Jeudi 10 janvier 2013 4 10 /01 /Jan /2013 00:57

mariage-pour-tous-cures-mediapart-index.jpg

blogs.mediapart.fr

.

Derrière le mariage pour tous,

se dessine l'ordre eugénique du NOM

Par Chantal Dupille

 


Le mariage pour tous, question épineuse. Comme le dit l'ancienne Ministre de François Mitterrand Georgina Dufoix, "le mariage homo n'est que la partie émergée de l'iceberg".  Les choses ne sont pas aussi simples qu'on les présente !

 

Par nature, je suis ouverte, tolérante. Et comme toujours, en moi coexistent beaucoup de courants, d'influences. Je ne serai jamais monolithique ! Comme les abeilles, je butine... Il ne faut pas oublier, aussi, que je me suis convertie dans les milieux protestants évangéliques, et tout en les fuyant à cause de leurs excès, de leur sectarisme, de leur lecture intransigeante de la Bible, et souvent de leur néoconservatisme, de leur atlantisme et de leur sionisme, j'en ai gardé la foi vivante et un grand respect des principes divins. Et là, c'est clair : Dieu a créé l'homme puis la femme, la femme pour l'homme et l'homme pour la femme - et non la femme pour la femme et l'homme pour l'homme.  Et le mariage est une institution sacrée, un pilier de la société. Quant à la théorie américaine du "genre", c'est une monstruosité. Nous, Français, allons-nous reprendre à notre compte cette aberration ? Bon sang, l'homme et la femme ne sont pas identiques, interchangeables, mais complémentaires sur tous les plans !

Par ailleurs, du temps où j'étais journaliste à FR3, j'ai tourné des documents d'une dizaine de mn sur des sujets divers, et notamment sur les travestis. Et là, j'ai été marquée par la profonde souffrance de ceux qui vivent difficilement leur situation. Je suis très touchée par la souffrance humaine, je ne la supporte pas, je ferais n'importe quoi pour soulager ceux qui sont éprouvés.

Et puis, il y a les enfants. Et pour moi, leur intérêt doit d'abord être pris en compte, il est prioritaire. Donc, si je suis pour le mariage de ceux qui s'aiment, quels qu'ils soient, je suis contre l'adoption des enfants par un couple du même sexe. Et lorsque je découvre avec effroi les premiers faits-divers liés à ces situations, je suis sûre d'avoir bien choisi. Ainsi, en Israël deux lesbiennes ont changé le sexe de l'enfant qu'elles ont adopté, pour en faire une fille. Quelle abomination ! Et que dire du petit garçon obligé de dire "papa" à la 2e maman ? Pour avoir refusé, il a été tué. Notre société est tombée sur la tête. Là encore. Surtout dans ce domaine !

Il y a des cérémonies satanistes pour les gens de pouvoir, avec viol, torture et même meurtre d'enfants. Silence médias ! Et ceux qui s'intéressent de trop près à ces perversions monstrueuses, sont éliminés, mutés, ou jetés en prison. Quant aux pédophiles, ils voient un tapis rouge se dérouler devant eux.  Polanski, Cohn-Bendit, un ancien Ministre de la Culture ou de l'Education... peuvent tout se permettre. Ils sont protégés partout ! La tribu à laquelle ils appartiennent y veille, d'ailleurs.

Et puis, il y a le Nouvel Ordre Mondial d'essence surtout talmudique et ses projets régulièrement annoncés de dépopulation, notamment par le Prince Philipps. Pour y arriver, plusieurs chemins : L'alimentation industrielle, les soins pas naturels mais chimiques, les vaccins bourrés de substances toxiques, les chemtrails, les OGM, les substances dangereuses comme l'alcool, le tabac ou la drogue, la pollution, les effluves nucléaires (l'Oligarchie a pour elle les antidotes), les guerres permanentes avec des armes de destruction massive toujours plus meurtrières, les guerres mondiales, les stratégies de chaos, le saccage des emplois, des secteurs sociaux, des services publics, des liens sociaux... et des familles !

