Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2014 4 10 /07 /juillet /2014 13:20

 

 

palestiniens-phosphore-blanc.jpg

 

.

Palestine-gaza-10-7-14.jpg

.

Palestine-Gandhi-en-parle.jpg

 

 

 

Publication particulière; A la suite d'une question d'une Lectrice, j'ai recherché ce texte, extraordinaire, que je publie maintenant. Il sera suivi de mon introduction en 2008, et de mes tweets des 9 et 10 juillet 2014 (ainsi que d'autres textes, dont un sur "les petites fourmis palestiniennes"): Vous verrez le cheminement accompli entre 2008 et aujourd'hui ; Désormais, j'ai perdu toute illusion au sujet de ce soi-disant "peuple élu"... pour ravager la planète au nom de la poursuite (messianique, folle) d'un Israël planétaire. Il aura l'éternité pour s'en repentir ! Chantal Dupille


 

palestine-apartheid-afrique-sud.gif


Publié le 8 janvier 2008

ainsi que mon article en-dessous ici :

Israël perd son âme, et la mère juive sa fonction maternelle. Déclaration de Jérusalem.

.


La réalité de l'Etat d' Israël aujourd'hui : 
Les Femmes en Noir la dénoncent.

Pour préserver son humanité.

Par une mère juive, Nurit Peled-Elhanan

Article qui m'a été envoyé par une mère  
Juive des Femmes en Noir de Strasbourg, 
mais qu'on trouve aussi sur le site de http://Michelcollon.info

"Dans l’Etat d’Israël, la mère juive est en train de disparaître"

vendredi 4 janvier 2008 - Nurit Peled-Elhanan

(JPG) Je remercie les Femmes en Noir de m’avoir invitée à intervenir aujourd’hui. Au moment où nous sommes, jé voudrais dédier ces mots aux enfants de la bande de Gaza qui se meurent lentement de faim et de maladie, et à leurs mères, admirables, qui continuent de mettre leurs enfants au monde, de les nourrir et de les élever. Le taux d'alphabétisation dans la bande de Gaza atteunt aujourd'hui 92%, il est parmi les plus élevés du monde et cela, dans le camp de concentration le plus épouvantable de la terre, où les habitants sont en train d'étouffer, pendant que le monde civilisé rearde en silence.


 

J’aurais aimé pouvoir, aujourd’hui, célébrer la fin de l’activité des Femmes en Noir. Mais la vérité, c’est que leurs activités sont, chaque jour, de plus en plus difficiles. Dans un Etat où règnent les dieux de la MORT et de l'ARGENT, dans un Etat où l'économie est florissante alors que les enfants ont faim, où les héros de la mythologie sont des assassins audacieux, où les dirigeants reconnaissent ouvertement et publiquement que la vie humaine, à leurs yeux, vaut moins qu'une figue, dans un Etat qui envoie ses fils se faire tuer sans même se donner la peine de leur inventer une raison, dans un Etat qui emprisonne des millions d'êtres humains dans des ghettos, les enferme et les détruit lentement, dans cet Etat, la voix calme et persévérante des Femmes en Noir est la voix la plus forte du refus de la conscience. Les Femmes en Noir sont l’exemple et le modèle du refus de vénérer le dieu de la guerre, du refus d'obéir aux lois racistes de l’Etat d’Israël. L’action des Femmes en Noir est, en elle-même, le rejet de l’éducation raciste et de l’empoisonnement méthodique quotidien des esprits que poursuivent les écoles, les médias et les discours des représentants élus de la nation.


Dans l’Etat d’Israël, la mère juive est menacée de disparition. La mère juive d’aujourd’hui est exclue de quartiers comme Mea Shearim (*), où les mères préservent leurs enfants de l’armée ; en dehors de ces quartiers, la voix de la mère juive n’est pas entendue, sauf par des organisations comme les Femmes en Noir, que la société en général condamne et calomnie. L'Etat d'Israël condamne et calomnie la voix des mères juives qui est la voix de la compassion, de la tolérance et du dialogue. L’Etat d’Israël fait tout ce qui est en son pouvoir pour s’assurer que cette voix sera mise en sourdine et se taira à jamais.


