Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2013 1 09 /09 /septembre /2013 02:29

  guerre mondiale 3418 world war1024 768

 

Pourquoi je crois que

la 3e guerre mondiale aura lieu

 

Par Chantal Dupille


 

L'Occident a un agenda (1) pour le Moyen-Orient, dicté par les Etats-Unis et surtout Israël. Si depuis Nicolas Sarkozy agent de la CIA (2), les Français sont au service des intérêts d'Israël (3) via le CRIF, et suivent en même temps les consignes américaines, la Maison Blanche exécute les consignes de l'AIPAC. Et Israël ne cherche pas seulement à dominer le Moyen-Orient (grand Israël), mais même toute la planète en relation avec les principes du Talmud (Un peuple élu, une race supérieure, dominer le monde, éliminer les goys ou les mettre en esclavage - ce qui correspond, finalement, aux plans du Nouvel Ordre Mondial). A Tel-Aviv, les dirigeants messianiques, en liaison avec les colons, préparent discrètement, mais très activement, l'avènement de la suprématie convoitée. En espérant bâtir leur royaume sur les décombres du choc de civilisations (guerre de l'Occident - avec l'UE - contre l'Orient arabe et asiatique).

 

Les sayanim Hollande-Fabius veulent la guerre, et font tout pour qu'elle ait lieu, parce que leur maître, Israël, la veut. 

 

Tous les pays non-alignés, rétifs au Nouvel Ordre Mondial USraélien, et déjà, à la suprématie de l'Occident, sont ciblés tout à tour ou ensemble. La Syrie a résisté, pour en venir à bout il faut frapper fort, même avec des armes nucléaires. Et dans la foulée, l'USraël songe à éliminer l'Iran et le Hezbollah, puis la Russie. Il restera le "morceau chinois" ! Ensuite, le monde multipolaire (avec les pays émergents) rêvé par Poutine fera place au monde définitivement unipolaire. 

 

Concernant la Russie, qui a été amputée par l'OTAN de son allié slave lors de la guerre de YougoSLAVIE, chacun sait qu'elle est visée par USraël travaillant à la domination totale du monde ET de ses ressources. Le plan initial était d'abattre ses alliés les uns après les autres : Libye, Syrie, Iran... mais puisque la Syrie souveraine résiste, l'USraël  a une solution de rechange: Une attaque globale des pays opposés à son hégémonie totalitaire. En agressant la Syrie, l'Occident espère se débarrasser aussi de l'Iran et de la Russie. Ainsi, nous frôlons la conflagration mondiale qui sera nécessairement nucléaire. La planète sera en lambeaux à cause des néoconservateurs franco-américains qui ont pris la relève de l'impopulaire Bush...

 

Plus prosaïquement, comme en 1929, les crises du capitalisme trouvent leur aboutissement dans une guerre mondiale. C'est d'une logique implacable.

 

Encore plus prosaïquement, et machiavéliquement, l'Elite songe à se débarrasser d'une partie de l'humanité : Trop d'habitants, trop de chômeurs et d'assistés, trop de pollution, et pas assez de ressources. 

 

En détruisant la Syrie comme la Libye via des bombardements puis en envoyant les hordes de mercenaires-égorgeurs financés et armés par lui, l'Occident vise à la fois l'extension de la guerre aux Etats qui résistent à son emprise, avec à la clef la dépopulation, et ensuite, la mise en place du Nouvel Ordre Mondial totalitaire plus "vendable" aux populations exsangues, lasses des guerres entre pays : Un monde UN, sans frontières (sur les décombres des Nations et de leurs vestiges historiques), dirigé par un Gouvernement mondial, apparaîtra comme la solution aux conflits entre pays.

 

Les menteurs pathologiques Fabius, Hollande, Obama, ne peuvent plus reculer. Ils sont allés trop loin dans l'intimidation, ils doivent passer à l'acte sous peine de se ridiculiser, après avoir mis en avant de faux prétextes (comme pour l'Irak, la Libye, la Yougoslavie...) basés sur une mise en scène sanguinaire susceptible d'entraîner l'adhésion au moins d'une partie de l'Opinion conditionnée par les PRESStitués. Nous nous rapprochons d'ailleurs d'une date abondamment médiatisée : Celle du 11/9.

