Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 15:50

 

Bonjour

 

On s'amuse un peu ?

 

Alors que je venais d'écrire ce tweet (1),

un blogueur d'Algérie (2) m'envoie ce texte sur Hollande,

à lire d'abord de haut en bas mais surtout ensuite de bas en haut. Etonnant !

 

 

Hollande-endroit-envers.jpg

 

 

(1) MON TWEET : Là, c'est trop ! François Hollande le traître, le menteur, le vendu à Tel-Aviv, Washington, Bruxelles, la City... a rendu hommage à l'homme du 18 juin !


(2) Blida Eveil | Blog d'information et de culture générale sur le ...

 

Inutile d'épiloguer sur Hollande, si falot, si ambigu, si misérable, qu'il ne mérite même pas ses 2 ou 3% d'opinions "favorables". Qu'il dégage rapidement, mais malheureusement avec sa sale équipe des Fabius-BHL-Valls, il ose juste demander le départ d'un Assad ou d'un Poutine alors que tous quatre ne sont même pas dignes de lécher les pieds des Présidents de la Syrie et de la Russie !


Au secours,  "Sarkozy l'Américain" (3) revient ? Il ne vaut guère mieux qu'Hollande, même soumission au CRIF, à la City, à la Maison "Blanche", à Bruxelles, au NWO (4)... l'énergie en plus, et l'hypocrisie en moins !

 

Fuyons tous ces voyous !

 

Chantal Dupille


 

NS l'Américain (camargue)

 

 

(3)

Opération Sarkozy : comment la CIA a placé un de ses agents

(2007, sur mon blog R-sistons à l'intolérable)

Un casseur nommé Sarkozy...

(2009, sur mon blog sos-crise, très court)

 

(4)

Le Nouvel Ordre Mondial dans les discours de Nicolas .. 

Sarkozy veut imposer le NOUVEL ORDRE MONDIAL (NWO .. 

www.youtube.com/watch?v=aeXhEp7dhvw
30 janv. 2009 - Ajouté par Noovok
You need Adobe Flash Player to watch this video. Download it from ... Sarkozy veut imposer le NOUVEL ORDRE ...


 

Sarkozy-De Gaulle vus par le talenteux dessinateur Laplote

NS-grandi---de-Gaulle--Laplote.jpg

 

 

 

 

 

Message reçu hier, d'un Lecteur :

 

 

Mes respects Madame,

 Je vous suis depuis peu connaissant votre vraie identité,
 par contre, cela fait quelques années que je lisais les articles

d'une certaine eva r-sistons.

 Vos articles m'intéressaient par leur pertinence et,
 surtout, les sujets traités.

 Les sujets que vous traitiez, ou que vous abordiez,
 sortaient du cadre
 de la routine qui sévit sur le net. Certes,

il y a du mouvement sur la toile,

mais pas suffisamment, je pense, pour pouvoir amorcer

  un processus qui puisse, à terme, affranchir les peuples
  du joug et de la tyrannie des dirigeants

(dirigeants que nous nous donnons soit dit en passant).

 Il est vraiment pénible et malheureux de constater que bien 
  que les peuples soient plus éduqués, plus conscients,

plus informés ...
il n'en demeure pas moins qu'il leur manque

l'outil indispensable :
 l'esprit d'analyse et de critique.

 Au fil de mes lectures de beaucoup de sites,

dont le vôtre, je me suis aperçu

qu'il y'avait une catégorie de personnes

qui portait haut et fort les valeurs humaines universelles.

Il va sans dire que chacun, de par sa position et son expérience propre,

avance des arguments qui lui semblent les plus appropriés

pour l'ébauche d'une solution à la
 situation que vivent les peuples

à travers notre si belle planète.
 Mais il existe néanmoins un dénominateur commun:

Tous sont unanimes  quand à l'objectif à atteindre :

La libération des peuples !

 Je vous avoue, madame, que je ne me fais pas trop d'illusion

quant aux différents concepts modernes qui se veulent les représentants
  de valeurs telles que la liberté, la démocratie, le droit à l’autodétermination ...

Non, je pense que le destin de l'humanité est
 dans tout ce qui fédère et surtout pas dans ce qui divise.

 Je me permets, au risque d'alourdir ce message,

de vous donner un bref
 aperçu historique de l'évolution des notions mis en avant 
 quotidiennement par les médias que vous ne semblez

pas porter dans votre coeur.

 Le concept d'état, de nation, de peuple et de liberté, tel
 qu'il est connu de la plupart d'entre nous,

est le fruit de la pensée de philosophes

pour la majorité issus des lumières.
  En ces temps là, il a été observé le recul de l'influence

qu'avait l'église sur la vie du peuple.

C'était une ère qui a favorisée l'apparition de nouveaux concepts,

de nouvelles valeurs, inconnus jusque là par le peuple
car il ne faut pas oublier que la majorité n'avait pas reçu d'instruction
 ni d'éducation et était, pour la plupart, inculte.
Il était facile pour quiconque avait un minimum de savoir

de peser sur le quotidien de ce peuple démuni

afin de lui faire suivre la voie qu'il voudrait le voir suivre.

Les nouveaux penseurs, libérés de toutes ces contraintes,
 commencèrent alors à réfléchir et chacun,

d'après sa propre expérience
 et vision des choses de la vie,

construisit un modèle de ce qu'il pensait être la solution ..

la voie que devait suivre les gens afin de recouvrir leur liberté

et préserver ainsi ces nouveaux acquis par un choix bien précis

de la forme de gouvernement qui serait le plus

à même d'assouvir leurs aspirations.
 Est né donc le concept d'état, état nation, parlement ... et, surtout,
 de deux concepts clés qui allaient changer de façon irréversible
  la structure même des sociétés :

le Nationalisme et le Patriotisme !

 A la base, tous ces concepts n'ont pas eu l'aval de toute la
 population parce que, en ces temps là,

elle était peu cultivée et peu encline

à assimiler des notions qui revêtaient beaucoup plus

un aspect philosophique que populaire comprises de tous.

Un important travail de propagande s'en est suivi

afin de faire accepter ces nouvelles idées
 et, au final, en faire les aspirations légitimes du peuple
 en lui faisant croire qu'elles émanaient directement de lui.

 A ce moment là, les seuls foyers de résistance étaient les seigneurs,
 car, ils y voyaient une menace directe à leur droits et privilèges !
 Comment ce peuple composé d’ignares et d'incultes

osait-il remettre en question leur droit absolu, leur appartenance

à la classe noble qui
 faisait d'eux les maitres naturels incontestables.. ?

 Enfin, je m'en tiendrais là, juste pour vous dire, chère madame,

que les choses sont plus complexes qu'elles ne paraissent et,

si nous voulons vraiment nous libérer,

nous devrons d'abord nous débarrasser
 de toutes ces idées qui intoxiquent et altèrent nos jugements,

et nous unir, tous sans exception et sans exclusion aucune,

afin de trouver la voie commune

qui nous fera parvenir, une fois parcourue,
à ce monde porteur de tous nos espoirs,

de toutes nos aspirations

et où se concrétiseront tous nos rêves ...

 Je vous remercie de vous être donnée la peine de lire

cet ennuyeux, lourd et pesant message.

 S.A.

 

N'oubliez pas de lire les commentaires d'AHURA sur ce site


 

émeute 2005

 

« Vers des émeutes géantes et la fin de la démocratie ! »

Du haut de cet Empire, deux siècles vous contemplent

Cette guerre que (presque) tout le monde attend

.

 

 

C'est à un Appel du 18 juin 2014 que je convie.

Chantal Dupille

 

 

S’inspirer aujourd’hui de l’Appel du 18 juin 1940

du Général de Gaulle, pour une nouvelle Résistance !

 

 

Cette journée est celle du 74ème anniversaire de l’Appel du Général de Gaulle, le 18 juin 1940 à Londres.

Cette commémoration de l’appel à la résistance de 1940 se fait, à nouveau, dans le contexte d’une France en grande difficulté.


La situation de notre pays est, encore une fois, caractérisée par la trahison nationale et par la vassalisation, idéologiquement consentie, de notre pays par de prétendues élites adeptes de la capitulation et du rejet de l’intérêt national.
Cette trahison est celle des dirigeants compradores de notre pays qui, délibérément, entendent faire sortir la République Française de l’Histoire, au nom de la construction d’une Europe supranationale au service d’une oligarchie financière, sous hégémonie germano-américaine.

Comme en 1940, lorsque le Général de Gaulle lança son appel, l’esprit de capitulation et de collaboration, de type pétainiste, imprègne les classes dirigeantes.
Il est général dans les partis européistes qui, à droite ou à "gauche", diffusent dans notre peuple la pédagogie de la résignation et du renoncement à la souveraineté. Au bout du compte, ils prônent l’acceptation de la destruction de la nation française.


L’appel historique du Général de Gaulle a marqué l’origine du combat de la France Libre, à Londres d’abord. Il a également stimulé le développement de la Résistance, qui se construisait parallèlement sur le territoire national, et dont il a ultérieurement favorisé la dynamique d’unification autour de Jean Moulin et du CNR.

Comme en 1940, la liberté du peuple de France, sa souveraineté et l’indépendance nationale, sont aujourd’hui détruites. Nous vivons dans un régime de dictature qui, pour être moins visible que celle des nazis, n’en est pas moins efficace.
La soldatesque allemande ne défile pas de la même façon arrogante qu’en 1940 sur les Champs Elysées, mais la domination germano-américaine et l’occupation, notamment dans le domaine idéologique, est plus généralisée que celle des nazis.


Aujourd’hui, les marionnettes collabos au pouvoir ne vont pas manquer, hypocritement, de parader au Mont Valérien et dans les médias aux ordres, pour y tenir de beaux discours sur Charles de Gaulle et son célèbre appel. Mais les Français sont de moins en moins dupes devant les simagrées de François Hollande.
En ce mois de juin 2014, seulement 16 pour cent d’entre eux n’ont pas encore compris qu’ils n’ont rien à attendre de positif de ce fondé de pouvoir du "monde de la Finance".
Majoritairement, le peuple de France constate, depuis des décennies, que la politique de la social-démocratie atlantiste, comme de celle de la droite européiste, est l’antithèse de ce qu’impliquait l’appel du 18 juin pour la liberté de la France, la reconquête de l’indépendance et de la souveraineté.

Il est aujourd’hui nécessaire de remettre à l’ordre du jour l’esprit de l’appel du 18 juin 1940, l’esprit de la Résistance.
Le Comité Valmy, depuis plus de 20 ans, appelle à s’inspirer de celle-ci.
Charles de Gaulle, Jean Moulin et la plupart des héros de la Résistance nous ont quittés, mais leur exemple demeure dans l’Histoire.
Le peuple de France doit compter sur ses propres forces, desquelles ne manqueront pas d’émerger de nouvelles élites républicaines, pour forger une nouvelle résistance patriotique et républicaine. Prenant exemple sur le CNR et son programme, dont les principes demeurent d’une grande modernité, il est urgent de développer un rassemblement populaire pluraliste et anti-oligarchique, autour de la nation, de la République et de la question sociale, afin de rétablir le droit inaliénable de notre peuple nation à disposer de lui-même. En même temps, les Français devront également s’opposer aux fauteurs de guerre occidentalistes, qui, notamment en Syrie ou en Ukraine, menacent la paix mondiale.


Paris le 18 juin 2014
Pour le Comité Valmy, Claude Beaulieu

Mis en ligne le 18 juin 2014

 

 

 

 

 

  http://maison-resistance-aubin.asso-web.com/45+le-conseil-national-de-la-resistance-cnr-jean-moulin.html

 



  • Manque-t-il aujourd'hui de l'argent pour maintenir les acquis du CNR ?


  • CNR - le Conceil National de la Résistance au 20h de France 2 le 28 novembre 2013 (vidéo - Les Jours heureux) :
    La "deuxième guerre mondiale" fut en réalité une guerre contre la révolution :
    Le programme du CNR du 15 mars 1944 au format PDF
    Version simple et très légère : mai68.org/spip/IMG/pdf/Programme_du_Conseil
    Jolie version : mai68.org/spip/IMG/pdf/Les-J
  •  
    Fac-similé : mai68.org/spip/IMG/pdf/Livre
     
  • (Faire un clic droit sur un lien, puis "Enregistrer sous")

  • Résistance - 15 mars 2004 - Manque-t-il aujourd'hui de l'argent pour maintenir les acquis du CNR ?
     Appel à la commémoration du 60e anniversaire du Programme du Conseil national de la Résistance du 15 mars 1944 :
    « programme du Conseil national de la Résistance (C.N.R.) adopté dans la clandestinité le 15 mars 1944 : Sécurité sociale et retraites généralisées, contrôle des "féodalités économiques", droit à la culture et à l'éducation pour tous, presse délivrée de l'argent et de la corruption, lois sociales ouvrières et agricoles, etc.
    « Comment peut-il manquer aujourd'hui de l'argent pour maintenir et prolonger ces conquêtes sociales, alors que la production de richesses a considérablement augmenté depuis la Libération, période où l'Europe était ruinée ? »
    Article complet et vidéo : http://mai68.org/spip/spip.php?article7423


 

 

L’appel longtemps oublié de Charles TILLON

(j'ai retiré ce qui n'est plus d'actualité, note de ch.d ):


 

"Les gouvernements bourgeois ont livré à Hitler et à Mussolini : l’Espagne, l’Autriche, l’Albanie et la Tchécoslovaquie... Et maintenant, ils livrent la France.

 

Ils ont tout trahi.

 

Après avoir livré les armées du Nord et de l’Est, après avoir livré Paris, ses usines, ses ouvriers, ils jugent pouvoir, avec le concours de Hitler, livrer le pays entier au fascisme.

 

Mais le peuple français ne veut pas de la misère de l’esclavage du fascisme.

 

Pas plus qu’il n’a voulu de la guerre des capitalistes.

 

Il est le nombre : uni, il sera la force.

 

Pour l’arrestation immédiate des traîtres


Pour un gouvernement populaire s’appuyant sur les masses, libérant les travailleurs, luttant contre le fascisme hitlérien et les 200 familles, luttant pour l’indépendance nationale et prenant des mesures contre les organisations fascistes.

 

Peuple des usines, des champs, des magasins, des bureaux, commerçants, artisans et intellectuels, soldats, marins, aviateurs encore sous les armes, UNISSEZ VOUS DANS L’ACTION !"

 

Charles Tillon, Gradignan, 17 juin 1940


Source : F.T.P. Soldats sans uniformes.

 

.

 

.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

ahura 24/06/2014 17:37

Eva...voici un excellent article que je ne peux m'empêcher de proposer à tes "fans" et à tes détracteurs !


Dernier président de la « France Libre », il avait compris avec beaucoup de lucidité les limites de l’Europe...



J'entends par "France Libre", une France qui ne soit pas soumise au joug des USA, que ce soit par une occupation militaire, ou par une occupation économique. Cette France là, était la France de
Général De Gaulle. L'occupation américaine, il a réussi à l'obtenir pour la France, refusant l'implantation de bases américaines sur tout le territoire français.


ADVERTISEMENT



J'entends par "France Libre", une France qui ne soit pas dirigée par les banquiers, comme c'est le cas depuis la mise au pouvoir de Pompidou par les Rothschild et les Rockefeller (Mitterand et
Chirac ont essayé d'adoucir cet asservissement, mais Sarkozy puis bientôt Valls ont renvoyé l'économie de la France dans les caisses des USA).

J'entends par "France Libre", une France dont la défense nationale ne soit pas dépendante ni soumise à l'OTAN, voire une armée de métier unique européenne, sans bases américaines (ni russes,
d'ailleurs) sur le territoire de l'U.E.

J'entends par "France Libre" une France qui ne soit pas gouvernée depuis Bruxelles, par une commission dangereusement soumise au diktat des américains, ou plus précisément des membres du
Bilderberg.

J'entends par "France Libre", une France qui ne sera pas l'esclave des USA par le biais de la signature des accords TAFTA (transatlantiques).
PNG - 109.4 koOccupation américaineen Europe, et ailleurs. Sous quel prétexte ? L’OTAN ? Et pourquoi l’U.E. ne dispose pas de bases aux USA dans ce cas ?
De Gaulle, pour la plupart des victimes de l'éducation nationale française, était un vague despote, un putschiste ou Dieu sait quoi d'autre. Mais De Gaule, c'était surtout le dernier président à
avoir su protéger la France des appétits tant territoriales que financières des USA. Il est aussi celui qui, sans connaître les enjeux géopolitiques des années 2000, avait compris que la seule
alliance qui pouvait protéger la France, l'Europe de nouvelles guerres, était une Europe Unie intégrant tous les pays d'Europe, y compris la Russie ("jusqu'aux montagnes de l'Oural"). Certes, cette
Europe là est en route : de nombreux pays de l'ex URSS sont maintenant des pays de l'Union Européenne. Mais le "gros morceau" de ce projet d'Europe Unie, reste l'adhésion de la Confédération de
Russie à cette Union Européenne.

Malheureusement, à ce jour, un nouveau "rideau de fer" est maintenu artificiellement, renforcé et imposé à l'U.E. par les USA :

http://www.20min.ch/ro/news/dossier...






L'USA est déjà forte pour ce faire de l'affiliation de nombreux pays de l'U.E. à l'OTAN, ainsi que de nombreuses base militaires en Allemagne (26 bases), Italie (8 bases), Angleterre (7 bases),
Espagne (3 bases), Belgique (1 base), Kosovo (1 base), Grèce (1 base), Pays-Bas (1 base), Portugal (1 base), Turquie (2 bases), Tchéquie, et j'en passe. La pire menace de conflit USA/ Confédération
de Russie, est le déploiement en Pologne et en Tchéquie de missiles longues portées :

http://www.wsws.org/francais/News/2...

Quelle menace autorise les USA à occuper ainsi nos pays de l'U.E. ? L'OTAN n'est-elle qu'une machine de guerre destinée à provoquer une guerre USA/ U-E contre la Confédération de Russie ? Comment
les citoyens de l'U.E. peuvent-ils se laisser bluffer ainsi ? Comment nos présidents tolèrent-ils la mise en place par les USA, des ingrédients d'une guerre qui ne concerne pas une Europe qui ne
devrait avoir comme allié naturel, culturel et géographique que la Confédération de Russie... ?

Personne ne trouve étonnant que, sous prétexte d'OTAN, aucun pays de l'U.E. ni d'ailleurs ne dispose de bases militaires aux USA ?

Cet article n'est donc, finalement, qu'un grand hommage au Général De Gaulle, qui a su nous offrir une "France Libre" jusqu'en mai 1968, ou, comme aujourd'hui au Venezuela (via des faux profils sur
les réseaux sociaux), la CIA a monté une révolution artificielle en utilisant quelques étudiants naïfs et en finançant quelques syndicats, afin d'asseoir les banquiers privés déjà constitués en
"Bilderberg" à la tête de la France.

J'attends avec désespoir un autre Général De Gaulle, un Poutine français, une prise de conscience des citoyens européens, avant que les USA n'aient réussi à provoquer une nouvelle guerre mondiale
chez nous, dans nos villes, nos pays, et bien sûr très loin des leurs.

http://www.charles-de-gaulle.org/pa...

Réveillez-vous : ça se passe aujourd'hui, sous vos yeux, avec la complicité de l'U.E. !

Gilles SONDEREGGER

ahura 24/06/2014 16:15

Eva...qu'ils sont courageux ces soldats israéliens ! La preuve !!!!!

https://www.youtube.com/watch?v=Y03VcNlZJlU&feature=player_embedded

ahura 24/06/2014 13:05

Eva ...comme tout bon ministre de l'Education Nationale Hammond (et merveilles) y va de sa petite réforme ! Plus de notes ! ben voyons ! C'est ça qui va faire avancer le "schmilblick" ! Notre
Education Nationale est dans le même état que la France ... en perte de vitesse ! et le remplaçant de Peillon ne trouve comme remède à cette catastrophe de ne plus mettre de notes aux élèves ! Tout
travail mérite salaire !!! La note est le salaire de l'élève et non pas le salaire de la peur ! Qu'on ne la sacralise pas au point de "traumatiser" certaines têtes blondes soit mais de la supprimer
quelle démagogie ! J'espère que les enseignants et les parents d'élèves ne donneront pas l'aval à cette réforme Hammond !