Pour les concepteurs de ce monde infâme, nous sommes, comme le dit clairement Attali ou tant d'autres, des personnes non grata, inutiles, coûteuses, et même nuisibles (nous polluons, nous réclamons notre part des ressources..), dont il faut se débarrasser si nous consommons ou si nous produisons peu ou pas du tout. Et un des moyens est de détruire le noyau familial. D'ailleurs, si les couples sont constitués de personnes du même sexe, il n'y a pas procréation. Bref, en favorisant les modes de vie différents, les dirigeants comme Hollande agissent dans le sens désiré par les Décideurs. Et le mariage pour tous est une première étape vers des pratiques toujours plus tueuses du modèle ancestral de la famille, du couple, du mariage, de la procréation... Et de surcroît, tout devient artificiel et même virtuel; Ainsi, le Pentagone s'est bien peu démocratiquement octroyé l'essentiel du secteur de la Recherche... dans le sens de la réduction de la population encombrante, et dans celui des guerres toujours plus techniques et meurtrières. Et il réfléchit à la manière de substituer la procréation artificielle à la naturelle !

Naturellement, les sayanims au pouvoir avancent masqués : Comme le dit très bien Mme Dufoix, tous les projets ne sont pas annoncés; Et pas après pas, nous nous rapprochons de l'horreur absolue que ne renierait pas Kafka. Sans même nous en rendre compte !

Alors, je le dis clairement : Il faut arrêter le rouleau compresseur. En acceptant les projets du gouvernement Hollande qui masque son incapacité à réformer la France sur les plans économique et social, en nous polarisant sur les mesures sociétales, nous faisons fausse route. Le combat contre la marchandisation, la financiarisation et la militarisation du monde doit être prioritaire, d'autant que le chemin qu'on nous fait emprunter conduit directement à la voie totalitaire et eugénique du Nouvel Ordre Mondial. Alors, vigilance !

Chantal Dupille

 

http://chantaldupille.over-blog.com


TAGS : Mariage pour tous, théorie du genre, lesbiennes, homosexualité, pédophilie, Cohn-Bendit, Polanski, Nouvel Orde Mondial, FR3, Etats-Unis, François Hollande, talmudique, sayanims, eugénisme, totalitaire, Jacques Attali, travestis, cérémonies satanistes, France, Israël, Georgina Dufoix, Francs-Maçons, médias, guerres, nucléaire, familles, Pentagone, Kafka, procréation...

.

http://www.midilibre.fr/2011/05/08/exclusif-nimes-georgina-dufoix,315723.phpL'ancienne ministre évoque le personnage de François Mitterrand dans l'édition nîmoise de lundi.

Georgina Dufoix opposée au mariage gay

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/01/05/97001-20130105FILWWW00298-georgina-dufoix-opposee-au-mariage-gay.php

 

L'ancienne ministre de François Mitterrand, Georgina Dufoix, prend position contre le mariage pour tous et annonce qu'elle ira manifester le 13 janvier, dans un entretien au magazine La Vie.

Pour Georgina Dufoix, la proposition de François Hollande sur le mariage gay pendant la campagne présidentielle "ne remplaçait pas les notions de père et de mère par une 
notion neutre qui change la vie de tous les Français".
 "Il n'avait pas 
dit qu'il allait transformer le mariage tel qu'il est instauré", ajoute-t-elle.

Et de préciser sa pensée: "Les statuts de mère et de père ont un impact dans l'intime de 
notre être. Il ne s'agit pas seulement d'un statut juridique. Ce sont 
des notions profondes et délicates qui nous structurent 
individuellement, dans le rapport aux autres, à la fois entre le père 
et la mère eux-mêmes, et dans la relation aux enfants et à la société 
dans son ensemble".

"Si François Hollande avait posé la question 
suivante: êtes-vous d'accord pour supprimer les mots père et mère du 
droit civil français et des codes qui régissent la famille, les 
Français s'y seraient opposés", estime encore l'ancienne ministre. "Nos concitoyens n'ont pas compris que 
derrière le mariage des homosexuels, c'est la théorie du genre qui est 
insufflée dans la société française. Cette théorie qui vient des États-
Unis estime qu'homme et femme sont interchangeables", conclut-elle.