 

Avec ou sans l'accord du Congrès US, des Elus français, de l'ONU, des peuples... les sayanim Obama, Hollande, Fabius, sont décidés à mettre le feu aux poudres. La guerre sera longue, illimitée, totale, et même nucléaire. Avec quels funestes prolongements ? Un hiver nucléaire, même ? Les apprentis sorciers ne songent jamais aux conséquences de leurs actes. Ce sont des fous, ou des robots.

 

Triste retournement de situation : Chef de file de la résistance à la guerre contre l'Irak, la France est devenue le chef de file de la guerre contre la Syrie. Pourquoi ? La réponse est ici (3). Non seulement notre pays a perdu sa souveraineté (en mariant sa Défense avec celle de la GB et en réintégrant l'OTAN), et sa crédibilité (basée sur une politique indépendante), mais il met gravement en danger la sécurité de ses citoyens. La France est désormais haïe dans le monde, et elle sera ciblée prioritairement. Nos dirigeants obsédés par la "punition" d'un Président (qui a juste défendu courageusement son peuple et qui soude autour de sa personne les composantes les plus diverses), resteront-ils impunis alors qu'ils se lancent dans une guerre illégale, illégitime, après avoir sacrifié un grand nombre de Syriens ? Leur place est seulement à La Haye...

 

Il ne manque plus que de mettre le feu aux poudres. On peut compter, en France, sur les BHL, les Hollande et les Fabius, pour accomplir le geste fatal - qui précipitera l'humanité vers l'horreur absolue.

 

Si la Justice humaine ne fait pas son travail, celle de Dieu, un jour, prendra la relève, parole de croyante. Et là, il y aura "des pleurs et des grincements de dents éternels". Bien mérités !

 

Chantal Dupille

 

http://chantaldupille.fr

 

TAGS : Guerre mondiale, nucléaire, hiver nucléaire, France, Etats-Unis, Russie, Iran, Syrie, Chine, Nouvel Ordre Mondial, néoconservateurs, Justice, Yougoslavie, Obama, BHL, Fabius, Hollande, La Haye, Libye, ONU, OTAN, CRIF, AIPAC...


 

israel-jerusalem-TB-5240990-7821061.jpg

 

(1)Le Général Wesley Clark, lors d'une entrevue donnée en 2007 ... - n30 

www.n30.fr/?p=17399
29 août 2013 - ... donnée en 2007, dévoile l'agenda géopolitique des États-Unis : invasion de l'Irak, de la Lybie, du Liban, de la Somalie, du Soudan, de la Syrie et de l'Iran ... nous allons prendre 7 pays en 5 ans en commençant par l'Irak, ensuite la Syrie, le Liban, la Libye, la Somalie, le Soudan et pour finir l'Iran ».

(2) Opération Sarkozy : comment la CIA a placé un de ses agents à la ...

 

(3) Le drame français: C'est aujourd'hui un pays colonisé - R-sistons vidéo 16,

Le drame français: C'est aujourd'hui un pays colonisé - R-sistons vidéo 16

 

 

Syrie: un autre crime de guerre occidental en préparation

Paul Craig Roberts

 

David-Cameron-Barack-Obama-Francois-HollandeMise à jour

 

Les criminels de guerre de Washington et d’autres capitales occidentales sont déterminés à maintenir leur mensonge selon lequel le gouvernement syrien a utilisé des armes chimiques. Ayant échoué dans les efforts visant à intimider les inspecteurs d’armes chimiques de l’ONU en Syrie, Washington a exigé que le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon retire ces inspecteurs avant qu’ils puissent évaluer la preuve et faire leur rapport. Le Secrétaire général de l’ONU s’est élevé contre les criminels de guerre de Washington et a rejeté leur demande. Cependant, comme avec l’Irak, la décision de Washington de commettre une agression contre la Syrie ne se fonde pas sur des faits. http://rt.com/op-edge/syria-un-war-investigation-006/


Les gouvernements américain et britannique n’ont révélé aucune des «preuves concluantes» qu’ils prétendent avoir démontrant que le gouvernement syrien a utilisé des armes chimiques. En écoutant leurs voix, en observant leur langage corporel, et en les regardant dans les yeux, il est tout à fait évident que John Kerry et ses marionnettes britanniques et allemandes mentent de manière éhontée. C’est une situation bien plus honteuse que les énormes mensonges que l’ancien Secrétaire d’Etat Colin Powell a commis à l’ONU sur les armes irakiennes de destruction massive. Colin Powell affirme qu’il a été trompé par la Maison Blanche et ne savait pas qu’il mentait. Kerry et les marionnettes britanniques, françaises et allemandes savent très bien qu’ils mentent.


Le visage que l’Occident présente au monde est celui d’un menteur impudent.


Washington et ses gouvernements fantoches britanniques et français sont prêts à encore une fois révéler leur criminalité. L’image de l’Occident en tant que criminel de guerre n’est pas une image de propagande créée par les ennemis de l’Occident, mais le portrait que l’Occident a peint de lui-même.

Le journal britannique The Independant a rapporté qu’au cours du dernier week-end, Obama, Cameron et Hollande ont convenu de lancer des attaques de missiles de croisière contre le gouvernement syrien dans les deux semaines à venir, malgré l’absence de toute autorisation de l’ONU et malgré l’absence de tout élément de preuve en faveur des allégations de Washington selon lesquelles le gouvernement syrien a utilisé des armes chimiques contre « ses rebelles » largement soutenus par les forces extérieures américaines, cherchant à renverser le gouvernement syrien.

En effet, une des raisons de la course à la guerre est d’empêcher l’inspection de l’ONU dont Washington sait qu’elle pourrait réfuter ses allégations et éventuellement l’impliquer dans l’attaque sous faux drapeau effectuée par les «rebelles», qui ont réuni un grand nombre d’enfants dans un endroit pour y être assassinés chimiquement pour ensuite en coller la responsabilité au gouvernement syrien.


Une autre raison de la course à la guerre, c’est que Cameron, le Premier ministre britannique, veut précipiter la guerre avant que le Parlement britannique ne puisse le bloquer et l’empêcher de fournir une couverture pour les crimes de guerre d’Obama, de la même manière que Tony Blair avait assuré la couverture de George W. Bush, ce dont il a été dûment récompensé. Qu’est-ce qu’il en a à faire, Cameron, de la vie des syriens quand il peut quitter ses fonctions avec une fortune de 50 millions $ qui l’attendent à bras ouverts ?

http://www.independent.co.uk/news/world/middle-east/syria-un-weapons-inspectors-attacked-as-they-try-to-enter-poison-gas-attack-site-8784435.html


Le gouvernement syrien, sachant qu’il n’est pas responsable de l’incident des armes chimiques, a accepté que l’ONU envoie des inspecteurs d’armes chimiques pour déterminer la substance et le vecteur utilisés. Cependant, Washington a déclaré qu’il était «trop tard» pour les inspecteurs de l’ONU et accepte la déclaration intéressée des "rebelles" affiliés à Al-Qaïda accusant le gouvernement syrien d’avoir attaqué des civils avec des produits chimiques. http://news.antiwar.com/2013/08/25/obama-administration-accepts-rebels-account-on-syria-prepares-for-war/ . Voir aussi http://news.antiwar.com/2013/08/25/syria-accepts-un-inspectors-us-spurns-call-as-too-late/


Dans une tentative pour empêcher les inspecteurs de produits chimiques des Nations Unies qui sont arrivés sur place de faire leur travail, ces derniers ont essuyé des tirs de snipers sur le territoire détenu par les  "rebelles" et ont été forcés de quitter le site ; mais un rapport ultérieur de RT affirme qu’ils sont retournés sur le site pour effectuer leur inspection. http://rt.com/news/un-chemical-oservers-shot-000/


Le gouvernement britannique corrompu a déclaré que la Syrie peut être attaquée sans autorisation de l’ONU, tout comme la Serbie et la Libye ont été attaquées militairement sans autorisation de l’ONU. En d’autres termes, les démocraties occidentales ont déjà établi des précédents pour violer le droit international. « Le droit international? Nous n’avons pas besoin de droit international puant » L’Occident ne connaît qu’une seule règle: la Force prime le Droit. Tant que l’Occident a la Force, l’Occident a le Droit.


Dans une réponse à l’information que les États-Unis, le Royaume-Uni et la France se préparent à attaquer la Syrie, le ministre russe des Affaires étrangères, M. Lavrov, a déclaré qu’une telle action unilatérale est une «violation grave du droit international», et que la violation n’était pas seulement d’ordre juridique, mais aussi une violation de l’éthique et de la morale. Lavrov a évoqué les mensonges et la tromperie utilisés par l’Occident pour justifier ses violations graves du droit international dans les attaques militaires contre la Serbie, l’Irak et la Libye et la façon dont le gouvernement américain a utilisé des actions préventives pour saper tout espoir pour un règlement pacifique en Irak, en Libye et en Syrie.


Une fois de plus, Washington a anticipé pour saper tout espoir de règlement pacifique. En annonçant la prochaine attaque, les Etats-Unis ont détruit toute incitation pour les «rebelles» à participer aux pourparlers de paix avec le gouvernement syrien. Au moment où ces pourparlers allaient avoir lieu, les «rebelles» n’ont désormais plus aucune incitation à y participer, puisque les militaires de l’Occident viennent à leur secours.


Dans sa conférence de presse, M. Lavrov a parlé de la façon dont les partis au pouvoir aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en France attisent les émotions chez les gens mal informés qui, une fois chauffés, trouveraient satisfaction dans la guerre. Ceci, bien sûr, est le moyen par lequel les Etats-Unis ont manipulé le public pour attaquer l’Afghanistan et l’Irak. Mais le public américain est fatigué de la guerre, dont le but n’est jamais établi clairement, et sa suspicion augmente de jour en jour au sujet des justifications du gouvernement pour encore plus de guerres.


Un sondage Reuters / Ipsos révèle que « les Américains s’opposent fermement à l’intervention américaine dans la guerre civile en Syrie et croient que Washington devrait rester en dehors du conflit, même si les rapports selon lesquels le gouvernement de la Syrie a utilisé des produits chimiques mortels pour attaquer les civils sont confirmés ». http://news.yahoo.com/syria-war-escalates-americans-cool-u-intervention-reuters-003146054.html Pourtant Obama se moque que seulement 9 pour cent de la population soutienne son bellicisme. Comme l’a récemment déclaré l’ancien président Jimmy Carter : « L’Amérique n’a pas de démocratie qui fonctionne ». http://rt.com/usa/carter-comment-nsa-snowden-261/ Il y a un Etat policier dans lequel le pouvoir exécutif s’est placé lui-même au-dessus de toutes les lois et au-dessus de la Constitution.

Cet état policier va maintenant commettre encore un autre crime de guerre d’agression non provoquée de style nazi. A Nuremberg, les nazis ont été condamnés à mort précisément pour les actions identiques à celles commises par Obama, Cameron et Hollande. L’Occident mise sur la force, non sur le droit, pour se garder hors du box des criminels.


Les gouvernements américain, britannique et français n’ont pas expliqué pourquoi il vaut mieux que les gens, dans les guerres initiées par l’Occident, soient tués par des explosifs en uranium appauvri plutôt qu’avec des agents chimiques ou de toute autre arme. Il était évident dès le début que Obama était en train de préparer l’attaque contre le gouvernement syrien. Obama a diabolisé les armes chimiques mais pas les "anti-bunkers" nucléaires que les Etats-Unis pourraient utiliser contre l’Iran. Ensuite, Obama a tracé une ligne rouge, en disant que l’utilisation d’armes chimiques par les Syriens était un si grand crime que l’Occident serait obligé d’attaquer la Syrie. Les marionnettes britanniques de Washington, William Hague et Cameron, ont juste répété cette affirmation absurde. http://rt.com/news/uk-response-without-un-backing-979/ La dernière étape dans la machination était d’orchestrer un incident chimique et d’en accuser le gouvernement syrien.


Quel est le véritable agenda de l’Occident? Telle est la question non posée et sans réponse. De toute évidence, les gouvernements américains, britanniques et français, qui ont affiché en permanence leur soutien à des régimes dictatoriaux qui répondent à leurs attentes, ne sont pas le moins du monde perturbés par les dictatures. Ils désignent Assad comme dictateur pour le diaboliser aux yeux des masses occidentales mal informés. Mais Washington, le Royaume-Uni, et la France soutiennent un certain nombre de régimes dictatoriaux, comme ceux de Bahreïn, de l’Arabie Saoudite, et maintenant la dictature militaire en Egypte qui tue impitoyablement des Egyptiens sans qu’aucun gouvernement occidental ne parle d’envahir l’Égypte parce qu’il «tue son propre peuple ».


Il est clair aussi, que la prochaine attaque occidentale sur la Syrie n’a rien à voir avec la volonté d’apporter «la liberté et la démocratie» en Syrie, pas plus que la liberté et la démocratie n’étaient les raisons des attaques contre l’Irak et la Libye, dont aucun n’a gagné la "liberté et la démocratie."

L’attaque occidentale sur la Syrie n’est pas liée aux droits de l’homme, la justice ou l’une des causes ronflantes dont l’Occident couvre sa criminalité.


Les médias occidentaux, et encore moins les presstitués américains, ne demandent jamais à Obama, Cameron, ou Hollande quel est le vrai agenda. Il est difficile de croire qu’il y ait un seul journaliste qui soit suffisamment stupide ou naïf pour croire que l’agenda est d’apporter «la liberté et la démocratie" à la Syrie ou de punir Assad pour avoir utilisé des armes chimiques contre des voyous meurtriers qui tentent de renverser le gouvernement syrien.

Bien sûr, la question n’aurait pas de réponse si elle était posée. Mais le fait de poser la question contribuerait à rendre le public conscient que les choses sont tout autres. A l’origine, le prétexte de Washington pour les guerres était d’assurer la sécurité des Américains contre les terroristes. Maintenant, Washington s’efforce de livrer la Syrie à des terroristes djihadistes en les aidant à renverser le gouvernement laïc et non-terroriste d’Assad. Quel est l’agenda derrière le soutien de Washington au terrorisme?


Peut-être que le but des guerres est de radicaliser les musulmans et, ainsi, déstabiliser la Russie et même la Chine. La Russie a une importante population musulmane et est bordée par les pays musulmans. Même la Chine a une certaine population musulmane. Comme la radicalisation se propage en conflits dans les deux seuls pays capables d’être un obstacle à l’hégémonie mondiale américaine, la propagande des médias occidentaux et le grand nombre d’ONG financées par les États-Unis, se présentant comme des organisations de «droits de l’Homme», peuvent être utilisés par Washington pour diaboliser les gouvernements russe et chinois pour les mesures sévères que ceux-ci prennent contre les «rebelles».

Un autre avantage de la radicalisation des musulmans est qu’elle laisse les anciens pays musulmans dans la tourmente ou des guerres civiles pour une longue durée, comme c’est actuellement le cas en Irak et en Libye, éliminant ainsi toute capacité à faire obstruction à Israël par un état organisé.


Le Secrétaire d’Etat John Kerry est en train de travailler au téléphone utilisant les pots de vin et les menaces pour faire accepter, sinon appuyer, le crime-de-guerre-en-préparation de Washington contre la Syrie.


Washington est en train de conduire le monde plus près que jamais de la guerre nucléaire, même plus que dans les périodes les plus dangereuses de la guerre froide. Quand Washington en terminera avec la Syrie, la prochaine cible sera l’Iran. La Russie et la Chine ne seront plus en mesure de se leurrer eux-mêmes sur l’existence  d’un quelconque système de droit international ou de contrainte qui puisse agir sur la criminalité de l’Occident. L’agression occidentale contraint déjà les deux pays à développer leurs forces nucléaires stratégiques et à circonscrire les ONG financées par l’Occident qui se présentent comme des «organisations des droits de l’homme», mais en réalité constituent une cinquième colonne que Washington peut utiliser pour détruire la légitimité de leurs gouvernements.


La Russie et la Chine ont été extrêmement imprudentes dans leurs relations avec les Etats-Unis. Essentiellement, l’opposition politique russe est financée par Washington. Même le gouvernement chinois est miné. Quand une société américaine ouvre une entreprise en Chine, il crée un conseil d’administration chinois dans lequel sont placés des proches des autorités politiques locales. Ces conseils créent un circuit pour les paiements qui influencent les décisions et la loyauté des membres du parti local et régional. Les États-Unis ont pénétré les universités chinoises et les milieux intellectuels. L’Université Rockefeller est active en Chine dans le cadre philanthropique des Rockefeller. Les voix dissidentes sont créées et sont déployées contre le gouvernement chinois. Les demandes de «libéralisation» peuvent ressusciter des différences régionales et ethniques et saper la cohésion du gouvernement national.


