuxième, dit loi Gayssot (1990), inspiré par la difficulté qu’il y avait à faire taire Faurisson, punit toute contestation des crimes contre l’humanité condamnés au Tribunal de Nuremberg (1945-46) – en pratique, il s’agit de la contestation de l’utilisation de chambres de gaz homicides dans l’extermination des juifs pendant la Deuxième Guerre mondiale.

 

Se vantant d’être « la patrie des droits de l’homme », la France d’aujourd’hui s’estime protégée de la diffusion de mauvaises pensées par ses sentinelles de la bien pensance. Ce sont des associations, auto-promues à travers leurs propres statuts en combattantes contre le racisme, qui sont dotées par les lois Pleven et Gayssot du privilège de porter plainte contre les fauteurs de méchantes idées. Le plus zélé de ses anges gardiens s’appelle la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA), suivi du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP). Du seul fait de leurs bonnes intentions affichées, elles peuvent porter plainte contre tout individu qu’elles estiment responsables d’infraction à ces lois en demandant dommages et intérêts. Les victimes n’étant pas des individus mais des groupes identitaires qui pourraient se sentir lésés, ces associations peuvent aller au tribunal et demander de l’argent pour le tort que les hypothétiques (mais absentes) victimes authentiques auraient subi.

Ces associations ne cessent de dénoncer « la haine », mais leur tâche n’est pas de l’abolir, mais de cibler la mauvaise haine, de la dénoncer, et si possible de la faire payer.

 

Pourtant, le petit livre de Jean Bricmont montre, en donnant des exemples, que parmi toutes les « haines » propres à la condition humaine, celles qui sont poursuivies par les lois de la République manquent souvent d’envergure. A lire la loi, on imagine des démagogues appelant aux pogroms ou aux lynchages, mais ce gibier est rare, ou plutôt inexistant. Il ne s’agit jamais de faits de cette nature (car l’appel au meurtre est déjà criminel). Au palmarès de nos associations inquisitrices on trouve des plaisanteries de mauvais gout, des procès d’intention, des malentendus, des vendettas politiques et surtout l’exercice de « deux poids, deux mesures ». Beaucoup de poursuites tournent court, mais même acquittés, les accusés y ont perdu du temps, de l’argent et souvent un peu de leur bonne réputation.

 

La lutte contre « la haine » engendre sa propre haine : la haine contre tous ceux qui sont accusés de haine. On n’a qu’à suivre les mouvements de physionomie de notre nouveau premier ministre pour la voir en temps réel. Les censeurs de la République n’abolissent pas la haine, mais ils créent la distinction entre la bonne et la mauvaise haine.

 

Purifiée de la mauvaise haine, la France et les Français sont libres de haïr, d’abord, tous ceux qui sont accusés de haine, et par amalgame, tous ceux qui sont censés leur être proches, les gens de droite, promus en « fascistes » pour l’occasion, les souverainistes soupçonnés de « nationalisme » donc de la « haine des autres », tous ceux dont l’attitude équivoque risque de cacher des attitudes nationalistes, racistes, fascistes, « conspirationnistes »…

Si, comme Jean Bricmont, qui n’a jamais dit un mot contre les juifs, vous demandez qu’on définisse avec clarté le terme « antisémite » avant de l’utiliser pour porter des accusations, ou vous appelez à « libérer la parole » sur Israël, vous risquez de trouver sur votre bio de Wikipédia des épithètes diffamatoires qui ne feraient pas bonne impression si vous postulez à un emploi. Ce phénomène n’encourage pas le débat libre.

 

Dans les rares cas où l’on ose critiquer Jean Bricmont pour sa défense de la liberté d’expression au lieu de le traiter en crypto-Nazi, on a tendance à interpréter son argumentation comme une « défense du système américain », ce qui la réduit à une sorte de folklore : les Amérloques sont bizarres, ils laissent tout le monde dire n’importe quoi. (N’oublions pas qu’il ne s’agit ici ni de diffamation d’individus, ni d’appels à des actions illégales, qui sont réprimés de toute façon, mais d’opinions et d’idées générales.)

 

La liberté d’expression, comme Bricmont le montre, n’est aucunement une excentricité venant d’outre-Atlantique. En réalité, les Etats-Unis, dont les pères fondateurs étaient fort influencés par les Lumières, en particulier françaises, ont inscrit la liberté d’expression comme le premier des droits des citoyens dans la liste des amendements dite « the Bill of Rights » adoptée à leur Constitution en 1791, lui donnant ainsi une importance certaine : « Le Congrès ne fera aucune loi accordant une préférence à une religion ou en interdisant le libre exercice, restreignant la liberté d’expression, la liberté de la presse ou le droit des citoyens de se réunir pacifiquement et d’adresser à l’État des pétitions pour obtenir réparation de torts subis. »

 

La censure et la guerre


Pourtant, aux Etats-Unis comme ailleurs, ce principe a été violé, surtout en temps de guerre. Ce fut notamment le cas dans la persécution d’opposants à l’entrée des Etats-Unis dans la Première Guerre Mondiale, qu’il s’agisse de socialistes ou d’Américains d’origine allemande (ou les deux), où à l’occasion de grandes hystéries anti-communistes à l’issue des deux grandes guerres du vingtième siècle. Dans les années soixante, le principe de liberté d’expression a été réaffirmé par la Cour Suprême, et – contrairement à la France – bénéficie toujours du soutien des esprits critiques qui savent qu’ils seront les premières victimes de la censure. Mais dans les Etats-Unis bellicistes d’aujourd’hui, ce principe est menacé de nouveau.

 

Les juristes français sont presque unanimes à condamner la loi Gayssot, qui perdure pourtant. Baser la seule loi de censure punissant la contestation d’un fait historique sur le Tribunal de Nuremberg est curieux pour plusieurs raisons. Laissant de côté le problème d’un « tribunal des vainqueurs », ou du jugement rétroactif, les jugements de ce tribunal suivirent de peu les faits, précédant tout travail véritable d’historiens, comme on constate en lisant le livre de Bricmont. Mais ce n’est pas le seul paradoxe. Si la lettre du jugement de Nuremberg fut nécessairement rapide et incomplète, l’esprit en était clairement énoncé dans le jugement final 30 septembre 1946 : « Déclencher une guerre d’agression n’est pas seulement un crime international : c’est le crime international suprême ne différant des autres crimes de guerre que du fait qu’il les contient tous. »

 

L’esprit du jugement de Nuremberg est que le crime fondamental est le crime contre la paix. Les autres crimes, commis à l’intérieur de la guerre, les atrocités et tous les crimes contre l’humanité, en sont le produit et le résultat. Il est remarquable que le zèle de préserver « la mémoire » du mal à éviter, si fort en ce qui concerne certains crimes produits par la guerre, ou plutôt un seul de ces crimes, ne s’applique pas du tout à la mémoire de la leçon principale de Nuremberg : la condamnation du crime consistant à déclencher la guerre, considéré comme la source de tout le mal qui en découle.

 

Au contraire, on se focalise sur les crimes commis à l’intérieur des guerres, de façon, d’abord, à faire comme si la guerre pourrait être innocente, si on en faisait respecter les lois. Et ensuite, à faire comme si la guerre pouvait être nécessaire pour empêcher les crimes qui pourraient être commis par un hypothétique « nouvel Hitler ». Ainsi la lutte contre la mauvaise haine, la haine « raciste », est instrumentalisée pour attiser la bonne haine contre ceux que les médias et les dirigeants de l’Occident vertueux accusent d’être des dictateurs qui voudraient « massacrer leur propre peuple ». Innocente de la mauvaise haine, on était libre de haïr Milosevic, et ainsi de faire la guerre contre son pays, allié traditionnel de la France, qui n’avait ni attaqué ni menacé aucun membre de l’alliance qui a bombardé et dépecé la Serbie.