Sauf dans les organisations pour la paix, vouées par le discours général à n’être que des somnambules marginaux et des gauchistes, la voix de la mère juive a cessé depuis longtemps d'être une voix maternelle. La mère israélienne, telle qu’elle existe aujourd’hui, incarne une fonction maternelle dénaturée, perdue, troublée et malade. Les mères juives comme Yochabad, mère de Moïse, comme Rachel, qui pleure sur ses enfants et refuse tout réconfort, comme Mère Courage, la mère qui ne trouve ni consolation ni apaisement dans la mort des enfants d’une autre mère... ces mères ont été remplacées par d’autres mères qui ne sont rien que des golems qui se sont retournés contre leurs créateurs, et qui sont plus épouvantables et plus cruels qu’eux, des mères qui dédient leur utérus à l'Etat d'apartheid et à l'armée d'occupation, qui enseignent à leurs enfants un racisme intransigeant et sont prêtes à sacrifier le fruit de leur ventre sur l'autel de la MEGALOMANIE de leurs dirigeants, cupides et assoiffés de sang. On trouve aussi ces mères parmi les enseignantes et les éducatrices de notre époque. Seules, les femmes qui se dressent, semaine après semaine, sous la pluie et le soleil, sont le seul et unique rappel que la voix de l’autre maternité, naturelle, n’a pas complètement disparu de la surface de cette terre d’abandon qui fut, autrefois, la Terre sainte.


Rares sont les parents en Israël qui reconnaissent que les assassins d'enfants, les démolisseurs de maisons, les arracheurs d'oliviers et les empoisonneurs de puits ne sont autres que leurs adorables fils et filles, leurs propres enfants, éduqués ici, au fil des années, à l’école de la haine et du racisme. Des enfants qui ont appris, pendant 18 années, à craindre et à mépriser l’étranger, à toujours craindre les voisins, les gentils, des enfants qui ont été élevés dans la crainte de l’Islam, une crainte qui les façonne pour devenir des soldats brutaux et les disciples d'assassins de masse.  Et non seulement ces garçons et ces filles tuent et martyrisent, mais ils le font avec le total soutien de maman, avec toute la gratitude de papa, encouragés par la nation tout entière, sans même provoquer un froncement de sourcils quand il y a mort d’enfants, de personnes âgées et handicapées. Une nation qui se rassemble autour de pilotes qui ne ressentent rien, sauf une secousse dans l’aile de leur avion (**), quand ils larguent des bombes sur des familles entières et les écrasent.


Dans cet enfer où nous vivons, dans le brasier quotidien qui agite et étend le royaume souterrain des enfants morts, le rôle des Femmes en Noir, ces mères et grand-mères rassemblées sur cette place (***), et sur d’autres places partout dans le monde, leur rôle est d’être le gardien d’une maternité naturelle, saine, et de faire en sorte que leur voix ne soit pas réduite au silence et ne disparaisse pas de la surface de la Terre. Pour rappeler au monde qui a perdu son image humaine que nous avons tous été fait à Son Image, pour répéter invariablement et sans relâche que toujours, malgré le Mur de l’apartheid, malgré le siège cruel de Gaza, malgré les guerres sans cause, et face à la FURIE des dirigeants de ce pays qui, tous, jusqu’aux derniers, sont des criminels contre l'humanité, la voix des femmes et des mères, la voix de la compassion, de la justice et de l’espoir, ne doit pas être réduite au silence. Il faut que vous ayez plus d’influence.

 

*) - Quartier juif ultra-orthodoxe de Jérusalem dont les habitants, pour la plupart, ne reconnaissent pas l’Etat d’Israël et ne servent pas dans l’armée israélienne.

**) - Il est fait référence à Dan Halutz, pilote de l’armée de l’air et ancien chef d’état-major. Alors qu’un journaliste lui demandait, peu après le largage par l’armée de l’air d’une bombe d’une tonne sur un immeuble habité dans la bande de Gaza, tuant plusieurs civils, ce qu’il ressentait, en tant que pilote, quand il lâchait une bombe, il répond : « Je sens une légère secousse dans l’aile quand la bombe se libère ».

