Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 05:24

 

 

http://fil-info-france.com/conseil_national_resistance_cnr.htm

 

 

 

A la question posée par le M'PEP, plus bas : "Un nouveau Conseil national de la Résistance est-il possible et nécessaire ?",  je réponds oui sans hésiter.

 

J'ai toujours fait référence au CNR, voir par ex ici :

L'actualité du Programme du CNR, le Conseil National de la ...

Ce Conseil National de la Résistance, en 3 mots, propose :


- la vraie démocratie (Conseil)

- l'indépendance nationale (la Nation)

- et la résistance populaire (Résistance).

 

Il est mon idéal politique. Car politiquement, depuis le début (avec le Chevènement d'antan,  dans les années 70-80, par ex), je marche sur deux jambes 

 

- L'une est souveraine, incarnée par l'attachement d'un de Gaulle à l'indépendance nationale,

 

- L'autre est ancrée dans les masses populaires et leurs préoccupations, avec le Parti Communiste.

 

L'un est garant de la nécessaire souveraineté d'un pays (le Général de Gaulle), et l'autre (le Parti Communiste) est le garant de la justice sociale, d'une politique réellement populaire.

 

Et si François Asselineau et Pierre Laurent gouvernaient ensemble ? Moi, je serais comblée !

 

J'ai besoin des deux. Ils se marient parfaitement. Ils ont donné, ensemble, le Conseil National de la Résistance. Plus que jamais d'actualité... à l'heure de la "mondialisation" et de l'Europe qui tuent les Nations, et détruisent tous les acquis sociaux, toutes les conquêtes populaires. .

 

Un CNR que nous devons, plus que jamais, perpétuer...

 

Chantal Dupille

 


 

 
voir LE PROGRAMME DU CONSEIL NATIONAL DE LA RESISTANCE

 

 

ÉVÈNEMENT POLITIQUE À AIX-EN-PROVENCE

 

Par le Mouvement politique d’éducation populaire (M’PEP).

 

Le grand amphithéâtre du Centre de ressources, d’expertise et de performance sportives (CREPS) d’Aix-en-Provence (13) était bondé ce samedi 3 novembre, comme au temps glorieux de la bataille pour le non au TCE… La foule venue de toutes parts se massait, curieuse, attentive, attirée par une espérance nouvelle. Parmi elle, enthousiaste et émue, beaucoup de jeunes notamment des universités de la ville, laissaient éclater leurs applaudissements aux discours des orateurs.

 

Beaucoup de militants du M’PEP étaient présents puisqu’il s’agissait d’un meeting organisé pour la clôture de l’université d’automne du Mouvement. Il y avait aussi des militants des organisations invitées par le M’PEP à prendre la parole (Union populaire républicaine, Clubs Penser la France, Pôle de renaissance communiste en France, Front syndical de classe). De nombreux militants syndicaux étaient là, de la CGT, de Solidaires, de la FSU, de FO ; des militants communistes dont le secrétaire de la section PCF du Pays d’Aix, des militants du PG, du MRC, du POI, d'Attac, de la FASE, de DLR et d’autres gaullistes…

 

Tous avaient le sentiment d’être les témoins d’un évènement politique qui pouvait être fondateur, autour du thème « Un nouveau Conseil national de la Résistance est-il possible et nécessaire ? ». Les échanges entre les orateurs et la salle ont confirmé la nécessité d'un rassemblement large sur des bases claires pour lutter contre l'Union européenne et l’euro et retrouver l’indépendance nationale en France et dans les autres pays d'Europe afin de vaincre la crise et d'établir des relations de coopération entre les États et les peuples.

 

Pour accéder aux vidéos de ce meeting (moins de 10’ chacune), cliquez sur les liens suivants :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

***********************************************************************

 

 

***********************************************************************

 

 

 

 

 

 

 

.http://www.m-pep.org/spip.php?article3118#outil_sommaire_5

 

 

 

Intervention remarquable et très applaudie...
.
.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chantal Dupille - dans Chantal Dupille
commenter cet article

commentaires

roland 11/11/2012 17:58

ces vidéos méritent la plus grande diffusion, il est effarant que cette rencontre n'aie été rapportée par aucun "média"!! Les journalistes comme dit Pierre Jovanovic, ne font vraiment plus leur
boulot.
Ou plutôt leur boulot maintenant est devenu celui qu'il était en Union soviétique du temps de Brejnev .....