 

"Mariage pour tous", danger ! Première étape vers un monde fou

 

 

 > Il ne m'arrive pas souvent de parler sur la scène publique , mais il  > me semble qu'il y a une certaine urgence. Bien sur mes propos ne  > plairont pas à tout le monde , c'est pourquoi j'ai souhaité vous  > envoyer les textes des deux interviews que j'ai fait cette semaine  > afin que ce soit clair.

Avec tous nos voeux pour l'année nouvelle   Georgina

 

 

  Le Figaro magazine – Georgina interview  11 janvier 2013  


 

La proposition 31 du programme de François Hollande indiquait son  > souhait d'instituer un mariage pour les personnes d'un même sexe .Une  > majorité de français a voté. Que nous soyons d'accord ou non,  > François Hollande est légitime sur ce point.

 >

 > Mais il y a plusieurs façons d'établir une union durable entre  > personnes du même sexe et la voie choisie pour le projet de loi qui  > vient en discussion au Parlement ne se contente pas d'instaurer un  mariage homo : il bouleverse de fond en comble ce qu'est le mariage  pour tous les citoyens ... et cela n'était pas du tout mentionné.

 >

 > Si François Hollande avait demandé : « êtes-vous d'accord pour faire disparaître le statut de Mère du code civil, êtes-vous d'accord pour  que disparaisse la notion de Père du code civil et de tous les autres   codes » ? Il aurait, je pense essuyé un NON franc et massif.


S'il  avait demandé : « êtes-vous d'accord pour que disparaisse la notion  > de filiation qui établit la succession des générations pour la  > remplacer par la notion de parentalité? », je ne crois pas que les  > français auraient acquiescé.


S'il avait demandé « êtes-vous d'accord pour substituer le droit à l'enfant à une législation sur l'adoption  qui est basée sur le droit de l'enfant », je ne pense pas non plus  > qu'ils auraient répondu favorablement.

 


 > Or c'est de cela dont il s'agit dans ce projet de loi. Le mariage homo,  > aussi important soit-il, n'est que la partie visible d'un iceberg  > énorme qui propose de nous bouleverser dans la partie la  plus intime et la plus fondamentale de nos personnalités, mais aussi  > de notre vie en société, en introduisant la théorie du genre sous   couvert du « mariage homo ».

 >

 > C'est parce que je suis une Mère et ne souhaite pas devenir un  "parent 1 ou 2" que j'irai manifester le 13 janvier avec le Père de  > mes enfants, qui ne souhaite pas non plus, perdre son identité de père  > en devenant parent 1 (ou 2!).

 >

 > Au moment de la législation sur le PACS, le mariage entre hommes et  > femmes n'a pas été bouleversé, les notions de père est de mère n'ont  > pas disparu du code civil, la filiation n'a pas été juridiquement  > supprimée, et l’on n’a pas créé un droit pour des adultes à avoir un  > enfant.

 >

 > Je crois que les français souhaitaient participer à une amélioration de la vie des couples homo mais qu'ils n'ont jamais pensé que ceci   pourrait se faire en détruisant la notion de Père et de Mère ou la conception juridique de la filiation.

 >

 > Il y a d'autres voies pour donner un cadre juridique à deux personnes  > du même sexe qui désire solidifier leur union.

 >

__________________________________________________________________________________________________________

 >


  Dans le Journal la Vie

 >

 > Pourquoi apportez-vous votre soutien aux manifestants contre le  > mariage pour tous?

 > Georgina Dufoix. François Hollande a annoncé pendant sa campagne qu'il  > souhaitait établir un mariage pour les homosexuels. Les Français ont  > voté pour lui, et donc en faveur de cette mesure. Mais il n'avait pas  > dit qu'il allait transformer le mariage tel qu'il est instauré. Sa  > proposition ne remplaçait pas les notions de père et de mère par une  > notion neutre qui change la vie de tous les Français.