Quand la Russie et la Chine se rendront compte qu’ils sont la proie de cinquièmes colonnes américaines, qu’elles sont isolées diplomatiquement et militairement inférieures en armes,  les armes nucléaires deviendront le seul garant de leur souveraineté. Cela donne à penser que la guerre nucléaire est susceptible de mettre fin à l’humanité bien avant que les hommes ne succombent au réchauffement climatique ou à la hausse des dettes nationales.


Traduction : Avic

http://www.paulcraigroberts.org/

Craig Roberts withkitties_150_120Le Dr Roberts fut Secrétaire Adjoint au Trésor US de la politique économique dans l’administration Reagan. Il a été rédacteur en chef adjoint et éditorialiste du Wall Street Journal, chroniqueur pour Business Week et du Scripps Howard News Service. Il a occupé de nombreux postes universitaires. Son dernier livre, The Failure of Laissez Faire Capitalism and Economic Dissolution of the West est disponible ici: http://www.amazon.com/Failure-Capitalism-Economic-Dissolution-ebook/dp/B00BLPJNWE/

 

http://avicennesy.wordpress.com/2013/08/28/syrie-un-autre-crime-de-guerre-occidental-en-preparation-paul-craig-roberts/

 

 

.

 

Voilà ce que les "démocraties" franco-US

préparent en Syrie : Une barbarie sans précédent !

.

 

Massacre en direct à Maaloula en Syrie

9 9 13 

Bahar Kimyongür

Situé à 55 km au Nord de Damas, le village de Maaloula, coeur du christianisme des origines où l'on parle encore l'araméen, la langue du Christ, est sous occupation depuis ce matin. Après une première tentative d'invasion le 4 septembre stoppée par l'armée et les comités populaires, des centaines d'hommes armés syriens et étrangers sont revenus, forçant l'armée gouvernementale à se retirer. Venus de la région libanaise d'Arsal et de la ville de Yabroud au Nord-Est, les envahisseurs se livrent actuellement à des actes de barbarie envers les chrétiens du village. Nous avons contacté une habitante de Maaloula proche du monastère de Sainte-Tècle. Elle témoigne en direct ce dimanche 8 septembre à 21h30 :

maaloula__stbb9c-d6e15.jpg

 


 

 

En ce moment, Maaloula est sous occupation. Les hommes armés (moussallahines) ont d'abord tenté une percée le 4 septembre.
 
Par cette attaque, ils semblaient vouloir faire une démonstration de force, nous terroriser afin que nous quittions nos terres.

Ils ont tué 20 civils et en ont enlevé 15 autres.

Pour le moment, nous disposons de la liste de 4 civils exécutés et de 7 disparus :


- Ilyas Damoune : enlevé
 
- Jihade Saalab : décapité au couteau

- Mihail Antonio Saalab : décapité

- Sarkis Habib Al Soukhn : exécuté par balles

- Antoine Lauzarios Saalab : décapité et le corps mutilé

- Moussa Chmays : enlevé

- Chadi Saalab : enlevé

- Georges Dawoud Hilani et son épouse (enlevés)

- Jamilé Mahfouz et sa fille (enlevées)


Toutes les victimes sont des civils.

Actuellement, les terroristes sont partout dans les anciennes églises et les monastères.

Ils ont incendié les monastères de Mar Sarkis et Mar Bakhos, Saint-Serge et Bacchus.

Ils ont tout fouillé, tout saccagé avec moultes blasphèmes.

De nombreux habitants chrétiens ont fui la ville vers Damas.

Tout a commencé le 4 septembre vers 3h30 ou 4h du matin lorsqu'une voiture a foncé sur un barrage de l'armée. La voiture venait de Yabroud est descendait de Deir Mar Sarkis et Bakhos, le monastère de Saint-Serge et Bacchus. Le kamikaze a d'abord tiré sur les soldats avant d'actionner ses explosifs.

L'attaque a coûté la vie à une vingtaine de miliciens des comités populaires qui défendaient le village. 

Les deux uniques survivants de l'attaque ont été décapités.

Puis les terroristes ont investi les premières maisons du village.

Ils sont d'abord entrés chez Abou Aala al Haddad, un chrétien revenu de Zahlé au Liban pour passer quelques jours de vacances dans son village natal.

Ses agresseurs lui ont sommé de se convertir à l'Islam. 

Ils ont cassé les croix et les icônes. Puis, ils ont tout saccagé dans la maison.

Avant de l'abattre, ils lui ont dit : "Nous menons la guerre sainte contre les Croisés".

Les terroristes sont ensuite entrés dans la maison voisine habitée par Jamilé Oum Mahfouz une veuve et par sa fille. Elle a un fils qui est porté disparu depuis plusieurs mois.

La maman avertit sa fille : "Fais-toi passer pour une musulmane pour qu'ils ne t'enlèvent pas".

Quand ils sont entrés, les terroristes ont hurlé : "Jina Aleykoun ya Kouffar" ("Nous voilà les impies", sous entendu, "vous êtes cernés").

Ils traitèrent la mère et sa fille d'adorateurs de la croix. Ils prirent la croix qui trônaient dans la maison et l'ont brisée. La mère et sa fille ont ensuite été emmenées vers l'inconnu.

Les terroristes se sont ensuite arrêtés devant la statue de Saint-Georges qui trône devant le monastère qui porte son nom. 

Ils ont vociféré dans des hauts-parleurs : "Que veux-tu que l'on casse d'abord Saint-Georges. Ta tête ou ton cheval ?

Puis ils se sont déchaînés sur la statue.

Les terroristes n'ont touché à aucune maison musulmane de Maaloula.

Or, dans les quartiers chrétiens du village se trouvaient un grand nombre de déplacés sunnites de Ain Tarma (Ghouta).

Ces derniers ont accueilli les terroristes en héros, en criant des youyous et en les aspergeant de riz.

Les terroristes sont ensuite arrivés sur la place du village. Ils ont commencé à blasphémer sur tous les objets sacrés, sur les icônes, les croix, les statues.

Les enfants étaient tellement terrorisés qu'ils en ont perdu la voix. Certains d'entre eux sont encore hospitalisés à Damas. 

Parmi les terroristes, il semblait y avoir des Libyens et des Tchétchènes.

Lorsqu'une vingtaine d'obus lancés par les rebelles s'abattit sur le village, les habitants prirent peur. 

Même les hommes se sont cachés. Prises de panique, les soeurs du monastère de Sainte-Tècle ont fermé les portes. Elles se sont ainsi retrouvées isolées du reste du village, ce qui a rendu impossible l'accès du monastère aux jeunes qui voulaient se mettre à l'abri.

Les takfiris ont évacué les musulmans sunnites du village pour les emmener à Yabroud et ainsi les épargner d'éventuelles violences.

En revanche, ils ont gardé les chrétiens pour s'en servir comme boucliers humains en cas de confrontation avec l'armée.

Les terroristes se sont ensuite rendus à la mairie.

Entretemps, près de 300 chrétiens se sont réunis avec l'intention de marcher jusqu'au palais présidentiel à Damas afin de demander des armes à Bachar. 

Leurs familles ont essayé de les calmer, leur disant : "Vous êtes précieux pour nous."

Les jeunes ont répondu : "Nous devons protéger notre village de ces agresseurs".

Ils ont fini par se procurer des armes auprès des soldats gouvernementaux et en peu de temps, sont ainsi parvenus à chasser les terroristes d'une bonne partie de Maaloula.

Mais ce matin, les terroristes étaient de retour.

Près d'un millier d'entre eux sont arrivés du côté Yabroud par le chemin du monastère de Saint-Serge et Bacchus, se joignant aux terroristes qui étaient retranchés dans l'hôtel As Safir.

Face à leur surnombre, l'armée a dû se retirer aux abords du village.

Ils ont décapité 4 jeunes. Deux ont été tués par balles.

Ils ont décapité Antoine Saalab, l'assistant du père Toufik Eid, supérieur du monastère Saint-Serge et Bacchus.

Ce sont des habitants du village complices des terroristes qui l'ont dénoncé. Les terroristes ont également tué le père et le cousin paternel d'Antoine.

Tous les chrétiens sont à bout des nerfs. Ils ont été enfermé dans leurs maisons.

... a trois oncles maternels qui ont plusieurs enfants. Nous n'avons aucun moyen de communiquer avec eux.

Actuellement, les terroristes occupent les églises et les monastères. Ils assiègent le monastère de Sainte-Tècle.

La mère supérieure Pélagie implore les autorités syriennes de les aider.

Nous sommes désespérés.

Que va-t-il advenir de nous ?

Maudit soit la démocratie que l'Amérique et la France veulent nous apporter.

Source : Investig'Action 
http://www.michelcollon.info/Massacre-en-direct-a-Maaloula-en.html?utm_source=buffer&utm_campaign=Buffer&utm_content=buffer86fd2&utm_medium=twitter

 

 

israel-palestine-plomb-durci.jpg

 

Attaque israélienne sur Gaza en 2008-2009 (opération plomb durci).

 

 


A lire sur la situation :

 

 

syrie

 

 

 

  guerres-occident.jpg.

  eva r-sistons

 

Sur mon compte twitter,

où je commente l'actualité depuis mars 2013,

j'affiche mon NON à la sale guerre contre la Syrie

 

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ahura 10/09/2013 19:02

Eva ... je suis outré de voir que des gugus comme Fabius revenu sur le devant de la scène par je ne sais quel tour de passe passe se permettent de vouloir "punir" la Syrie ! de quel droit je vous
le demande ??? Et pourquoi cet obsession concernant l'utilisation des gaz ? Celle-ci a fait 1400 morts, les armes conventionnelles 100 000 pour ce conflit à l'heure qu'il est ! Mais que l'on meure
gazé, exécuté par balle comme ces pauvres soldats syriens exécutés par des rebelles , ou découpé à la machette comme au Rwanda ou brûlé par le feu nucléaire comme les 240 000 victimes des bombes
larguées par nos amis américains sur Hiroshima et Nagasaki, le résultat est le même ! Pourquoi les américains et leurs larbins dicteraient leurs lois ? A la guerre comme à la guerre ! A quand le
jour ou une grande puissance (en voie de création je pense)dictera aux yankees et à leurs lèche culs une ligne rouge à ne pas dépasser quand à l'utilisation de l'arme nucléaire autrement plus
dangereuse pour l'humanité que le gaz sarin ? Les ricains sont mal placés pour donner des leçons eux qui ont utilisé le napalm ou l'agent orange au Viet Nam, la bombe nucléaire au Japon, les armes
à uranium appauvri en Irak et qui financent encore et encore des recherches pour fabriquer des armes de plus en plus sophistiquées pour tuer . Il ferait mieux de consacrer tout l'argent qu'ils
engloutissent dans leur course à l'armement à lutter contre le chômage dans leur propre pays et contre la misère dans le monde entier ! Ils n'ont pas compris qu'ils n'arriveront pas à détruire tous
les ennemis qu'ils se créent chaque jour et même si ils parviennent un jour ils s'autodétruiront !

Chantal Dupille (eva R-sistons) 10/09/2013 13:29

Merci fidèle AHURA !

Tweet posté maintenant, cordialement chantal


eva r-sistons ‏@rsistons 2 min

Qu'est-ce qui nous attend le 11/9 ? Juste 1 commémoration? Ou une opération faux drapeau pour inciter à attaquer la #Syrie? Ou quoi? Rien???

ahura 10/09/2013 12:55

Eva ... demain 11 septembre !!!! il va se passer quelque chose de grave dans le monde ! Je ne sais pas où mais je le sens ! en France ???? en Syrie ???? aux Etats- Unis ??? mais il va y avoir
quelque chose afin de pousser les Etats Unis à entrer en guerre et à tomber à bras raccourci sur la Syrie dont les richesses du sous sol intéressent les rapaces réunis dans une coalition dont les
membres n'ont aucun scrupule ! Même la mort d'enfants ne les retient pas dans leur folie meurtrière ...J'espère me tromper !