 

On était libre de haïr Kadhafi, jusqu’à se réjouir de l’assassinat barbare du vieux Bédouin qui avait enrichi beaucoup plus qu’il n’avait « tué » son peuple.

 

On est libre de haïr Bachar el Assad au point de donner une caution politique aux djihadistes fanatisés, y compris parmi la jeunesse française, qui partent pour participer dans la décapitation d’hérétiques.

 

Aujourd’hui cette « bonne haine » est en train de reproduire la haine d’il y a exactement un siècle, à l’époque dirigée contre l’Allemagne et le Kaiser, une haine de masse, orchestrée par l’Etat et les médias qui lui font écho, la haine de tout un pays, présenté en ennemi, et son dirigeant diabolisé. Dans tout l’Occident, et surtout aux Etats-Unis chef d’orchestre, la bonne haine vertueuse, celle qui précède et accompagne les grandes guerres, est dirigée aujourd’hui contre Vladimir Poutine et la Russie – qui par ailleurs ne nous ont rien fait de mal.

 

Il n’y a aucune loi contre « l’incitation à la haine » d’un pays tout entier ni de son dirigeant, même si cette haine-là est basée sur des mensonges et pourrait mener à une guerre catastrophique. Au contraire, la censure existant en France contribue à un conformisme propice à l’acceptation des haines officielles qui peuvent mener au pire.

 

Le petit livre de Jean Bricmont éclaire la réalité de la censure à la française, qui est minable dans son fonctionnement mais néfaste dans son esprit. Le lire est une invitation au réveil de l’esprit critique, qui en a vraiment besoin.

 

Diana Johnstone
29 avril 2014

 

La Bonne et la Mauvaise Haine [Silvia Cattori]

 

Les corbeaux anonymes "anticonspis" et "antifas" sont les deux mamelles de la tartufferie intolérante :

 

 

 

Faux antifascistes et Indymedia Paris soumis au détecteur de mensonge

(Michel Collon)

 

Le mirage FN - Faux antifas - Wikipedia,neutre ? - "Dictateurs" - Négationnisme

 

 

Ils sont fous ces « antifas », par Etienne Chouard

http://www.cercledesvolontaires.fr/2013/05/28/ils-sont-fous-ces-antifas-par-etienne-chouard/

 

De plus en plus dingue et confus : des prétendus « antifas » dénoncent , avec ce courage très anonyme des corbeaux professionnels, les personnalités et mouvements suivants :

- Frédéric Lordon
- ATTAC
- Le Monde diplomatique
- Alain Gresh
- les Économistes atterrés
- Thomas Coutrot
- René Balme
- Reopen911
- la CGT
- Le Front de Gauche…

 

Le texte « antifa » (enfin, soi-disant antifa) que je reproduis ci-dessous répond à un article (formidable) de Frédéric Lordon que j’avais signalé ici :

F. Lordon : « Conspirationnisme : la paille et la poutre » – Jean Quatremer voit des complots partout

 

Cet article « antifa » est un collier de perles de sottises (agrémentées de pépites de mensonges), un véritable objet d’étude de ce qu’on pourrait appeler ‘complotisme’, précisément — même si, pour ma part, je n’utilise jamais ce mot car je considère ESSENTIEL POUR L’AUTODÉFENSE D’UNE DÉMOCRATIE DIGNE DE CE NOM que tous les citoyens (y compris de faux antifas) puissent à tout moment dénoncer librement les complots, quitte à se tromper (peu importe : on y verra clair à l’occasion des controverses publiques) ; ça s’appelle l’ISEGORIA.


Il serait temps que les vrais antifas se désolidarisent des fous furieux qui se font passer pour eux, qui détestent la patrie et qui voient des complots fascistes partout, non ? (..)

Le point commun des attaques (anonymes) des « antifas » et des « anticonspis », c’est que ces attaques s’en prennent toujours à des opposants à la guerre, à ceux qui résistent aux manœuvres impériales, à ceux qui ciblent précisément les grands banquiers d’affaires, aux défenseurs de la patrie => pas difficile de comprendre pour qui travaillent EN FAIT les « antifas » et les « anticonspis ».


Le vrai mystère n’est plus de savoir s’ils croient eux-mêmes à tous leurs mensonges et amalgames foireux, mais de savoir s’ils sont bien payés pour leur sale besogne.

 

Étienne Chouard


 


 

 

Repost 0
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 20:26

 

 

 

democratie-liberte-orwell.jpg

 

 

La France n'est plus la Patrie des Droits humains

Par Chantal Dupille


 

 

La France patrie des Droits humains ?

 

Il me revient à l'esprit que....


 

Sarkozy a imposé le Traité européen anx Français qui n'en voulaient pas.

 

Les Roms sont traités comme des pestiférés.

 

Les sondages bidons nous disent pour qui voter. En nous conditionnant.

 

Les médias français sont Lanterne Rouge en Europe, les pires ! Désinformation et propagande sont leur lot quotidien.

 

Les débats à la télévision sont de faux débats.

 

Ceux qui sortent de la Pensée Unique, journalistes, écrivains, politiciens, blogueurs, artistes... sont censurés, discrédités, diffamés. On dit d'eux qu'ils sont conspirationnistes, d'Extrême-Droite, fascistes, antisémites, négationnistes... Gare aux chercheurs de vérité !

 

Les penseurs qui s'écartent de la Pensée Officielle sont interdits d'antenne; Des listes noires d'intellectuels libres circulent en France. C'est un cauchemar.

 

L'humoriste le plus populaire de France, Dieudonné, est persécuté. Vous avez bien lu, persécuté : Traqué, censuré, menacé ainsi que sa famille, etc.  Sous l'égide de Valls.

 

La Police de la Pensée traque les anti-sionistes. La LDJ interdite en Israël est protégée par Manuel Valls. Il règne en France un climat de chasse aux sorcières comme du temps de McCarthy aux Etats-Unis.

 

Celui qui ose faire un travail d'historien, de recherche, concernant la Shoah, est poursuivi, diffamé, criminalisé, traité comme un malfaiteur. On se demande pourquoi un sujet est tabou et sacralisé.

 

Ceux qui défendent la famille se retrouvent au Poste, en garde à vue, ou sont matraqués.


 

democratie-non-40755454.jpg

 

La France des Sarkozy-Hollande-Kouchner-Fabius-BHL-Valls s'appuie sur les pires terroristes pour faire des guerres impérialistes, néo-coloniales, illégitimes, iniques, meurtrières...

 

Il est interdit de parler publiquement de sortir de l'Europe. Un candidat aux Européennes comme le souverainiste François Asselineau, est censuré. (1) Il est interdit de fiche Wikipedia alors que son parti a le vent en poupe.

 

Le Gouvernement "PS" prépare en secret l'enchaînement de la France aux Etats-Unis via le Grand Marché Transatlantique. Aucun débat n'est toléré.

 

Le Président Hollande désavoué par les Français menace de gouverner par décrets, par ordonnances, si au Parlement les godillots ne sont pas assez godillots.

 

La France "socialiste" soutient les putschistes de Kiev, un Régime illégitime s'appuyant en partie sur des néo-nazis.

 

Le Ministre des Affaires Etrangères d'Israël, pardon de la France, Laurent Fabius, souhaite la mort d'un dirigeant soutenu par 75% de la population, Baschar-el-Assad, et trouve les néo-nazis antisémites de Kiev fréquentables.

 

Pour les merdias, les Pro-Russes ne voulant pas des Néo-Nazis de Kiev et protégeant leur identité, sont des "terroristes". Tandis que les Néo-Nazis antisémites de Kiev sont des "démocrates". Un monde renversé !

 

Parmi les derniers événements annonciateurs de sombres avenirs, des votes qui ne servent plus à rien et dont on ne tient pas compte, des Elus godillots menacés s'ils ne le restent plus, le Sénat qui autorise à légiférer par ordonnances concernant les handicapés (pour commencer), un vote juste consultatif à l'Assemblée nationale le 29 avril 2014, et le soir même au Sénat encore mieux, ou plutôt encore pire : Aucun vote sur le Programme de Stabilité de Valls - juste une Déclaration du Gouvernement, la majorité étant trop faible, et le risque de désaveu, grand. Manque de courage du nouveau Gouvernement, et surtout, ce qui est très grave, procédé annonciateur des futures méthodes d'un Valls qui un jour plus proche qu'on ne l'imagine, décrètera seul d'appliquer dans le pays les consignes données par les ennemis des Français à Bruxelles, à Washington ou à Tel-Aviv.

 

Et ainsi de suite, sans parler de Manuel Valls baptisé sur le Net "le Führer".

 

La France ? C'est la patrie des Droits humains qui fichent le camp....

 

On se taira jusqu'à quand ?

 

Chantal Dupille (pseudo eva R-sistons)

 

(1) SCANDALE désinformation, censure en France : Le CSA saisi de manquements (http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-scandale-desinformation-censure-en-france-le-csa-saisi-de-manquements-123460922.html)

 

Tags: Droits Homme, France, Sarkozy, Valls, Hollande, Fabius, Kiev, Dieudonné, François Asselineau, Wikipedia, censure, Europe, Roms, MacCarthy...


 

democratie-allain-jules-clip_image002.jpg

Repost 0
Published by Chantal Dupille - dans Alerte - menace !
commenter cet article
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 16:22

 

democratie-US.jpg

 

A mes Lecteurs et Lectrices :

Merci de toujours regarder mon précédent post.

Généralement, j'y ajoute plein de choses après la publication.

C'est le cas du dernier article sur la Russie... devenu "dossier" !

Merci, amicalement, votre chantal


La Guerre contre la Démocratie.  Documentaire

Les Etats-Unis parlent toujours de démocratie,

et dans les faits, font tout pour la détruire (Ch Dupille)


 

 

 

Documentaire de John Pilger. Sous-titres français. Titre original: "The War on Democracy". "La Guerre contre la Démocratie" fut le premier documentaire de John Pilger à être diffusé dans les salles de cinéma. Ce documentaire explore la relation actuelle et passée de Washington avec les pays d'Amérique latine tels que le Venezuela, la Bolivie et le Chili.

Exploitant les images d'archives provenant de l'archiviste de Michael Moore, Carl Deal, le film montre comment la succession d'interventions américaines, direct et indirect, a renversé une série de gouvernements légitimes dans la région de l'Amérique Latine depuis les années 1950. Le gouvernement chilien démocratiquement élu de Salvador Allende, par exemple, a été évincé par un coup d'État des États-Unis soutenue en 1973 et remplacée par la dictature militaire du général Pinochet. Le Guatemala, le Panama, le Nicaragua, le Honduras et Le Salvador ont tous été envahi par les États-Unis.

John Pilger interview plusieurs ex-agents de la CIA qui ont pris part à des campagnes secrètes contre des pays démocratiques dans cette région du monde. Il enquête auprès de "l'École des Amériques" dans l'État américain de Géorgie, où les escadrons de torture de Pinochet ont été formé ainsi que les dirigeants des escadrons de la mort pour Haïti, Le Salvador, le Brésil et l'Argentine.

Le film déterre la vraie histoire derrière la tentative de renversement du président Hugo Chávez du Venezuela en 2002 et comment les habitants des quartiers de Caracas se soulevèrent pour exiger son retour au pouvoir.

John Pilger se penche également sur l'émergence grandissante des gouvernements populaires en Amérique du Sud dirigée par des dirigeants indigènes dont leur intention est de desserrer la main prise de Washington et une redistribution plus équitable et plus juste des richesses naturelles du continent.

John Pilger dit: «[ Le film ] aborde le sujet de ​​la lutte des peuples à se libérer d'une forme moderne d'esclavage". Tous ces gens, dit-il, "révèlent un monde, non pas comme les présidents américains aiment à le voir comme utile ou expansible pour eux, mais ils révèlent plutôt un monde fait de la force du courage et d'humanité parmi tous ces "presque rien". Ils se réclament de mots nobles comme la démocratie, liberté, libération, justice, et ce faisant, ils défendent les droits de l'homme les plus fondamentaux de chacun d'entre nous dans une guerre menée contre nous tous. »

« La Guerre contre la Démocratie » (War on Democracy) fut une production "Youngheart Entertainment, Grenade and Michael Watt". Le documentaire est sortie dans les salles de cinéma au Royaume-Uni le 15 Juin 2007 et diffusée sur ITV1, le 20 août 2007.

Réalisateurs: John Pilger et Chris Martin.
Producteurs: Chris Martin et Wayne Young.
Éditeur: Joe Frost.
Le film a été réalisé avec le soutien financier de l'humanitaire Michael Watt.

Prix du Meilleur Documentaire 2008 "World Awards One, Londres".
Le verdict pour obtenir le prix nécessitait comme suit: «Il y a six critères que les juges sont appelés à utiliser pour sélectionner le lauréat de ce prix: l'impact du film sur l'opinion publique, son attrait à une large audience, son inclusion des voix des pays en voie de développement, sa hauteur journalistique ou les normes de production, son succès à traduire l'impact des actions du monde riche sur la vie des pauvres et la mesure dans laquelle il attire l'attention sur des solutions possibles.
Un film qui remplit chacun de ces critères.
Ce fut le lauréat du prix : John Pilger «The War on Democracy" ("La Guerre contre la Démocratie).

http://www.youtube.com/watch?v=SF-pU7ZgqIA&feature=youtu.be

 

  Autour du Monde Diplomatique 

 

 

 

Merci à ce Lecteur :

 

 

regardez ceci et vous comprendrez tout :

 

 

 

 

Attention ! Bruits de botte...


La Chine et la Russie préviennent les Etats-Unis qu’une attaque israélienne sur l’Iran déclencherait une “Guerre Mondiale”



 

.

 

 

Eric Libre Pensador
Eric Libre Pensador 27 avril 11:56

 

Publiée le 8 janv. 2014

 

Nous nous dirigeons vers une 3ème guerre mondiale . Tout est expliqué dans la vidéo, n'écoutez pas les médias de masse qui veulent vous faire croire ce qu'ils veulent.

 

 

.
...

 

Repost 0
Published by Chantal Dupille - dans Alerte - menace !
commenter cet article
27 avril 2014 7 27 /04 /avril /2014 06:01

 

 

Dossier Spécial Russie


 

Russie-guerre-best-copie-1.jpg.
Photo qui prouve que la Russie veut la guerre !!!
trouvée ici :
.

http://www.islametinfo.fr/2013/10/05/video-russie-poutine-futur-prix-nobel-de-la-paix/

 

Déjà en 1950, la Russie était visée !

Document d'époque cité par F. Asselineau

.OTAN-bases-US-par-PC-vers-1950.jpg

 

 

MeRdia de désinformation, de propagande.


Nobs-Russie.jpg

 

.

Russie-prix-nobel-paix.jpg

 

La Russie est le meilleur atout pour la Paix

 

Par Chantal Dupille (eva R-sistons)

 

 

Propagande de guerre honteuse, à laquelle se prêtent les médias français asservis aux Puissances atlantistes. A Kiev, on accuse la Russie de vouloir la 3e guerre mondiale. Aussitôt la télévision et la Presse reprennent ces fausses rumeurs, ces accusations sans le moindre fondement.

 

Je le dis, et je le répète clairement : Aucun pays au monde ne tient tant à la paix que la Russie. Car aucun pays au monde n'a autant souffert de la guerre : Plus de vingt millions de morts pour la seule Russie lors de la seconde guerre mondiale, par exemple, et puis Moscou détruite, ses villages aussi, et les récoltes....

 

Au prix de sacrifices démesurés, la vaillante Russie a vaincu l'armée de Napoléon et celle d'Hitler, elle a libéré le monde du nazisme hitlérien.

 

Quand on a subi tant d'atrocités, on ne veut plus de guerre. Comme l'Allemagne, d'ailleurs.

 

La Russie de Poutine est encerclée par les bases de l'OTAN, elle fait tout pour se protéger et protéger les Pro-Russes, en tentant notamment de retrouver une partie de son espace vital, de sa liberté. Mais elle milite pour un monde multipolaire, et elle refuse de s'ingérer dans les affaires des autres, contrairement à l'Occident impérialiste. En Crimée, elle a défendu ses terres, sa base navale, son peuple qui l'a appelée à l'aide. Avec à la clef aucun mort, et un référendum démocratique. Et l'Occident belliciste l'accable de reproches ! Il ne tolère pas qu'elle défende ses intérêts, ses frères de sang, les espaces qui lui restent. L'Occident a tous les droits, la Russie aucun ! Et pour gagner l'Opinion, il travestit la réalité, ment, inverse les rôles. C'est infâme !

 

Et si la guerre mondiale n'a pas commencé, aujourd'hui, c'est grâce à la Russie qui a stoppé net l'élan meurtrier des Etats-Unis en interceptant les deux premiers missiles lancés sur Damas en 2013, missiles qui devaient être le signal de l'entrée en guerre d'une France au service des intérêts d'Israël. C'est aussi la Russie qui a proposé que la Syrie rende ses armes chimiques, pour apaiser la situation.

 

Oui, la Russie qui a tant souffert de la guerre fait tout pour l'éviter et l'éviter au monde. La campagne de propagande mensongère à son encontre est un des grands scandales de notre temps; Elle doit sans cesse être dénoncée, au nom de la vérité !

 

Il est temps de démasquer les imposteurs, et de révéler au monde la réalité : L'Occident prépare en coulisses la 3e guerre mondiale pour masquer son effondrement économique, imposer au monde sa domination, et au passage, provoquer une dépopulation à grande échelle. C'est tout simplement monstrueux !

 

Les mensonges des dirigeants et des médias atlantistes sont intolérables, comme l'inversion constante des rôles.

 

J'ose le dire: La Russie, aujourd'hui, est le meilleur atout pour la paix. Et si comme le Général de Gaulle en avait eu la vision, l'UE et la Russie scellaient leur union, une union équilibrant la puissance des Anglo-Saxons, alors la paix aurait réellement avancé...

 

Merci Jean-Pierre Chevènement d'avoir, aujourd'hui, rétabli l'honneur de la France. Et rappelé son devoir !

 

Vive la paix ! Vive la Russie ! Honte à l'Occident menteur, prédateur, criminel !

 

Chantal Dupille (eva R-sistons)

 

TAGS : Russie, Poutine, guerre mondiale, Crimée, Ukraine, De Gaulle, Chevènement, UE, atlantiste, Etats-Unis, Israël, Kiev, Moscou..

 

 

.

Pourquoi la Russie de Poutine

est détestée des occidentaux ?

 

Beaucoup écoutent naïvement les mensonges colportés par l’Occident sur la Russie comme si nous n’en avions pas été les premières victimes.

Si l’Occident attaque aujourd’hui la Russie c’est pour empêcher, comme pour les pays musulmans ou la Chine, la possibilité à une civilisation de s’affirmer contre l’hégémonie américaine.

Le tout est qu’aujourd’hui les encerclés comprennent qu’il faut qu’ils se parlent. Se battre entre nous en Syrie, en Tchétchénie ou chez les Ouighours est le meilleur moyen de précipiter notre chute commune.


http://www.islametinfo.fr/2014/03/18/pourquoi-la-russie-de-poutine-est-detestee-des-occidentaux/

 

 

 

 

.

Mes tweets :

 

Poutine ne veut pas du NWO : Perte de la capacité à se reproduire, Monde unipolaire standardisé, "Etats" vassaux

Poutine : "Les décisons clefs devraient être prises COLLECTIVEMENT plutôt que dans l'ombre pour servir des intérêts de certains pays ou groupes de pays."

 

 

 

En 1812 la Russie compte 900 000 hommes dans son armée de terre, donc avait plus d’un million d’hommes mobilisés. (Wikipedia)

 

Campagne de Russie 1812

http://fr.wikipedia.org/wiki/Guerres_napol%C3%A9oniennes#Campagne_de_Russie_1812

 

L’empereur Napoléon Ier et ses maréchaux à la bataille de la Moskowa (ou bataille de Borodino) WIKIPEDIA
Les Français à Moscou
Articles détaillés : Campagne de Russie (1812) et Prise de Moscou.

En 1812, Napoléon envahit la Russie pour obliger le tsar à maintenir le Blocus continental et éloigner la menace d’une invasion de la Pologne par la Russie. La Grande Armée (650 000 hommes dont 270 000 Français) franchit le Niémen le 23 juin 1812. La Russie proclame la Grande guerre patriotique alors que Napoléon avait proclamé la seconde guerre polonaise. Mais, contrairement aux attentes des Polonais, qui fournissent presque 100 000 hommes, Napoléon évite de faire des concessions à la Pologne, les repoussant aux négociations avec la Russie. Soit volontairement, soit par crainte d’affronter sur le champ de bataille Napoléon, les Russes reculent et pratiquent la politique de la terre brûlée, jusqu’à la bataille de la Moskowa, le 7 septembre. Cette bataille sanglante force les Russes à se retirer, et Moscou est prise et mise à sac le 14 septembre. Alexandre Ier refuse de négocier, et Napoléon, sans espoir de victoire décisive, est forcé de faire retraite et d’abandonner Moscou, lorsque son gouverneur, le prince Rostopchine, l’incendie. Avec la Retraite de Russie, la Grande Armée perd 370 000 hommes (en comptant les pertes lors des batailles) et 200 000 soldats sont faits prisonniers. En novembre, seuls 90 000 hommes franchissent la Bérézina. Napoléon doit de plus abandonner son armée pour retourner à Paris, où le général Malet a tenté un coup d'État, et pour préparer la défense de la Pologne. La situation de l’Empereur n’est alors pas si critique qu’il y paraît. Les Russes avaient perdu 400 000 hommes, et leur armée était aussi épuisée. Mais leurs lignes de ravitaillement étaient plus courtes, et ils pouvaient renouveler leurs effectifs plus rapidement que la France. (Wikipedia)

 

 

... // Vidéo Barbarossa : L'invasion de l'U.R.S.S

apocalypse.france2.fr

 

Russie-guerre-offensive-40.jpg

 

 

À la fin de 1942, au moment où l'Allemagne, l'Italie et le Japon ont atteint le zénith de leur puissance expansive, leurs forces subissent en Russie, en Afrique et dans le Pacifique des coups d'arrêt que l'avenir révélera décisifs.

4.1. Ultimes poussées de l'Axe en URSS et en Afrique

La bataille de Stalingrad (novembre 1942-février 1943)

La victoire de l'armée soviétique devant Moscou est suivie dans les deux camps par une période de relative accalmie, mise à profit par l'URSS pour réorganiser ses armées et transférer de nombreuses usines de guerre en direction de l'Oural, en Sibérie et au Turkestan.

 

La guerre sur le front russe, 1943La guerre sur le front russe, 1943

 

Le 5 avril 1942, Hitler fixe à la Wehrmacht les objectifs de sa prochaine offensive, qui visera la Volga, le Caucase et son pétrole. Retardée par une action de l'Armée rouge au sud de Kharkov (mai), elle débouche le 28 juin en direction de Voronej, pivot à la boucle du Donets, tandis que capitule Sébastopol après un siège de 250 jours.


Le front russe est percé sur 500 km, et, après la chute de Rostov (23 juillet), les Allemands se lancent vers le Caucase, entrent à Maïkop, plantent le drapeau à croix gammée au sommet de l'Elbrous (21 août) ; ils sont bloqués dans la région du Terek à 120 km de la Caspienne, mais à 600 km de Bakou.

Au même moment, la VIe armée (→ Paulus) franchit le Don à Kalatch, atteint la Volga (20 août) et conquiert du 1er au 15 septembre une grande partie de la ville de Stalingrad.


Alors que Hitler croit tenir la victoire, débouche le 19 novembre la contre-offensive soviétique qui, encerclant l'armée de Paulus, la contraint à capituler le 2 février 1943.


Cette première grande défaite allemande a un énorme retentissement : toute une armée a été détruite après avoir perdu 250 000 hommes à cause de l'entêtement du Führer, ce qui a pour effet de dresser contre lui nombre de chefs militaires. L'Armée rouge a pris l'initiative des opérations ; elle ne l'abandonnera plus jusqu'à Berlin.

 

Pour en savoir plus, voir l'article bataille de Stalingrad.

 

 

5.4. La Wehrmacht refoulée de la Volga au Dniestr (1943-1944)

Si, en 1943, les alliés anglo-saxons ont obtenu des résultats décisifs en Afrique et en Italie, ils n'y ont immobilisé qu'une très faible partie de la Wehrmacht. Les trois quarts du potentiel militaire allemand s'appliquent encore au front soviétique, où, au cours de la même année, la victoire va aussi définitivement changer de camp.


Au nord, la prise de Schlüsselburg par les Soviétiques (12 janvier) dégage Leningrad ; celles de Viazma et de Rjev (mars) refoulent la Wehrmacht à 250 km de Moscou, mais c'est au Sud qu'ont lieu les actions décisives.


Au lendemain du désastre de Stalingrad (février 1943), les Allemands, chassés du Caucase comme de la boucle du Don, doivent abandonner Rostov, Koursk et Kharkov (qui est reconquis en mars par Manstein). Le 5 juillet 1943, l'échec de la double offensive blindée allemande (Manstein-Kluge) sur le saillant de Koursk signifie la perte désormais irréversible de l'initiative par la Wehrmacht sur le front de l'Est.


Le 12, l'offensive soviétique de Rokossovski sur Orel est la première d'une série de coups de boutoir sur Kharkov, Briansk et Smolensk qui mènent à la fin de septembre l'Armée rouge sur le Dniepr : il sera largement franchi en novembre, malgré la réaction de Manstein à Jitomir.

Refusant tout répit à Hitler, Staline déclenche dès le 18 décembre 1943 la campagne d'hiver : au Nord, la Wehrmacht est refoulée de 200 km sur Narva et Pskov (janvier 1944) ; au Sud, Vatoutine, Koniev, Malinovski et Tolboukhine portent leurs forces sur le Boug (février) et le Dniestr (mars), tandis que Joukov entre en Galicie polonaise, atteint Tchernovtsy et Kovel et menace Lvov.


Le 15 avril, après la prise d'Odessa et de Ternopol, le front se stabilise : l'Ukraine est totalement libérée, les Soviétiques sont à la porte des Balkans ; Sébastopol tombe le 9 mai ; seuls les pays Baltes et la Russie blanche (actuelle Biélorussie) sont encore aux mains de la Wehrmacht.

 

Pour en savoir plus, voir l'article guerre germano-soviétique.

 

http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/Seconde_Guerre_mondiale/122570

 

.

 

Famille regardant sa maison détruite, 1er septembre 1943.

Wikipedia

 

WIKIPEDIA - Pertes militaires alliées sur le front de l'Est122
Forces soviétiques
  Total morts Tués/disparus Faits prisonniers Prisonniers morts en captivité
URSS 10 600 000 6 829 437123 5 200 000 3 300 000
Pologne 24 000 24 000 Inconnu Inconnu
Roumanie 17 000 17 000 80 000 Inconnu
Bulgarie 10 000 10 000 Inconnu Inconnu
Total 10 651 000 6 927 204 + partisans morts 5 280 000 3 300 000

 

 

 

Soldats soviétiques tués dans la poche de Kholm, janvier 1942.

 

 

 

 

WIKIPEDIA Pertes militaires de l'Axe sur le front de l'Est121

Forces de l'Axe
  Total morts Tués/disparus Faits prisonniers Prisonniers morts en captivité
Allemagne 4 300 000 4 000 000 3 300 000 374 000
Citoyens soviétiques ayant rejoint l'Allemagne 215 000+ 215 000 1 000 000 Inconnu
Roumanie 281 000 81 000 500 000 200 000
Hongrie 300 000 100 000 500 000 200 000
Italie 82 000 32 000 70 000 50 000
Total 5 178 000+ 4 428 000 5 450 000 824 00

 

 

 

Fosse commune de prisonniers de guerre soviétiques massacrés par les Allemands, camp de concentration de Dęblin, Pologne, date inconnue. Wikipedia
Image.

Image.
Image

 




Image


La bataille de Stalingrad désigne les combats du 17 juillet 1942 au 2 février 1943, pour le contrôle de la ville éponyme, aujourd'hui Volgograd, entre les forces de l'Union des républiques socialistes soviétiques et celles du Troisième Reich et de ses alliés. Ils incluent l'approche de la ville par les armées de l’Axe, les combats urbains pour sa conquête à partir de septembre, puis la contre-offensive soviétique, jusqu'à l'encerclement et la reddition des troupes allemandes. L'ensemble de ces combats, dans et hors de la ville, se sont étendus sur un peu plus de six mois et ont coûté la vie à environ 750 000 combattants1 et à 250 000 civils parmi six nations, ce qui en fait une des batailles les plus meurtrières de l'histoire.

Avec la bataille de Moscou, en décembre 1941, et la bataille de Koursk, en juillet 1943, elle constitue l'une des grandes défaites de l'armée allemande et est considérée comme un tournant stratégique majeur de la Seconde Guerre mondiale. Elle reste dans les mémoires pour l'âpreté des combats urbains, n'épargnant ni civils ni militaires, ainsi que pour son impact psychologique et symbolique.


La capitulation de l’armée de von Paulus à Stalingrad, le 2 février 1943, marqua, pour l’opinion publique mondiale, un tournant militaire décisif,mais qui ne fut pas le premier.

Cette victoire trouve son origine dans les préparatifs de l’URSS à la guerre allemande jugée inévitable : le dernier attaché militaire français en URSS, Palasse les estima à leur juste valeur.
Contre son ministère (de la Guerre), acharné à faire barrage aux alliances franco-soviétique et tripartite (Moscou, Paris, Londres) qui eussent contraint le Reich à une guerre sur deux fronts, cet observateur de l’économie de guerre soviétique, de l’armée rouge et de l’état d’esprit de la population affirma dès 1938 que l’URSS, dotée d’« une confiance inébranlable dans sa force défensive », infligerait une sévère défaite à tout agresseur. Les revers japonais dans les affrontements à la frontière URSS-Chine-Corée en 1938-1939 (où Joukov se fit déjà remarquer) confirmèrent Palasse dans son avis : ils expliquent que Tokyo ait prudemment signé à Moscou le 13 avril 1941 le « pacte de neutralité » qui épargna à l’URSS la guerre sur deux fronts.


Après l’attaque allemande du 22 juin 1941, le premier tournant militaire de la guerre fut la mort immédiate du Blitzkrieg.
Le général Paul Doyen, délégué de Vichy à la commission d’armistice, l’annonça ainsi à Pétain le 16 juillet 1941 : « Si le IIIème Reich remporte en Russie des succès stratégiques certains, le tour pris par les opérations ne répond pas néanmoins à l’idée que s’étaient faite ses dirigeants.

Ceux-ci n’avaient pas prévu une résistance aussi farouche du soldat russe, un fanatisme aussi passionné de la population, une guérilla aussi épuisante sur les arrières, des pertes aussi sérieuses, un vide aussi complet devant l’envahisseur, des difficultés aussi considérables de ravitaillement et de communications.

Sans souci de sa nourriture de demain, le Russe incendie au lance-flamme ses récoltes, fait sauter ses villages, détruit son matériel roulant, sabote ses exploitations ».

Ce général vichyste jugea la guerre allemande si gravement compromise qu’il prôna ce jour-là transition de la France du tuteur allemand (jugé encore nécessaire) au tuteur américain, puisque, écrivit-il, « quoi qu’il arrive, le monde devra, dans les prochaines décades, se soumettre à la volonté des États-Unis.

» Le Vatican, meilleure agence de renseignement du monde, s’alarma début septembre 1941 des difficultés « des Allemands » et d’une issue « telle que Staline serait appelé à organiser la paix de concert avec Churchill et Roosevelt ».


Le second tournant militaire de la guerre fut l’arrêt de la Wehrmacht devant Moscou, en novembre-décembre 1941, qui consacra la capacité politique et militaire de l’URSS, symbolisée par Staline et Joukov.

Le Reich mena contre l’URSS une guerre d’extermination inexpiable jusqu’à sa retraite générale à l’Est, mais l’armée rouge se montra capable de faire échouer les offensives de la Wehrmacht,
en particulier celle de l’été 1942 qui prétendait gagner le pétrole (caucasien).
Les historiens militaires sérieux, anglo-américains notamment, jamais traduits et donc ignorés en France, travaillent plus que jamais aujourd’hui sur ce qui a conduit à la victoire soviétique, au terme de l’affrontement commencé en juillet 1942, entre « deux armées de plus d’un million d’hommes ». Contre la Wehrmacht, l’Armée rouge gagna cette « bataille acharnée », suivie au jour le jour par les peuples de l’Europe occupée et du monde, qui « dépassa en violence toutes celles de la Première Guerre mondiale, pour chaque maison, chaque château d’eau, chaque cave, chaque morceau de ruine ».

Cette victoire qui, a écrit l’historien britannique John Erickson

« mit l’URSS sur la voie de la puissance mondiale »,
comme celle « de Poltava en 1709 [contre la Suède] avait transformé la Russie en puissance européenne ».


La statistique générale des morts de la Deuxième Guerre mondiale donne de 26 à 28 millions de morts soviétiques (les chiffres ne cessent d’être réévalués) sur environ 50, dont plus de la moitié de civils

Les plus vieux d’entre nous savent, même quand ils ne sont pas historiens, que Stalingrad a donné aux peuples l’espoir de sortir de la barbarie hitlérienne.

À compter de cette victoire,

« L’espoir changea de camp, le combat changea d’âme. »





A voir absolument

Réalisateur:
Costelle, Daniel
Producteur:
Guillaud, Jean Louis ; Turenne, Henri de
Participant:
Simonov, Constantin Mikhailovitch ; Kielmansegg, Johan Adolf von ; Joukov, Gueorgui Konstantinovitch ; Ludnikov, Ivan ; Choumilov, Mikhaïl


Le meilleur documentaire sur Stalingrad (et j’en ai lu et vu beaucoup)
Avec les témoignages des russes et soldats allemands qui ont survécu a l’apocalypse

1 million de mort 750 000 combattants1 et à 250 000 civils

1 ….. https://www.youtube.com/watch?v=DSJWTvA7sxc
2 ..…https://www.youtube.com/watch?v=DO7cx50fIng
3….....https://www.youtube.com/watch?v=22dz8odZh5Y 9mm 45 la haine
4…… https://www.youtube.com/watch?v=KFJgCz4W84c 8mm 10 ,(16 mm 50 )
5….…https://www.youtube.com/watch?v=lQ9Mb6rL2Xs




EXTRAORDINAIRE…..POIGNANT… TERRIBLE

STALINGRAD MASSENGRAD, C’EST A DIRE FOSSE COMMUNE (16 mm 50)

1 million de mort


Image
http://forum.spirit-modelcar.com/viewtopic.php?f=121&t=2737.

 

 


TCHERNOBYL - Le rapport secret de l’AIEA

Relations internationales : Poutine impose de nouvelles règles du jeu

Sergueï Lavrov : « Toutes ces années, nos partenaires occidentaux nous ont menti »


Echos de Russie pour compenser la désinfo - 7 mythes sur la Russie de Poutine

.

 

 

p8fWOh5

.

...

 

L’Ukraine est un « pion dans le jeu géopolitique » - Vers la WW3 ?

 

L'Occident est fasciste, c'est la réalité. Voici pourquoi (Chantal Dupille)

 

Les photos de propagande du New York Times sur l’Ukraine sont démasquées


Ukraine : des avions de chasse français engagés dès dimanche dans le ciel balte


Que reste-t-il des Droits de l’homme en Ukraine ?

Israël derrière les événements en Ukraine

L’agression de la Russie via l’Ukraine par le bloc occidentaliste euro-transatlantique menace la paix mondiale
Déclaration du Comité Valmy

De qui la Crimée est-elle le pays ?

Ukraine - Russie - 25 avril 2014 - Kiev force l’armée à participer aux opérations punitives contre les séparatistes

Le plan américain pour l’Ukraine – une hypothèse

.


La Chine et la Russie préviennent les Etats-Unis qu’une attaque israélienne sur l’Iran déclencherait une “Guerre Mondiale”

 

.

... 

  .

 


 

Repost 0
Published by Chantal Dupille - dans La Vérité sur la question
commenter cet article
25 avril 2014 5 25 /04 /avril /2014 05:30

 

 

 

israel-a-tous-les-droits.jpg

 

 

 

Superbe vidéo, Je suis Israël

.

 

.
..
.
Europe-Israël,
une alliance contre-nature !
Cliquer sur l'image :
Je crois qu'on peut se le procurer à 5 euros, aujourd'hui.

europe israel david cronin alliance contre nature

 
..
.
.
israel-et-ses-actes.jpg.
.
..
.israel-warning.jpg.
.
Repost 0
Published by Chantal Dupille - dans La Vérité sur la question
commenter cet article
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 04:26

 

 

 

fascisme-a-eliminer.jpg

 

 

 

 

Horreur ! L'Occident est fasciste 

Voici pourquoi...

Par Chantal Dupille (eva R-sistons)


 

 

L'Occident a toujours avancé masqué. Mais par essence, il est réellement fasciste. Terrible découverte que nous devons faire ! Au nom de la vérité, encore et toujours...

 

L'Amérique s'est construite sur le plus grand génocide de tous les temps: Celui des autochtones, les Amerindiens. Ils ont été éliminés pour que les nouveaux arrivants puissent s'emparer de leurs terres et de leurs ressources... Et ces cow-boys sans foi ni loi ont aussi fait subir aux citoyens Noirs un atroce esclavage !

 

En réalité, les Américains et leur clone israélien ne connaissent qu'un droit (qui n'en est pas un) : Celui du plus fort. Dit autrement, ils s'octroient tous les droits et les dénient aux autres... Et c'est cette même Amérique qui aujourd'hui encore conquiert par la force tous les territoires convoités, comme son double Israël, en imposant sa loi, son Système ultra-libéral, ses pions, son matérialisme, son mode de vie, sa brutalité, etc. 

 

Comme les dirigeants à Tel-Aviv, les Américains n'ont qu'un dieu : Mâmon. Ils vénèrent l'Argent, ils vouent un culte au Veau d'Or. Et en son nom, ils mentent, volent, tuent, pillent, terrorisent la planète. Ces monstres froids, typiquement fascistes, sacrifient les peuples à leurs appétits insatiables, n'hésitant pas à éliminer les populations et les dirigeants aimés de leur peuple (Allende ou Lunumba, par exemple) et à installer des Dictateurs partout où ils passent... comme en Amérique Latine ou aujourd'hui en Europe et en Ukraine, en s'appuyant sur les pires individus, même néo-nazis.

 

Le nazisme, avec ses camps de la mort, a été conçu pour conduire la diaspora juive à quitter contre son gré les terres où elle prospérait, afin de s'installer sur une soi-disant "terre promise" pour coloniser toute la région, diviser les Arabes, provoquer guerres civiles, conflits et guerres et accaparer à son profit les richesses. D'Israël, on est ainsi passé au choix du Grand Israël (sur la région) en espérant un jour arriver à l'Israël planétaire cher aux Talmudistes. L'appétit vient en mangeant ! 

 

De leur côté, les Yankees ont provoqué la grande guerre pour saigner les populations puis les asservir, imposer une Europe servant leurs intérêts commerciaux, géopolitiques, hégémoniques. Avec le Grand Marché Transatlantique, les Européens seront totalement soumis aux investisseurs imposant leurs lois, sans marge de manoeuvre et obligés de tout sacrifier, même leurs meilleures traditions. Le 3e Reich a préparé le 4e Reich, l'Europe de Bruxelles (de plus en plus totalitaire (1) avec son Traité de Lisbonne) imposée avec des Sarkozy à des peuples qui n'en voulaient pas. Et cette Europe est elle-même le tremplin de la plus monstrueuse dictature, celle du Nouvel Ordre Mondial financier, esclavagiste, eugénique...

 

 

L'Europe 4e Reich

 

 

L'Europe soi-disant pour la paix et pour les peuples est juste économique, financière, pour le Marché, les investisseurs, les spéculateurs, les Grandes Banques, elle impose tout aux Nations et aux Etats moribonds ainsi qu'aux peuples exsangues, et en réalité elle est une nouvelle version du 3e Reich, aussi totalitaire : Fonctionnant en soumettant, en conditionnant par les médias collabos, en effrayant (chantage, peur...), en rackettant, en privant de toutes les libertés même élémentaires... Les nazis d'aujourd'hui sont parés du nom de technocrates, de gestionnaires, de démocrates, mais ils ressemblent à ceux qui après la 2e guerre mondiale, ont été sauvés puis protégés aux Etats-Unis ou en Amérique Latine...

 

En Europe, on parle toujours de démocratie, mais en réalité on s'oriente vers le Parti Unique Gauche-Droite confondues comme déjà en Allemagne, gouvernant ensemble, ou exalté en la personne d'un Valls très à Droite avec une étiquette de Gauche pouvant, comme disent les médias vendus, "réunir tous les Français". Unir ? Avec Valls l'apatride pion de Bilderberg (donc des Maîtres du monde) ne connaissant que l'autoritarisme, la force, la brutalité ? Et prêt à tout pour satisfaire son ambition démesurée, même à vendre son âme aux plus fanatiques sionistes qui gouvernent aujourd'hui la France à travers lui (2)...  allant jusqu'à imposer une chasse aux sorcières digne du MacCarthysme, en traquant par exemple Dieudonné ! France, qu'as-tu fait des Droits de l'Homme, de la Liberté, de l'Egalité, de la Fraternité ? 

 

Les médias collabos et les sondeurs bidons nous conditionnent déjà pour accepter la mondialisation la plus sauvage, l'austérité la plus totale, les guerres les plus iniques et meurtrières, la destruction de notre modèle social, de notre Droit, de nos services publics, de nos territoires, de nos traditions, de notre identité, de nos familles... Le Parti Unique auquel on nous prépare sera bâti sur les ruines de la démocratie, puisqu'il n'y aura même plus besoin de voter comme en Italie où des technocrates au service des Rothschild sont imposés d'office, ou comme en France avec un Hollande annonçant déjà qu'il gouvernera si nécessaire par décrets, ordonnances... et de toutes façons avec une assemblée de godillots menacés de sanctions s'ils votent "mal". Et comme les autres Etats européens, la France est sous "surveillance renforcée" de Bruxelles. Si elle n'exécute pas les ordres, elles sera sanctionnée politiquement et financièrement (amendes pouvant aller jusqu'à plusieurs milliards d'euros, "nourrissant une crise qu'on essaie de désamorcer", entendu sur C dans l'Air du 24.4.14). Bref, l'Europe a un pouvoir de sanctions. Gare aux Etats revendiquant leur souveraineté ! Révélatrice est la question posée lors de cette émission de faux débats : "L'Europe peut-elle IMPOSER les "vraies" réformes que la classe politique refuse ?".  Oui, bien sûr, car elle est dictatoriale ! Et l'Invité qui travaille dans la Finance ose dire : "L'UE est notre amie". Notre amie, ou celle des financiers comme le sieur en question ? 

 

L'Occident a ses préférés: Ainsi en Russie, un Navalny, ou au Vénézuela, un Caprilès, et en France, Manuel Valls, tous d'authentiques fascistes. Sans hasard ! Et voyez comme nos meRdias font la promotion de ces dangereux individus, ou comme ils favorisent des Le Pen au passé sulfureux au détriment d'authentiques patriotes comme François Asselineau... Et d'ailleurs tous les Partis sont gangrenés ! Les Verts avec le faux anar vrai sayan Cohn-Bendit, les Centristes avec  Meyer-Habib conseiller du fasciste Netanyahu, pour ne citer qu'eux... Ces fachos nos avoués sont d'authentiques Européistes pions du Nouvel Ordre Mondial totalitaire qui comme du temps de Hitler, imposera ses choix aux citoyens fragilisés, conditionnés, et même privés du soutien de leur Eglise ou de leur famille appelées à disparaître... Télé-Enseignement unique à l'école, Pensée Unique via la télévision, Religion unique, Parti Unique, Sexe unique, Culture Unique... le monde de demain ne ressemblera en rien à celui d'aujourd'hui. Nous en voyons les prémices abominables ! La puce, d'ailleurs, présentée dans la Bible comme la marque de la Bête, scellera l'asservissement total des populations.

 

Et naturellement, cet Occident totalitaire soutient aussi bien les terroristes en Syrie ou en Irak (qu'il fabrique lui-même pour effrayer et asservir) que les néo-nazis en Ukraine, lesquels ont pris le pouvoir par la force, et se préparent à faire une mascarade d'élection avec des candidats aussi interchangeables que nos Partis et nos meRdias, puis à imposer aux Ukrainiens réticents d'adhérer à l'UE qui les endettera, les rackettera, les mènera à intégrer l'OTAN et à combattre leurs frères slaves. Comme en France Sarkozy a imposé le Traité européen et l'OTAN aux Français n'en voulant pas !


 

Faux antifas, vrais fachos  


 

Tout se tient. L'Occident est fasciste, l'Europe est une dictature de la Finance, le Nouvel Ordre Mondial est totalitaire... et pour mieux nous berner, ainsi que Winston Churchill l'a annoncé, "les fascistes de demain se nomment eux-mêmes antifas(cistes)", comme une Ornella Guyet (de son vrai nom Anne-Marie Boutoleau, qui a publié sur le site Rue89 son premier article pour dénoncer... les pseudo fachos) ou comme des blogs tels que Article 11 et Conspiracy Watch mis en place pour diffamer, discréditer les journalistes, les écrivains, les blogueurs honnêtes, épris de vérité. 

 

Depuis toujours, j'ai dénoncé le fascisme, le racisme, le communautarisme si sectaire, comme sur cette vidéo en 82 (3), et jusqu'à mon dernier souffle, je combattrai ces monstruosités. Par amour de mon prochain, quel qu'il soit (sauf oppresseur), par amour de la vie, et par sens du devoir. On ne pactise pas avec le mal : On le combat !

 

Chantal Dupille (eva R-sistons)

 

(1) "Texte fertile en surenchères autoritaires pour imposer l'austérité" Le traité de Lisbonne était bien néfaste | L'Humanité.

 

(2) La France colonisée par les sionistes, Le drame français: C'est aujourd'hui un pays colonisé - R-sistons vidéo 16

 

(3) Vidéo 1982, 3 mn, je suis interviewée par Raymond Roumegous sur Fr 3-Alsace, dans le cadre de la Foire de Strasbourg, où des personnalités locales devaient répondre à quelques questions (chacune dans un décor différent). Celui qui avait été choisi pour moi, évoquait le Moyen-Age. Allusion à deux de mes livres ? En tous cas, en quelques mots j'y dénonce mes bêtes noires de toujours: Le fascisme, le racisme, le communautarisme (si sectaire, intolérant)...

 

NB : Voir aussi ce tweet du 24.4.14 vers 18 h,
Le Roux bafoue la Constitution en menaçant les députés PS qui ne partagent pas les décisions du groupe de conséquences

Bref, Assemblée de godillots ou sanctions. Ce n'est pas totalitaire, ça ?  

.

 

 

 

 

Compléter par cet article

où l'on voit la barbarie des néo-nazis en Ukraine

 

Les mensonges de l'UE - L'UE totalitaire soutient les nazis en Ukraine

 

 

Ukraine-fasciste-tuent-chef-police.jpg

Voici le vrai terrorisme.

Il n'est pas russe, mais fasciste !

Des fascistes ukrainiens du Secteur Droit exécutent

l’ex-chef de la police de Donetsk devant sa femme !

.

Ils l’accusent de ne pas avoir protégé les rassemblements anti- contre les pro-.


Ceux qui croyaient que seuls les fanatiques étaient capables de faire ce genre de choses devront revoir leurs copies. La similitude de la méthode (égorgement) et de la cruauté des exécutants prouve que c’est chez les commanditaires (qui sont les mêmes qu’en ) qu’il faut chercher le manuel d’utilisation de la terreur. Si cette vidéo n’est pas un fake, l’ est mal partie…

 

 

http://reseauinternational.net/des-fascistes-ukrainiens-du-secteur-droit-executent-lex-chef-de-la-police-de-donetsk-devant-sa-femme/

 

.

. Russie-guerre-best-copie-1.jpg.

 

C'est la Russie qui veut la guerre, ou l'OTAN ? La carte à relayer

 

.

[La Junte Nazie de Kiev]

 

Aujourd’hui le canal est quasiment vide. Les écluses ont été fermées malgré que la Crimée soit à jour dans ses paiements pour l’eau de Dniepr. Celle-ci est actuellement jetée dans la mer Noire. C’est ce qu’ont fait les occupants nazis lors de la Seconde guerre mondiale.

http://french.ruvr.ru/2014_04_25/Kiev-suit-l-exemple-des-nazis-et-prive-la-Crimee-de-l-eau-7844/

 

Kiev suit l’exemple des nazis et prive la Crimée de l’eau
french.ruvr.ru
Les forces nationalistes qui sont arrivées au pouvoir à Kiev, essaient de provoquer la sécheresse en Crimée au sens propre du terme. Il y a une semaine la junte de Kiev a

 

 

Le laboratoire néonazi de Kiev

.

 

.

 

ALERTE DICTATURE EN FRANCE !!

L'UPR EMPECHEE DE S'EXPRIMER !

 

 

 


.

 

L'interview choc censurée en France

mais diffusée en Russie.

 

 

.

.

 

Valls-inquietant-parlement.jpg

 

La vérité sur le FN et sur Valls :

 

On me signale ces 2 vidéos montrant à quel point

les Français sont roulés, bernés :


Valls (origines etc, tout est à découvrir) 

 

Les Le Pen

 

Le rôle secret du FN !

Voici un petit résumé de l’histoire du FN.

Son financement via la secte Moon,

arrière boutique de la CIA en Corée du sud.

La mise en avant orchestrée par Mitterrand

ainsi que l’utilité de ce parti pour légitimer

tout le système démocratique Français !

 http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/le-role-secret-du-fn-43315

 

Quelques rappels historiques sur le FN

(vidéo plus courte que celle du Rôle secret du FN).

Il n'est pas fait mention des financements

de la secte Moon cependant, dommage.

https://www.youtube.com/watch?v=y9uIQVZZU2U

 


JM Brewski : Faites juste un petit travail intellectuel:
Si demain Marine est présidente,

elle n'aura pas la majorité a l'Assemblée

donc elle devra "cohabiter" avec l'UMP.

Un vote pour le FN n'est donc pas un vote de contestation,

puisqu'au final on se retrouve avec Copé (ou un autre)

à Matignon et une politique Ultra-liberale...

https://www.facebook.com/upr.francoisasselineau?sk=wall&filter=2

 

Le FN a toujours été méprisant envers les classes populaires.

Il fait des promesses juste pour arriver au pouvoir !

Et il prend contact avec les partis racistes

et d'Extrême-Droite de l'UE,

pour s'associer avec eux à Bruxelles (Ch. D)

.

 

http://www.francoisasselineau.fr/2012/01/le-derapage-semestriel-de-mme-le-pen.html

.

Mes tweets :


Les Electeurs vont de mirage en mirage: "Super Sarko", "changement Hollande", "préféré Valls", "vague bleue marine". Ils sont toujours floués !

Les déçus de l'UMPS croient trouver le secours dans le FN : Mais il n'y aura rien de social, et les immigrés sont visés au lieu de l'Oligarchie maléfique. Les déçus de l'UMPS se raccrochent à la nouvelle bouée FN : Mais celle-ci SERT l'Oligarchie en DETOURNANT la colère sociale sur les immigrés. Il faut aussi savoir que la mondialisation-NWO veut le + possible d'immigrés pour baisser les salaires et préparer monde UN, SANS identités spécifiques, sans Nations. Mais pour éviter ce Nouvel Ordre Mondial tuant Nations, identités, il faut viser la CAUSE, donc l'oligarchie, et pas la conséquence, les immigrés

 

 

Et la vérité sur Sarkozy, aussi, c'est ici :


La vérité sur nos dirigeants : Manuel Valls, Nicolas Sarkozy, les Le Pen


 

 

Libérons la France

de l'Etranger atlantico-sioniste

et des fachos en tous genres ! (Ch D)

 

 

valmy-france.jpg

 


Repost 0
Published by Chantal Dupille - dans Alerte - menace !
commenter cet article