 > Dans quelle mesure cela pose-t-il problème?

 > GD. Les statuts de mère et de père ont un impact dans l'intime de  > notre être. Il ne s'agit pas seulement d'un statut juridique. Ce sont  > des notions profondes et délicates qui nous structurent  > individuellement, dans le rapport aux autres, à la fois entre le père  > et la mère eux-mêmes, et dans la relation aux enfants et à la société  > dans son ensemble. Si François Hollande avait posé la question  > suivante: êtes-vous d'accord pour supprimer les mots père et mère du  > droit civil français et des codes qui régissent la famille, les  > Français s'y seraient opposés. Nos concitoyens n'ont pas compris que  > derrière le mariage des homosexuels, c'est la théorie du genre qui est  > insufflée dans la société française. Cette théorie qui vient des

Etats-

 > Unis estime qu'homme et femme sont interchangeables.

 > Serez-vous présente lors de la manifestation?

 > GD. Oui, avec mon mari. Le Pacs ne me posait pas un problème suffisant  > pour que je descende dans la rue. En revanche, nier l'altérité entre  > un homme et une femme me semble contraire à la réalité de notre  > condition humaine.

 > N'êtes-vous pas gênée de vous mêler aux catholiques de droite,  > majoritaires dans cette manifestation?

 > GD. Il reste à démontrer que les catholiques de droite sont  > majoritaires. La manifestation fédère bien au-delà des catholiques de  > droite.

 > Etes-vous guidée par votre foi sur ce sujet?

 > GD. Je me suis posé la question, et non, ce n'est pas ma foi qui me  > guide, c'est une réflexion sur la société française d'aujourd'hui, sur  > ce qu'est la famille, un pays, la stabilité apportée par la famille.

 > Un pays créateur et dynamique est un pays où le lien familial est  > riche, porteur et sécurisant. Le projet de loi remet en question la  > filiation au profit de la parentalité. Comment peut-on au détour d'une  > loi sur le mariage homosexuel remettre en cause la succession des  > générations pour un peuple? Comment peut-on remettre en question le  > droit de l'adoption? L'adoption a été faite pour que des enfants  > trouvent une famille, non pas pour promettre à des adultes d'avoir le  > droit à des enfants.

 > Comment expliquer que vous êtes une des rares personnalités de gauche  > à prendre position contre le projet de loi?

 > GD. Je ne l'explique pas vraiment. Pour ma part, je suis cohérente  > avec moi même. Je pense qu'on peut être de gauche pour soutenir la  > justice sociale et aimer la famille et le lien familial ce qui à mes  > yeux , n'est pas « de droite »  >  > Le « mariage homo » focalise toutes les attentions mais dans ce projet  de loi , il n'est que la partie émergée de l'iceberg . Ce projet de  > loi se proposerait de transformer en profondeur notre façon de vivre  > ensemble en essayant d'effacer de notre droit l'altérité entre hommes  > et femmes pour la remplacer par la théorie du genre . Il y a d'autres  > voies pour permettre aux couples homosexuels qui le désirent de  > solidifier leur union.

 

205057_10151165115613015_587410296_n.jpg

http://www.dorffer-patrick.com/article-humour-politique-de-hollande-emploi-et-chomage-non-prioritaire-113424231.html

 

.

.

 

Commentaire que j'ai ajouté sur un site,

en réponse à un certain "POP" (C. Dupille) :

 


POP, moi je parle en termes de construction du Nouvel Ordre Mondial - on prépare la non-procréation et au final, la procréation choisie, scientifique, eugéniste, race supérieure etc, et élimination, évidement, des personnes indésirables (handicapées etc, "coûteuses" comme les "vieux" pour Attali ambassadeur du Nouvel Ordre Mondial). C'est le premier pas pour nous faire admettre la théorie du GENRE. Et ensuite.. tout s'enchaînera. Sélection, et dépopulation !

 

.

 

.

Par Chantal Dupille - Publié dans : Nouvel Ordre Mondial - Communauté : Résistance 2007
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés