Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 04:05

 

 

9710374621_31cf0322e4_z

http://leblogalupus.com/2013/09/13/syrie-linitiative-russe-nuance-le-debat-et-modere-les-appetits/

 

 

La partie d'échec avec la Russie

La guerre sera-t-elle évitée ?

Les camouflets de la France

Par Chantal Dupille

 

 

Nous avons une chance d'échapper à la guerre contre la Syrie appelée à devenir mondiale via l'implication du Hezbollah libanais (certainement contre Israël, son ennemi mortel, comme la Syrie de l'anti-sioniste Baschar-el-Assad) et de l'Iran. Et ce sera grâce à la Russie de Poutine !

 

Celui qui dérange tant l'Occident, Vladimir Poutine, est diabolisé, dépeint sous les traits d'un dictateur parce qu'il ose, comme Assad, résister au moule atlantiste et qu'il a rendu à la Russie sa fierté, sa force, sa grandeur passées. Poutine aime son pays et le sert, ce qui détonne dans un monde où tant de dirigeants servent leurs intérêts et ceux de maîtres cupides et tyranniques à l'Etranger. Et le Président russe ne veut plus voir son pays dévasté comme du temps de Napoléon et d'Hitler : Bref, il veut tout faire pour éviter une guerre à ses concitoyens - et au monde. Et il est considéré aujourd'hui comme le plus engagé pour la Paix, le Droit, la non-ingérence, le respect de la souveraineté des Nations. A tel point qu'il est pressenti par beaucoup comme celui qui devrait avoir le Prix Nobel, pour une fois digne de ce nom. De quoi faire enrager l'Occident déconsidéré et envieux ! 

 

Quant aux va-t-en guerres multiples pour le compte d'Israël, Hollande et Fabius, passés maîtres dans l'art du mensonge, ils se sont si ridiculisés aux yeux du monde (par leur outrance, leur obsession si sioniste d'éliminer Assad comme hier en Libye Kadhafi), qu'ils ont été mis hors jeu : Voici un G2 réunissant Kerry et Lavrov, les Etats-Unis et la Russie. Les Français ont été priés de laisser les Décideurs discuter sans eux ! Tout Internet, d'ailleurs, se gausse de nos misérables pions de Tel-Aviv, comme le sont leurs conseillers très spéciaux, les Kouchner-BHL. La France a au pouvoir, depuis Nicolas Sarkozy, des néoconservateurs qui ont pris le relais du Bush vomi partout.

 

Or donc, poussée par les sayanim Français eux-mêmes entraînés par les Israéliens, l'Amérique d'Obama a attaqué la Syrie juste avant le G20. Les médias ont parlé de 2 missiles envoyés par Israël dans le cadre de manoeuvres, il s'agissait en réalité de deux missiles lancés par les Etats-Unis pour déclencher le conflit. Mais ils ont été interceptés et déviés par les Russes. Ce jour-là, les Franco-Américains ont compris que la Russie ne resterait pas inerte. Et ils savaient aussi que la Syrie se vengerait sur Israël - le VRAI maître d'oeuvre de ces guerres illégitimes et illégales. Bref, la guerre contre la Syrie - la guerre mondiale, en fait - a été stoppée net par la Russie. C'est ainsi qu'Obama et Poutine se sont retrouvés au G20... et prêts, cette fois, à négocier. Le bruit court d'ailleurs que certains songeraient à destituer Obama... mais pour qui ? Un Républicain archi va-t-en guerres contre Syrie, Iran, Russie, Chine ? Le monde est une poudrière...

 

Ecarté des pourparlers, Fabius va se retrouver en Chine, tandis qu'à l'Elysée Hollande rencontre la pourriture des pays les plus obscuratistes comme l'Arabie saoudite..., qui alimente le terrorisme avec lui. Et du coup nos médias atlantistes et sionistes collabos, dépités, présentent la Russie et la Syrie comme des partenaires de mauvaise foi.

 

En quelques tweets, j'ai dressé le tableau des événements. Hollande soutenu par le quart des Français tente de précipiter le monde dans la guerre, pour éliminer Assad soutenu par les 3/4 des Syriens. Avec son compère Fabius, le spécialiste du sang contaminé, il présente une résolution à l'ONU si stupidement contraignante, que personne ne s'en soucie. Il y a en fait deux guerres par procuration, celle d'Israël via France et USA pour attaquer la Syrie coûte que coûte, et celle de la Russie, pour défendre la Syrie et dans la foulée l'Iran. En intervenant, la Russie inflige deux grandes défaites: Au camp fanatiquement belliciste USA-France, donc au camp pro-guerre, et au sionisme international qui pousse au conflit et alimente le chaos en cours. En effet, Poutine, indirectement, donne une leçon à l'AIPAC qui plaide pour la guerre auprès des Etats-Unis, et au CRIF qui en France, pousse ses pions (Fabius, BHL, Kouchner, Hollande, Valls, Copé, Sarkozy..) à allumer la mèche fatale. Hollande et Fabius ont franchi la ligne rouge du mensonge et des crimes de guerre; leur place est évidemment à La Haye ! S'il n'y avait pas au bout le risque d'une guerre peut-être mondiale et même nucléaire et totale, les pantins qui nous gouvernent apparaîtraient pour ce qu'ils sont réellement: Grotesques ! Tout Internet, avec Dieudonné et sa quenelle, se gausse d'eux. Tandis que la Syrie apparaît aux yeux de la planète comme leader en matière de résistance à l'USraël,  la Russie prend pour tous, la tête de la croisade pour la paix et contre le terrorisme.

 

Hollande veut interdire la « Quenelle » ! Et saisir l'ONU ?
Média libre

 

quenelle_4_97y9kur5cu0w8ksggk88wowsc_bry

http://www.palestine-solidarite.org/actualite.media-libre.130913.htm
,y compris les , commence à se fiche des sinistres au pouvoir ! Ils sont furieux

 

 

L'abominable Guignol se poursuit avec l'ONU, car les Inspecteurs ont pour mandat de dire si oui ou non des armes chimiques ont été employées,  quelle est la nature du gaz, et quelle est la direction du tir. Sans dire qui a tiré !!!

 

Les anti-guerres, dans le monde, sont les plus nombreux, seule une poignée de fanatiques surtout sionistes mais aussi des Monarchies pétrolières, appelle à la guerre contre la Syrie puis contre l'Iran. Arriveront-ils à trouver un prétexte pour déclencher le conflit ? La Russie fait tout pour la paix dans le monde, mais le camp franco-sioniste est très actif.

 

Le problème c'est qu'en dépit des efforts des Russes, tout peut subitement exploser. Via une nouvelle provocation !

 

Et comme nous avons la Gauche et les Verts les plus bêtes du monde, la France a pris la tête de la croisade pour les guerres néoconservatrices, impérialistes, illégitimes, illégales.

 

En attendant, les férus d'apocalypses et de catastrophes climatiques et militaires rivalisent d'imagination...

 

Chantal Dupille (pseudo Eva R-sistons)

 

http://chantaldupille.over-blog.com

 

TAGS: Russie, Etats-Unis, France, Chine, Iran, Syrie, guerre, médias, Liban, Hezbollah, apocalypse, nucléaire, Poutine, Obama, Lavrov, Kerry, Fabius, Hollande, Bush, BHL, Kouchner, Copé, Gauche, Verts, Israël, sionisme, Assad, Occident, Prix Nobel, Sarkozy, Kadhafi, Libye, G20, G2, terrorisme, Qatar, Arabie Saoudite, Valls, CRIF, AIPAC, quenelle, Dieudonné..


 

Iran_versus_USA_attaques_d_autres_pays-99b0d.jpg

 

Sur mon blog senior infos,

 

 

Lire  Silvia Cattori

 
silvia-150.jpg

Analyses

 

Mes tweets :


https://twitter.com/rsistons

 

 

Le bras de fer USA-Russie s'intensifie
C'est clair (on s'y attendait):"frapper équivaut frapper ". Guerre stoppée avec interception 2 missiles
Pourquoi veut-il que la antisioniste de s'ampute de son stock de gaz de guerre ? =
Toute la ,y compris les , commence à se fiche des sinistres au pouvoir ! Ils sont furieux
L’ deviendra une base stratégique de l’ Air Force
C'est 1 des raisons pr lesquelles USA fait : Avoir base rampe de lancement. De quel droit se SERT d'1 pays?!

chimiques, les vérités cachées:  

a dépensé 25 milliards de dollars pour mettre les au pouvoir en :

combattent en (vidéos) =

et l' — "pays" qui ne sont que des sociétés écrans de l' de l'" =

- 31 aout 2013 - les '' (mercenaires) admettent leur responsabilité dans le massacre chimique =

Pour l'essentiel, ce sont les prétendus "" soit-disant "" qui commettent de véritables horreurs =
L' reconnaît que 70% des soutiennent Bachar el- = - Vidéo à voir aussi:
Ce sont les LOBBIES sionistes qui prônent la guerre en =

la France ne peut peser qu'avec des dirigeants indépendants et intelligents, ce qui n'est pas le cas des guignols hollande fabius
effectivement la situation n'est pas la même que lorsqu'il s'agit de massacrer des gens désarmés... ()

. . délibérée sous prétexte douteux! - Général (2S) Dominique =

Le monde selon les théoriciens et les praticiens de la SANS FIN, élèves , =
Dixit le : « Les dont on se sert » =
Ba ! Tout le monde s'en fout de la résolution de la France. Nos dirigeants d'opérette sont grillés ( )

"Un appel à la prudence sur la question syrienne". Lettre ouverte de Vladimir Poutine aux Américains

 

défie encore !

Vérités cachées sur les arsenaux chimiques et sur la Convention internationale, par Manlio Dinucci

: portera sa présence à dix de combat =

La frappe contre la enterrera l' () =

L'arrogance US indispose . il remet en place les . Pas de Nation "exceptionnelle"! =
Regardez avec quel genre d'images fabriquées on arrive à duper les gogos droits-de-lhommistes va-ten-guerre.
En 2012 déja les blackwaters étaient en Syrie:

chimiques, les vérités cachées:  

fustige les va-t-en de l' =

 

 

"J'aimais tellement la ! Ce qu'elle devient me fait PEUR pour nos ..." cf  France agent du  


 

Médias (tous sionistes) pr 1e fois incriminent aux côtés de la (alors qu'il y a mercenaires de tous pays en face!). Etendre conflit?
De peur que la s'en sorte, les pro guerres sionistes via mêlent l' à cette guerre: Pour guerre d'1 façon ou d'1 autre ?
ne peut + donner le change: Il est tellement évident q'il n'a RIEN de !Alors il brandit "nouvelle formule" pr mieux berner
Ecoutez bien: Vous verrez q tout ce que les (pro guerre) disent est pour accréditer idée que et sont de mauvaise foi
faux canard Gauche avocat ligne des PIRES "BHL-Kouchner-Fabius,défendant GRANDE idée française ingérence".Non = Sayanim!
Encore organe atlantiste exultant à l'idée grande guerre et déplore peu de soutien à "Opposition"(en fait mercenaires terroristes
On quitte 1 média pourri pr en trouver 1 autre,"débat" sur Arte avec les pro guerres contre Syrie! France "lanterne rouge Presse UE" méritée

 

 

Il faut saluer non seulement détermination et courage d' de défendre la attaquée,mais la glorieuse unie malgré diversité
stupidement va-t-en guerreS se prend la claque qu'elle mérite: EXCLUE des pourparlers -. On se méfie d'elle,évidemment
Résumé: Veille du "G2" -USA,la guerre mondiale a commencé,via attaque US de la , mais la Russie a intercepté les missiles:STOP!
Pardon,erreur,pas veille du G2, mais du G20, début guerre mondiale stoppée par interception missiles US par Syrie. DONC G2 préféréRésumons: 25 % pour lui,se cramponne à fauteuil Pt. soutenu par 70% (selon OTAN) doit dégager !
Frappes si la ne se soumet pas pour tout. Bref, la France va-t-en guerre trouvera 1 prétexte
Mais si Résolution contraignante de la était votée à , cela signifierait qu'elle engagerait TOUTE la communauté à intervenir!
Guerre contre (donc mondiale) avait commencé quand USA a envoyé les 2 1ers missiles, mais interceptés par . ALORS USA négocie
La redevenue forte via (donc diabolisée) indispose US voulant PION et piller ressources.Donc visée (avant la ,pareil)
fait tout pr éviter la guerre (en a connu 2,Napoléon,Hitler,1/4 population anéantie) mais elle sait qu'elle aura lieu, sera attaquée
Sachant q'elle sera attaquée 1 jour par USA, préfère faire guerre pas quand éliminés,mais AVEC ces puissances militaires
Tu as peut-être raison,cf USA aux ordres Israël (menacé par contre-attaque) hésite (d'où France exclue G2)
apparait désormais aux yeux du monde co celui qui COMBAT le + le (avec ), alors qu' USA et France sont COMPROMIS avec
Oui,mais détermination bute sur AGENDA USraël de domination totale de la Région ET de l'attaque de la Russie. Elle aura lieu
A trop vouloir à ts prix la guerre,à trop être obsédés par Syrie d'Assad,désormais pr le monde et =grotesques
Il est clair que et ont franchi 1 ligne très rouge en matière de mensonges et de crimes de guerre! ?
et caniches enragent ! Le monde voit (diabolisé par eux en "dictateur") co 1 héros de la Paix ! Alors discrédité
Cela change la donne: La détermination (bien armée) du camp Syrie-Russie-Iran menace Israël,cela freine USA son allié et protecteur
Et cela expliquerait pourquoi les va-t-en guerres fous de sont exclus du G2 USA-Russie car font tout pour guerre,à l'opposé
S'il n'y avait pas au bout risque de guerre peut-être mondiale,nucléaire, pantins nous gouvernant apparaîtraient pr ce que sont: Grotesques!
Et si aux yeux du monde apparaît désormais co leader pr la paix et contre le terrorisme, devient leader à
La militante pro INFLIGE 2 cuisantes défaites: Au camp pro-Guerre franco-US, mais aussi au international qui l'anime
inflige défaite au international (cf ) + au sionisme français (cf ) = SES pions ,, hors-jeu
a montré q'elle soutiendrait et empêcherait le carnage,quitte à intervenir (efficacement). Israël menacé via Syrie.G2 préféré
Il y a en fait 2 guerres par PROCURATION : Israël (commanditaire guerre Syrie pour ATTAQUER) via USA et France. via Syrie pr DEFENDRE
évidemment proposé pour Prix Nobel. Si la guerre est évitée, les seraient capables de le partager avec ,non? 1 comble!
Il devrait y avoir 1 Prix du va-t-en guerre,le + belliqueux. Les noms aussitôt trouvés : , , ..ou !
Pendant q travaille pr la paix dans le monde, reçoit toute la pègre du Saoud,du Qatar et autres régimes terroristes
Ne soyons pas étonnés si accueille à Elysée la pourriture Qatar,Saoud.. SES MUSES sont: Fabius,BHL,Kouchner ultra sionistes
IMPOSTURE ! Inspecteurs doivent dire SI y a eu attaque chimique, NATURE gaz, DIRECTION tir. Ca n'a aucun sens si ne dit pas: QUI, QUI !
Comment prendre les gens pour des cons : le rapport de l'ONU dit qu'il y a eu usage des armes chimiques mais ne donne pas le nom des auteurs ()

Anti-guerres sont les + nombreux dans monde.1 poignée,surtout ultra sionistes,est pro guerre Syrie-Iran..arrivera à ses fins via "prétexte"?

Pauvre tombée si bas! Tandis que =plébiscitée, nos clowns misérables sont la risée du monde, de à -
et font propagande pour ceux pour qui on DOIT voter: Super ,Super (Flanby à défaut),Super ..
On a "" la + bête,se laisse conditionner par sionistes= , aux côtés ! En A.Latine,par ex,sont pas dupes/
Choc PRO-guerres (en tête et France totalement sionisés) et ANTI: Les 1ers disent armes chimiques cachées, et " aide " !
Anti-guerres sont les + nombreux dans monde.1 poignée,surtout ultra sionistes,est pro guerre Syrie-Iran..arrivera à ses fins via "prétexte"?
fait tout en faveur de la . Mais le camp franco-sioniste pro-guerre est actif. Tout peut exploser soudain via UNE PROVOCATION

Sur mes tweets, ce jour :
vous êtes un ange du net O:-) ()
Merci,  nous avons en commun d'aimer par-dessus tout la vérité et de détester le sionisme international menteur, va-t-en guerre, eva
vrai. Enfin quelqu'un qui reflechit, analyse. Ca change ()

Je confirme ()

 

.

 

Syrie : L’initiative russe dans sa véritable dimension !
Par Ghaleb Kandil

mercredi 11 septembre 2013, par Comité Valmy

 

 

assad_poutine.jpg

 

L’initiative avancée par la Russie, pour contrer les États-Unis décidés à attaquer la Syrie, établit de nouvelles équations et de nouveaux équilibres traduisant les nouvelles réalités imposées par l’Axe de la résistance sur le terrain ; équations qui ont révélé le coût d’une telle agression pour les États-Unis, leurs alliés, leurs agents dans la région et surtout pour l’entité sioniste, maintenant que la Syrie, l’Iran et la Résistance libanaise ont fait comprendre que cette entité recevra sa part de « la contre-attaque défensive » en réponse à l’agression étatsunienne.

Premièrement, par cette initiative la Russie a réussi à reprendre les rênes de l’offensive au niveau international et à imposer à Obama et à l’Empire US de nouvelles donnes qui devraient les ramener à « obéir » au Conseil de sécurité de l’ONU.

En effet, il est clair que l’équation révélée hier par M. Poutine, qui se résumerait à dire « l’arrêt de votre agression contre des accords avec la Syrie sur les armes chimiques », est le prélude à une entente globale qui dissuaderait toute ingérence en Syrie sous n’importe quelle forme que ce soit - aussi bien politique que financière ou militaire - et à la reprise du processus de Genève 2 perturbé par les USA depuis des mois.

De nombreux détails mériteraient plus d’attention et de suivi, notamment celui qui témoigne que la Russie a réussi à montrer que la crise est la résultante du conflit entre la Syrie et ses alliés d’une part, et les USA et leurs agents d’autre part ; en même temps qu’elle est apparue comme un référent essentiel pour les ajustements dictés par une nouvelle réalité internationale. Le tout, suivi d’une gifle retentissante assénée par son

ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, au triangle colonialiste US-France-GB lorsqu’il a refusé de placer tout projet concernant les armes chimiques dans le cadre du chapitre VII de la charte des Nations Unies.

Deuxièmement, l’ensemble des données disponibles révèlent que le « projet de solution russe » vise à dissuader toute agression contre la Syrie et certainement pas à l’encourager ou à s’y associer. Ceci est très clair et le deviendra de plus en plus, car les USA ne devront pas se contenter de déclarer publiquement leur abandon des hostilités, retirer leurs navires de guerre et leurs destroyers ; ils devront aussi cesser tout financement, armement et soutien prodigués aux bandes terroristes. C’est en tout cas le premier point sur lequel repose l’entente préalable, sur cette initiative, entre les ministres des Affaires étrangères de la Russie et des USA.

Soutenir les efforts de l’Etat syrien dans son combat contre le terrorisme sera, dans les prochaines semaines, le cadre des activités de la Russie sur le plan international ; cette initiative ayant créé les conditions de nouvelles avancées sur le terrain en faveur de la Syrie. En l’occurrence, c’est ce dont témoignent les cris, les jérémiades et l’hystérie des pays impliqués dans l’agression, qui ont vu échouer leurs tentatives de destruction de l’État syrien et dont le dernier espoir était de faire pencher la balance en faveur des gangs terroristes d’Al-Qaïda dirigés par Bandar bin Sultan.

Troisièmement, l’abandon par la Syrie de son arsenal d’armes chimiques est compensé par une modification qualitative de ses capacités de défense et de dissuasion du fait de l’implication directe de la Russie dans des projets de renforcement de ses systèmes de défense et de sécurité. Ceci, que ce soit en missiles, en avions de combat, en armes sophistiquées, et même en connexion à l’immense réseau de stations radar russes comme l’a démontré le test des deux missiles [*] lancés par Israël.

Par conséquent, la Syrie - qui a annoncé sa volonté d’adhérer au Traité de non-prolifération des armes chimiques et d’abandonner son arsenal chimique sous contrôle international – dispose déjà de moyens, et disposera de tous les moyens qui seront mis à sa disposition par son allié russe. Par ailleurs, l’indéfectible partenariat qu’elle a construit avec l’Iran et la Résistance libanaise constitue une organisation hautement performante en cas d’agression sioniste, si bien qu’une des constantes des équations régionales et internationales est désormais que toute ingérence isolée ou groupée, d’Israël, des USA ou de l’OTAN en Syrie, rencontrera une douloureuse réaction à laquelle participeront l’Iran et la Résistance libanaise, alors que la Russie sera présente en appui de la défense syrienne par tous les outils et moyens disponibles. D’ailleurs, c’est ce que la Russie a déjà fait en dépêchant sa flotte face au danger US et en fournissant des armes modernes à l’Armée arabe syrienne, en plus de ses formateurs et experts travaillant avec leurs homologues syriens à développer différentes techniques en fonction du plan de défense syrien.

Quatrièmement, la fin de règne de l’hégémonie et de l’unilatéralisme US, le renforcement de l’organisation défensive régionale contre Israël et les USA, et même la contre-attaque défensive contre l’agression des États-Unis qui ont pris toutes leurs dispositions pour ce faire, sont autant de réalisations initiées et accomplies par la résistance de l’État syrien, de son Commandant en chef, de son Armée et de son peuple ; réalisations à mettre aussi sur le compte de la fermeté de ses alliés d’Iran et du Hezbollah et de l’extraordinaire courage de son allié russe. Le monde doit s’attendre à découvrir le contenu de ce que nous ont préparé, tout en finesse politique et diplomatique, le trio formé par Sergueï Lavrov, Walid Mouallem et Hussein Abdel Lahyan dont la présence concomitante à Moscou ne relève probablement pas de la coïncidence.

Le partenariat entre la Russie et « l’Organisation de la Résistance en Orient » s’est donc renforcé. C’est un nouveau bloc qui vient de naître et c’est le bras qui se met en travers de l’agression hargneuse des israéliens et des USA.

Tout un chacun en Syrie ou ailleurs a le droit de clamer que la Syrie en acceptant de se défaire de son arsenal chimique, au profit d’un système de défense plus performant, a capitulé. Mais cela reviendrait à refuser de reconnaître qu’une telle concession est d’un coût nettement moindre que celui que les Syriens auraient payé sans cette victoire politique, qui n’a été rendue possible que grâce à leur résistance à l’agression US.

Ce à quoi nous avons assisté, ces derniers jours, fera date dans l’Histoire moderne en ce sens que des forces de libération luttant pour leur souveraineté et leur indépendance ont réalisé cet exploit sans recourir à une guerre pour laquelle ont été mobilisés de considérables moyens une fois qu’Obama a annoncé sa décision d’attaquer la Syrie, un exploit dont le mérite revient à la Résistance syrienne !

Ghaleb Kandil
11/09/2013

 

 

Les dessous du tir des deux missiles en Méditerranée

 

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=130437&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1#.UjI9chx7Uwc.twitter

 

missile_syrie.jpg 

Une source diplomatique éminente a révélé que « la
guerre américaine contre la Syrie a commencé et a terminé au moment du tir des
deux missiles balistiques qui sont tombés dans la mer » ! Selon le
quotidien libanais assafir, citant cette haute source, « les deux missiles
ont été lancés par les forces américaines d’une base militaire de l’OTAN en Espagne.
Ils ont été détectés par les radars russes immédiatement. Les batteries de
défense russe les ont confrontés. Un missile a explosé en l’air alors que l’autre
a été dérouté et est tombé ensuite en mer ».

Et la source d’ajouter : « Le communiqué publié
par le ministère russe de la défense sur la détection de deux missiles
balistiques lancés en direction de la Méditerranée a négligé de souligner deux
informations : le lieu du tir des missiles, et leur interception ».
Pourquoi ? Parce qu’immédiatement après cette opération militaire, la
direction des renseignements russes a contacté les renseignements américains pour
les informer que « frapper Damas équivaut à frapper Moscou et nous avons
omis la phrase de l’interception des deux missiles du communiqué que nous avons
publié pour sauvegarder les relations bilatérales et pour ne pas provoquer plus
d’escalade. Pour cette raison, vous devez revoir rapidement votre politique et vos
intentions envers la crise syrienne et vous devez réaliser qu’il vous est
impossible d’éliminer notre présence en Méditerranée ».  

« Cette confrontation directe non annoncée entre
Moscou et Washington a augmenté la confusion de l’administration d’Obama qui
est devenue plus convaincue que la partie russe est prête à aller jusqu’à la
fin en ce qui concerne la cause syrienne, et a montré que seule une initiative
russe pourra sauver la face de l’administration US et que la volonté de la
Russie décidera de la paix ou de la guerre en Syrie ».

La même source a poursuivi : « Après qu’Israël
a démenti sa connaissance au sujet du tir des missiles dans son premier communiqué,
Washington a demandé de Tel Aviv de revendiquer les tirs des missiles pour la
sauver de cette position, surtout que ce tir était le signal de lancement de l’offensive
contre la Syrie. Il était prévu que le Président américain participe au sommet
du G-20 pour mener des négociations sur le sort du président syrien Bachar
el-Assad ».

« Après la confrontation balistique entre les
Etats-Unis et la Russie, Moscou a augmenté ses experts militaires en Syrie, et
a multiplié ses pièces militaires et ses navires pour renforcer sa présence
militaire en Méditerranée, et a choisi d’annoncer son initiative sur la fin de
l’offensive contre la Syrie après le sommet du G-20.  Cette décision a été prise suite à des
réunions avec la partie syrienne qui a donné son accord sur la proposition
russe de placer les armes chimiques sous contrôle international et d’adhérer à
la convention de la non-prolifération d’armes chimiques ».

« Les premiers résultats de la confrontation balistique
américano-russe furent le vote de la chambre des communes britannique sur le
refus de participer à la guerre en Syrie, une décision qui a été suivie par des
positions eurpéennes, notamment la position de la chancelière allemande Angela
Merkel », a encore révélé ladite source.

 

source: assafir

.

A

 

Armes chimiques : Les vérités cachées

Armes chimiques, les vérités cachées....par Manlio Dinucci - IRIB

masques_chimiques.jpgLe martèlement politico-médiatique sur les armes chimiques de la Syrie, qui selon les « preuves » secrètes de la Cia auraient été utilisées par les forces gouvernementales, génère l’impression diffuse que la Syrie soit désormais la seule à posséder de telles armes et qu’elle menace avec elles le reste du monde.
Puissance des armes de destruction de masse, capables de focaliser l’attention de l’opinion publique sur un point singulier, en faisant disparaître tout le reste.
  
Ce fut l’Allemagne qui utilisa la première les armes chimiques en 1915-17  (..)


Même le Jérusalem Post le rapporte. Et même si Israël n’avait pas conservé cet arsenal, écrit la revue spécialisée Jane’s, il possède la capacité de « développer en quelques mois un programme d’armes chimiques offensives ». On comprend ainsi pourquoi l’Egypte aussi n’ait pas signé la Convention sur les armes chimiques.


 Etats-Unis et Israël n’ont jamais violé officiellement l’interdiction de l’utilisation d’armes chimiques, puisque l’agent chimique Orange à la dioxine, massivement utilisé par les USA au Vietnam, et les bombes chimiques au phosphore blanc utilisées par les USA en Irak, Yougoslavie, Afghanistan et Libye, et par Israël à Gaza, ne sont pas considérées comme des armes chimiques.

  

Une consolation pour les familles qui ont vu leurs enfants naître malformés par l’agent Orange ou mourir brûlés par le phosphore blanc.

 

 

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=130678&frid=24&seccatid=321&cid=24&fromval=1#.UjN7W7JJGtk.twitter



Manlio Dinucci
Il manifesto-Traduit par Mondialisation.ca 

 

  ;

Commentaire d'1 Lecteur, AHURA =

 

Eva ... heureusement que le ridicule tue moins que le gaz sarin car nos va-t-en guerre du gouvernement français aurait rejoint les malheureux enfants qui ont été gazé en Syrie, non pas sur ordre de Bachar al Assad mais sur ordre de "rebelles" sans foi ni loi ! Le pigeon voyageur de la République à savoir Fabius a beau multiplier les escapades à nos frais et tenter de convaincre russes et chinois, il ne parviendra pas à ses fins et restera aux yeux de l'Histoire un étrange ministre des affaires étrangères qui aura bien failli entraîner notre pays dit des droits de l'homme dans un conflit dont on savait comment il allait commencer mais pas comment il allait finir ! Heureusement le pire a été évité grâce aux russes et à Poutine qui ont mis en échec (et mat) grâce à leur habile diplomatie, une technologie de pointe et une fermeté sans faille les partisans d'une attaque contre la Syrie. Le spectre d'une troisième guerre mondiale est repoussé pour l'instant . Poutine devrait recevoir le prix Nobel de la Paix mais il le refusera car cette distinction a, à présent à peu près la même valeur que la Légion d'honneur dans notre beau pays !

 

.

Le renversement d’Allende, raconté par Washington

Un certain 11 septembre, le plus terrible de tous

allende

Le 11 septembre 1973, Salvador Allende, président démocratiquement élu du Chili, mourait pendant un coup d’Etat militaire ourdi et financé depuis les Etats-unis.
La répression fit 3 800 morts ou disparus (évaluation minimale) et plus de 37 000 torturés. Des centaines de milliers de Chiliens furent contraints à l’exil. Une aube noire se leva sur le Chili de Pinochet.

Le 11 septembre 2001, l’attentat contre le World Trade Center à New-York fit 2992 morts (en comptant les 19 pirates de l’air) selon les chiffres officiels du rapport de la Commission nationale sur les attaques terroristes contre les États-Unis. Il s’ensuivit une aube noire pour l’Afghanistan et l’Irak où périrent des centaines de milliers de citoyens, hommes, femmes enfants.

Socialiste, Salvador Allende était un des fondateurs du PS chilien. C’est la raison pour laquelle le parti solférinien pleure à chaudes larmes tous les 11 septembre, à chaque anniversaire de l’écroulement des tours jumelles.

Le Grand Soir.

En 1961, dès qu’il prit possession du pouvoir, le président Kennedy nomma un comité chargé des élections qui se dérouleraient au Chili trois ans plus tard. Selon l’enquête d’une Commission du Sénat[1], il était composé de hauts responsables du Département d’Etat, de la Maison Blanche et de la CIA. Ce comité fut reproduit à l’ambassade étasunienne de Santiago. Empêcher que le candidat socialiste Salvador Allende ne gagne les élections en était l’objectif. [2]

Allende était un marxiste, convaincu qu’on pouvait arriver au gouvernement par la voie pacifique et à partir de là, renverser les structures de l’Etat au bénéfice des majorités pauvres. Il disait que pour arriver à un tel but, on devait nationaliser les grandes industries, celles qui étaient aux mains des Etats-Unis, en priorité, car c’étaient elles qui exploitaient les ressources stratégiques. Ces idées, et d’autres idéaux sociaux, le rendirent indésirable aux yeux de Washington : il pouvait devenir un exemple pour les peuples d’autres nations latino-américaines.

Afin de lui barrer la route, des millions de dollars furent distribués aux partis politiques du centre et de droite afin qu’ils fassent leur propagande. Au moment d’élire le candidat à la présidence, Washington se décida à appuyer Eduardo Frei du parti démocrate chrétien, et imposa aux autres partis qu’il avait financés, de s’aligner sur cet homme politique. Au total, l’opération coûta quelque vingt millions de dollars, une somme si importante pour l’époque qu’on peut seulement la comparer avec ce qui avait été dépensé dans les élections étasuniennes. En effet, Washington n’investit pas seulement sur le candidat Frei, mais aussi sur toute une campagne stratégique de propagande anticommuniste à long terme.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

ahura 22/09/2013 13:26

Eva...ça va mal au Yemen et au Kenya ! Badinguet et sa bande de bras cassé vont-ils envoyer une nouvelle fois l'Armée française au secours des populations opprimées ? On comprend mieux pourquoi
notre pays entretient à grand frais 55oo "gégènes" payés à ne rien faire ! 55oo tu as bien lu ...c'est autant que les effectifs de la légion étrangère autrement plus efficaces sur le terrain que
ces galonnés qui n'ont jamais vu une arme autrement que dans les films !

ahura 20/09/2013 07:20

Eva... c'est sous le titre "Le malin au Mali" que je vais rédiger mon commentaire . Hollande jouissant d'une impopularité sans précédent est parti prendre un bain de foule au Mali à présent qu'il
n'y a plus de risque .Les merdias à la botte ont fait croire qu'il jouissait là bas d'une cote de popularité extraordinaire . 20 à 25 % des français soutiennent encore son action parait-il et 100%
des maliens applaudissent "Le libérateur" ! C'est au stade de Bamako qu'il s'est adressé au peuple en présence d'un président fantoche qui porte le même nom qu'un joueur de foot qui avait fait le
bonheur des verts de St Etienne (les footballeurs, pas les comiques qui sont au gouvernement)et qui à son arrivée à Paris avait pris le taxi pour se rendre à St Etienne croyant que la cité ouvrière
était dans la banlieue de la capitale ! Dans son discours où il a évoqué la démocratie (qu'il ne respecte que quand ça l'arrange) il n'a pu s'empêcher de parler de la Syrie et de ses livraisons
"sélectives " d'armes . Il n'a pas souligné que les rebelles qu'il a (par personnes interposées) détruit, il va les soutenir en Syrie . Bref le mariage (gai)entre la Hollandie et le Mali est
célébré en présence d'un grand démocrate Mister Ouattara si je ne m'abuse ! et Areva peut continuer son pillage !
Ces évènements m'ont inspiré deux ouvrages : l'un sur les grands stades qui où se sont écrites des pages très souvent tragiques de l'Histoire de l'humanité : du stade de Nuremberg au stade de
Santiago du Chili en passant par le Vel d'hiv ; l'autre sur les femmes qui tricotent l'histoire dans le secret des alcôves " tout en suçant la roue " des présidents....

ahura 18/09/2013 09:30

Eva ...il faut punir Bashar al Assad ! voici une sanction qui tombe avant le jugement ! Quelle drôle de Justice ! Mais nos dirigeants va t'en guerre n'en sont pas à ça près . Je regarde par
curiosité des débats sur la Syrie . Je suis scandalisé . Ne sont invités que des personnages partisans d'une intervention . Pas de Sylvia Cattori, pas de Mattey Shrier ....des témoins beaucoup plus
"sérieux" que tous ces experts en géopolitiques ou ces journalistes "spécialistes" du Moyen Orient . Tous sont du côté du bâton . C'est pitoyable ! On devrait les envoyer au front car c'est facile
d'exposer la vie des autres et de palabrer dans des studios de télé bien à l'abri pour faire plaisir à leurs employeurs ! Qu'ils attendent au moins les résultats de l'enquête ! Pourquoi ne
condamnent-t-ils pas publiquement les Etats-Unis pour avoir utiliser des gaz tant au Vietnam qu'en Irak ! Pourquoi ne demandent_ils pas que les mêmes Etats-Unis et leurs "zamis" israéliens ne
détruisent (et peut-être d'autres pays)leurs stocks d'armes chimiques et pendant qu'ils y sont leurs stocks d'armes biologiques et d'armes nucléaires et arrêtent leurs recherches dans ce domaine et
consacrent l'argent à lutter contre la misère. Je hais cette bande de lâches qui se rangent du côté du plus fort et le poussent à agir

ahura 15/09/2013 14:40

Eva ... pour reprendre l'expression inventée par le très contreversé Dieudonné, je me suis fait, comme des millions de concitoyens fait "glisser une très grosse quenelle" par Hollande et sa bande .
"Moi Président" nous a bien roulé dans la farine ! Il a gagné une bataille mais il n'a pas gagné la guerre . Attendons les prochaines élections municipales ! Pour nous faire patienter Poutine vient
de "glisser" en douceur une formidable quenelle dans le fondement des occidentaux et des américains . Il a eu la grandeur d'âme de permettre à Obama de sauver la face ! mais pas à Hollande et à son
éminence grise .

Chantal Dupille (eva R-sistons) 15/09/2013 02:23

Encore BRAVO ! J'ai mis ton commentaire dans le texte

merci amitié chantal