***) - Place de Paris à Jérusalem.


Texte original en hébreu.


Nurit Peled-Elhanan a reçu le prix Sakharov du Parlement européen en 2001 pour ses plaidoyers en faveur de la paix au Moyen-Orient. Elle a perdu sa fille, le 4 septembre 1997, lors d’un attentat suicide. Elle est professeur de littérature et de sciences de l’éducation à l’université hébraïque de Jérusalem.


Du même auteur :


-  "Les Israéliens n’ont pas conscience d’être des racistes" - 13 septembre 2007 - avec Caroline Stevan - Le Temps.

-  "Le temps est venu pour nous de dire à nos enfants où ils habitent" - 18 juin 2007.

-  "Laissez vivre nos enfants" - 26 janvier 2007.

 
Intervention de Nurit Peled-Elhanan au 20è anniversaire des Femmes en Noir, le 28 décembre 2007, à Jérusalem. Traduction de l’anglais : JPP
.
Palstine-n-existe-pas-pour-sionistes.jpg

Terre promise, ou terre meurtrière ?
Par eva R-sistons (Chantal Dupille)
8 janvier 2008

Hélas, la "terre promise" n'était pas une terre sans peuple pour un peuple sans terre. Et cet espace sacré à plus d'un titre pour les trois grandes religions monothéistes, lieu de pélerinage et de rencontre de tous les croyants de la terre, sinon de rassemblement et de communion, est devenu depuis la création de l'Etat d'Israël un lieu d'affrontement, de souffrances, de sang et de mort. En somme, une terre sainte souillée, piétinée, meurtrie.

Ceux qui décident en haut lieu du sort des peuples ne tiennent jamais compte des réalités locales, ni d'ailleurs des voeux des citoyens, qu'ils soient au Parlement Européen ou en charge du partage de la Palestine; comme je l'ai déjà écrit, ils se protègent des conséquences de leurs choix dans leurs bunkers dorés. Et les peuples souffrent. Encore et toujours !

Il y avait pourtant au départ deux belles idées, motivantes : Faire cohabiter et même vivre ensemble tous les opprimés, les réfugiés, les chassés, les mal-aimés, les persécutés de la même religion certes, mais de toutes nationalités. Un bouquet multicolore, un microcosme vivant du monde, comme à New-York, par exemple. Et puis, tous ces desesperados devaient bâtir ensemble une sorte de société idéale, communisante, où les biens étaient mis en commun et partagés entre tous. Oui, mais voilà, il y avait un  peuple sur cette terre, et il a été chassé, ou exterminé, ou réduit à vivre l'intolérable dans une prison à ciel ouvert. L'idéal s'est perverti. Et même les chrétiens, aujourd'hui, sont condamnés à s'exiler de la terre qui a vu naître Jésus. Moi, j'aimais la juxtaposition des deux mots, Chrétien et d'Orient ; n'était-ce pas un peu le symbole de la réconciliation de l'Occident et de l'Orient ?

La Jérusalem sur terre, lieu de rencontre et de cohabitation des croyants des trois grandes religions, s'est peu à peu vidée de ses habitants chrétiens et musulmans. Seuls restent, en gros, les disciples d'Abraham. Et la terre sacrée est devenue la terre du diable, une terre maudite : Israël a gagné un territoire, et a perdu son âme. 

palestine.jpghttp://www.mukto-mona.com

Personnellement, je reste persuadée qu'en réalisant leur rêve, les Juifs du monde entier ont sacrifié leur personnalité. Ils se vantent d'être plus intelligents et créatifs que les autres ? Soit. Mais leur "génie" est paralysé par une complaisance morbide dans le malheur et la mémoire sans fin de la Shoa, le besoin maladif de sécurité (malgré la quantité d'armes en leur possession et la protection du géant américain), ainsi que la peur de perdre "leur" territoire. Surtout, leurs talents, bien réels, sont sclérosés par une fixation pathologique et guerrière à la réalisation du Grand Israël. Il n'est jamais bon de se fixer sur ses rêves ou, pire encore, sur son identité ! 

Et c'est ainsi qu'un peuple très créatif et capable a fini par se transformer en bourreaux des Palestiniens qui n'étaient pas responsables de leurs malheurs successifs, en terrorristes (les fameux poseurs de bombes de l'Irgoun, voir précédente parution, ou bien le terrorisme d'Etat), en nation fasciste, raciste et hyper-militariste, n'hésitant pas à procéder à des épurations ethniques, à mettre en place une société d'apartheid, à terroriser les populations alentour, à dresser ses propres enfants à tuer, à violer le droit International en toute impunité, à spolier les habitants de la région, voire à exterminer les individus qui risquent de compromettre leurs projets expansionnistes, colonialistes et même fort souvent impérialistes. Tragique destin d'un peuple persécuté qui devient à son tour le pire bourreau de la planète, avec ses inséparables alliés américains. Et un grand danger pour la paix, voire même le devenir de l'humanité. 

Voilà comment une belle idée, un foyer pour des populations malheureuses du monde entier, est devenue - parce que transposée sur une terre certes idéologique, mais profondément arabe et musulmane - , une bombe quotidienne, et à retardement. Je persiste à penser qu'un tel peuple, capable de transformer les terres les plus arides en jardins verdoyants, aurait dû s'installer en terre amie, américaine par exemple. Il y a de si beaux déserts hospitaliers dans le pays de l'Oncle Sam ! Et cela aurait épargné tant de malheurs à l'humanité, voire une probable guerre mondiale.

mur02.jpg (30479 octets)http://Palestine1967.site.voile.fr

Le comportement brutal et prédateur de ce pays désormais avec foi mais sans loi, en tous cas sans conscience et coupé du reste du monde, est le plus sûr facteur d'antisémitisme,  il alimente lui-même un fléau qu'il prétend combattre, ce qui est un paradoxe de plus. 

Il est temps de revenir à la raison, et de se mettre sincèrement à la table des négociations. Mais pour un peuple comme celui-ci, et compte tenu du fait que les événements ne se répètent jamais, ne vaudrait-il pas mieux songer de nouveau à un diasporisme qui lui permettrait de contribuer à l'essor du pays où il s'installe ? Avec son génie propre. A défaut de pouvoir restreindre ses prétentions hégémoniques et guerrières !

Votre Eva, qui rêve de paix, de réconciliation et de conciliation.

Tags : Israël, Palestine, E.U., Orient, Occident, Jérusalem, Chrétiens, Juifs, Musulmans, Arabes, paix, Grand Israël, racisme, impérialisme, Jésus, Oncle Sam, Irgoun, apartheid, guerre, Shoa, Parlement européen..

Mardi 8 janvier 2008
Palestine-bombardee-en-2014-juillet.jpg
.
.
Mes tweets le 8. et le 9. 7. 2014
.
Quand il y a quelques années le Conseil de l'Europe a fait un sondage pour savoir quel était le pays le plus menaçant pour le monde, écrasante majorité pour dire : Israël
 
Les israéliens n'imaginent pas à quel point ils sont haïssables, et haïs dans le monde. Ils font l'unanimité contre eux, partout !

 

Ce 8.7.14, j'ai fait des courses avec retraitée Suisse d'apparence paisible. MAIS quand j'ai dit: "On ne va pas à Liedl, je crois Israël est derrière". Réponse: "Ils sont infects, je les fuis". Elle est sortie de ses gonds ! Et elle a même ajouté : "Je déteste les Juifs".

 

Le CV d'israël est monstrueux: Dirigeants en prison, mafia (trafic d'organes..) perverse, SOURCE du terrorisme, des chaos, des guerres, des attentats...


On doit aussi à cette communauté  arrogante et perverse, le racket planétaire des peuples, pressurés avec des Goldman Sachs et autres banksters    

 

Quand un Rothschild achète Libé ou accapare une bonne partie des terres dans le monde, c'est pour tout dominer, esprits, ressources, Dirigeants

 

Israël ose se dire moral, démocrate, mais il s'ingère dans le monde entier pour le polluer, le meurtrir, et ses dirigeants sont fanatiques, fachos, racistes, haineux

 

L'idéologie des Talmudo-Sionistes est abjecte: "Peuple "élu", race supérieure, dominer tout, éliminer ou mettre en esclavage les Goyim"

 

Cette Communauté traque le racisme, mais un seul, envers elle, alors qu'elle est la SOURCE du PIRE RACISME en se prétendant RACE SUPERIEURE


Pour moi il n'y a qu'une race, humaine, et je rêvais de la communion des individus, d'où la mise en place de mon blog pour la communion des civilisations

 

Au fil des années, en connaissant mieux cette Communauté, j'ai déchanté. Avec elle, il ne peut y avoir communion car elle rêve de DOMINER TOUS

 

Mon blog contre le choc de civilisations, pour la communion des individus, perd tout son sens, car 6.000.000 d'individus en Israël veulent dominer 6 milliards de gens

 

Il faut ardemment soutenir la lutte du David Palestinien contre le Goliath Israël. Les Palestiniens se battent pour nous, contre l'injuste, l'ignoble...

 

Israël se venge des Palestiniens alors que certainement LUI a tué les trois étudiants pour trouver un prétexte afin d'assouvir sa soif de domination .

 

D'un côté, des Israéliens sans scrupules, aimant la guerre et tuer, se "vengeant", et de l'autre les Palestiniens qui sont des résistants à saluer, à encourager, à soutenir à aider  .

 

Les israéliens saignent la planète en provoquant chaos, conflits, misère, ruines, mort, souffrances... des bourreaux qui se prétendent victimes 

 

Le phénomène du bourreau se faisant passer pour victime est à étudier psychologiquement. Il est immensément PERVERS et dévastateur !

 

Les nazis israéliens s'octroient tous les droits, et les refusent aux autres (comme celui de se défendre contre leur domination inique, leur perversité)

 

Pour faire accepter aux dirigeants leur perversité, leurs crimes, leur viol de tous les droits, les israéliens osent CULPABILISER le monde


Les israéliens attaquent les Palestiniens car ils veulent voler leur terre, dominer toute la région, mais les Palestiniens ne sont pas responsables de la Shoah


Les israéliens, pour culpabiliser et faire accepter leurs crimes, disent qu'ils ont été victimes du plus grand génocide de la planète !

 

En quoi le génocide des Juifs est-il PLUS important que celui des Amérindiens (presque tous exterminés), par ex ? C'est un abus intolérable


Autre abus, dans les camps de la mort il y avait aussi des Tsiganes, des résistants, des communistes, des Russes, des Témoins de Jehovah, des homosexuels, des handicapés mentaux... or on parle juste des Juifs ! 

 

Pour tout faire accepter, Israël brandit toujours la Shoah (+ false flags comme les trois étudiants). Mais ce passé doit déterminer tout l'avenir, l'éternité ?
 

La vérité, c'est qu'Israël méprise les Goyim et veut les éliminer. Et il rêve de se débarrasser des Goyim Palestiniens, de les exterminer

 

Un jour, j'ai changé la présentation de mon blog  (énorme travail, arrêté depuis). Je disais: ILS parlent Shoh en préparant une shoah universelle !

 

Il est incroyable que les historiens ne puissent pas faire leur travail et qu'on doive tout accepter à l'heure où le NWO prépare un génocide mondial


Nous devons ouvrir les yeux sur la réalité, celle de la justice de la cause palestinienne, ET celle de la monstruosité du Nouvel Ordre Mondial judéo-protestant

Tandis qu'Israël ensanglante la planète (génocides Syrie, Libye, Irak, UKraine.. avec ses BHL), il songe juste à nous émouvoir, à nous culpabiliser


Pour moi, le plus grand scandale de l'Histoire n'est pas la Shoah, mais la punition collective, l'enfermement, l'extermination lente des Palestiniens


Il semble que les Palestiniens puissent atteindre Jérusalem (qui aurait du être le lieu où les trois religions fraternisent), devenu la terre du diable
 

Les Palestiniens sont victimes d'une Shoah qui ne dit pas son nom: Lente, sournoise, avec malformations, terreur, privations, bombardements
 

Les Palestiniens sont-ils persuadés que leur mort totale est programmée par leurs diaboliques voisins ? Alors ils n'ont plus rien à perdre !

 

Je ne serais pas surprise que les Palestiniens préfèrent à la mort lente, un holocauste géant, eux APRES avoir "rayé de la carte Israël"

 

Peut-être les Palestiniens ont-ils le moyen d'anéantir leur diabolique voisin ? Et alors, ce serait un baroud d'honneur car ils sont condamnés par Israël

 

Quand on se sait condamné, on n'a plus rien à perdre. Si Israël se prend une énorme déculottée, il l'aura cherché et le monde applaudira

 

Tout le monde sait qu'Israël veut se débarrasser des Palestiniens par tous les moyens, s'il ne le fait pas c'est parce que le monde regarde


Il y a quand même une chose qu'on ne doit plus tolérer, c'est que la mort dans les camps soit monopolisée par les Juifs, alors qu'ils n'étaient pas seules victimes


Si Satan devait choisir un domicile, il élirait israël. Ce Régime a certainement lui-même tué ses trois étudiants, et le fait payer par les Palestiniens déjà martyrisés !

 

Les Israëliens étaient restés quelques années sans se défouler totalement sur les Palestiniens. Voilà, c'est reparti. Ce sont des monstres !

 

Je fais un rêve, celui de pesque tous les peuples, probablement. Que les Palestiniens rayent de la carte Israël. Que la Russie raye de la carte les USA et la City. Le monde, alors, respirerait mieux !


Vous vous rendez compte ? Les sionistes veulent nous imposer leur NWO, leurs Protocoles des Fous de Sion, et il faudrait se soumettre à ces monstres ?
 

Et Dieu créa l'homme et la femme... Et Satan créa Israël pour les racketter, les voler, les bombarder, les éliminer... faire de leur vie un enfer !


Netanyahu s'est servi des trois jeunes israéliens comme prétexte contre Gaza, alors que comme d'habitude, il s'agit probablement d'un false flag !

 

Tandis que le Sionistan orchestre l'élimination des Palestiniens bombardés (cancers, malformation..), le sayan BHL s'occupe du génocide des Russes en Ukraine !

 

Quelle imposture sordide ! Israël orchestre les pires génocides (voir tous mes posts) en Syrie, Libye, Irak, Ukraine, Palestine.. et se victimise !


Gaza, minuscule territoire intensivement bombardé: Cancers, malformations.. Génocide sournois commis par les victimes de génocide. Victimes devenus bourreaux ! Insensé !


Si Israël fait "table rase du Hamas", quelle justification trouvera-t-il pour ne PAS faire la paix ? Le djihad islamique (qu'il entretient avec ses potes américains, français, saoudiens) ?

 

Tandis que le Sionistan orchestre l'élimination des Palestiniens bombardés (cancers, malformation..), le sayan BHL s'occupe du génocide des Russes en Ukraine


Quelle imposture sordide ! Israël orchestre les pires génocides (voir mes articles sur mes blogs, et mes vidéos) en Syrie, Libye, Irak, Ukraine, Palestine.. et se victimise !   

 

Gaza, minuscule territoire intensivement bombardé: Cancers, malformations..

 

Génocide sournois par victimes de génocide. Victime devenue bourreau   

 

Si Israël fait "table rase du Hamas", quelle justification trouvera-t-il pour ne PAS faire la paix ? Le djihad islamique (qu'il entretient) ?


 

Mes tweets le 10.9.2014



Quelle différence entre le génocide juif et le génocide des Palestiniens (ou d'Ukraine Est) ? L'un est claironné, l'autre sournois et masqué

 

On connaît tout de l'holocauste juif, mais les meRdias masquent celui des Palestiniens, éliminés peu à peu en particulier par cancers et malformations

 

Il y a des génocides clairs (cf l'élimination des Amérindiens), celui des Palestiniens est progressif, peu visible, mais destiné à faire disparaitre ces autochtones

 

Les morts ou blessés Palestiniens sont comptabilisés. Mais la mort lente par les armes de destruction massive, anéantira peu à peu à Gaza

 

Les israéliens bellicistes sont insensibles à la souffrance. Les Palestiniens ont peur, les enfants sont terrorisés, certains perdent la raison, il y a de plus en plus de cancers, de malformations..

 

Les meRdias parlent de la peur des Israéliens. Outre qu'ils provoquent la situation, elle est occasionnelle, tandis que les Palestiniens sont visés en permanence


Les dégâts physiques sont visibles, les dégâts psychologiques sur les Palestiniens enfermés, terrorisés, humiliés, bombardés... ne sont pas visibles


La Shoah brutale est peu à côté du génocide Palesinien qui est sournois, lent, total, interminable, illimité, non relayé, sans compassion


L'Hébreu se croit tout permis en tant que "peuple élu, race supérieure, invincible..", mais en plus du châtiment divin, il y aura un effet boomerang : Son air sera pollué !    

 

Quand on bombarde son voisin avec des armes de destruction massive, mortelle, tôt ou tard les retombées se feront sentir sur les bourreaux

 

Le sort des Palestiniens est plus digne, le monde les respecte et salue leur courage. Leurs bourreaux sont méprisés, haïs, vomis...


Alerte ! Les Palestiniens sont dangereux, ils menacent Israël ! La preuve: Aucun mort israélien, mais des dizaines de Palestiniens dont des civils !

 

Des femmes juives s'élèvent contre la mort lente des Palestiniens, de faim, de maladie. "La mère juive perd sens maternel" . La célèbre lettre de Nurit Peled-Elhana dénonce "les mères dédiant leur utérus à Etat d’apartheid, à l'armée d’occupation"


Israéliens et Yankees font la paire. Les autochtones amérindiens dérangeaient les cow-boys US ? Eliminés. Les Palestiniens gênent ? Liquidés !


Qu'est-ce qu'un sioniste, aujourd'hui ? Un monstre à visage humain, qui s'octroie tous les droits, viole ceux des autres, veut dominer tout !

 

Quel abject "socialiste", Hollande ! Il soutient les nazis en Ukraine, les mercenaires terroristes d'EIIL ou AlQaïda, et le terrorisme sioniste !

 

Les Juifs ne voulaient pas quitter leur pays, alors des Rothschild ont conçu la Shoah pour les obliger à partir. Diabolique !

 

La Shoah est PEU à côté de la Shoah des Palestiniens: TOUT le peuple pris au piège, NE PEUT FUIR l'extermination sioniste lente, sournoise !

 

L'hypocrite sayan Hollande appelle à l'apaisement en Israël-Palestine, en entretenant les braises, en soutenant le terrorisme israélien. Abject individu !

.

 

 

palestiniens-TB-pic.php.jpg.

Il faut arrêter la logique meurtrière du pouvoir israélien

http://www.france-palestine.org/Il-faut-arreter-la-logique

 

A ce lien, vous aurez toutes les infos pour parrainer

un petit Palestinien. N'hésitez pas, agissez ! Chantal

 


Le scé­nario est pourtant connu : chaque fois que l’État d’Israël se trouve en dif­fi­culté sur le plan diplo­ma­tique, il mul­tiplie les pro­vo­ca­tions et les exac­tions sur le terrain, et se lance dans des actes de guerre qu’il qua­lifie de représailles.

Après la for­mation du gou­ver­nement pales­tinien de récon­ci­liation nationale le 2 juin, et sa recon­nais­sance par de nom­breux pays dont la France, l’Union Euro­péenne et les États-​​Unis, il n’a fallu que 10 jours au pouvoir israélien pour lancer une attaque de grande ampleur sur l’ensemble de la Cis­jor­danie, empri­sonner plus de 600 per­sonnes dont une dizaine de députés et de nom­breux enfants, tuer de sang-​​froid 9 per­sonnes et sac­cager les habi­ta­tions, tout en bom­bardant la Bande de Gaza. La nou­velle de l’assassinat des trois jeunes colons qui avaient été enlevés dans une zone contrôlée par Israël, assas­sinat que nous avons clai­rement condamné, a été suivie par des appels à la haine, la terreur contre la popu­lation pales­ti­nienne et l’horrible assas­sinat d’un jeune Pales­tinien brûlé vif par des colons.

L’État d’Israël a déli­bé­rément affaibli les par­tisans d’une union nationale pales­ti­nienne, qui est pourtant la condition essen­tielle de la recherche d’une paix négociée. Il a ainsi favorisé les tirs de roquette contre le ter­ri­toire israélien qu’il fait mine de com­battre. Il est main­tenant, une fois de plus, engagé dans une guerre qui vise la popu­lation de Gaza, en même temps que la mise en miettes du pro­cessus pales­tinien de récon­ci­liation nationale. Depuis deux jours, les raids aériens se mul­ti­plient sur Gaza, qui subit éga­lement les bom­bar­dement israé­liens depuis la mer. 40 per­sonnes ont été tuées dont 7 enfants, 4 femmes et 3 per­sonnes âgées, 270 per­sonnes ont été blessées dont 20 dans un état grave, 50 maisons ont été détruites, de nom­breux bâti­ments publics ont été atteints.

Nous nous élevons avec force contre l’argumentation israé­lienne d’une "réplique" aux tirs de roquettes, argu­men­tation com­plai­samment reprise par une grande partie des media et mal­heu­reu­sement confortée par la der­nière décla­ration (8 juillet) du porte-​​parole du Ministère des Affaires Étran­gères, qui réserve le mot "condamne" aux seuls tirs de roquettes depuis Gaza. Alors que le gou­ver­nement et la plupart des media restent muets sur les ter­ribles consé­quences pour la popu­lation de Gaza des bom­bar­de­ments menés par l’État d’Israël.

Il est temps que cessent ces opé­ra­tions de terreur contre le peuple pales­tinien. Nous ne sommes pas devant un conflit symé­trique, mais devant des attaques sys­té­ma­tiques d’une puis­sance occu­pante contre la popu­lation qu’elle contrôle et colonise. Popu­lation qui n’a, de sur­croît, aucun moyen de s’abriter de ces attaques. Les Pales­ti­niens ont droit à une pro­tection inter­na­tionale, le Conseil de Sécurité de l’ONU doit être convoqué d’urgence pour en assurer les moda­lités. Et l’État d’Israël doit être clai­rement et fer­mement condamné pour ses attaques déli­bérées contre la popu­lation civile pales­ti­nienne. Ces attaques, dont le gou­ver­nement israélien annonce encore l’intensification, doivent être arrêtées de toute urgence. Nous attendons du gou­ver­nement français qu’il agisse d’urgence dans ce sens. Nous appelons les media français à prendre leurs dis­tances des infor­ma­tions offi­cielles israé­liennes, et à s’intéresser à l’enchaînement des évé­ne­ments, à la nature réelle des attaques israé­liennes contre le ter­ri­toire pales­tinien à Gaza et en Cis­jor­danie, et au sort de la popu­lation civile pales­ti­nienne qui doit subir sans défense et sans abri les attaques israéliennes.

Il faut stopper la nouvelle agression israélienne contre le peuple palestinien.

Le Bureau national


Association France Palestine Solidarité (AFPS)
21 ter Rue Voltaire 75011 Paris
Tél. : 01 43 72 15 79
Fax. : 09 56 03 15 79
Suivez l'AFPS sur www.france-palestine.org, Facebook et Twitter
.Le chef du Mossad avait prédit l'enlèvement des trois jeunes -- Les Maîtres du Monde --

 

 

 

Un de mes textes préférés, que j'ai écrit en juillet 2011

 

180px-Formica_high_res.jpg 180px-Formica_high_res.jpg 180px-Formica_high_res.jpg .

Les petites fourmis palestiniennes,

par Chantal Dupille

 

 

Les fourmis. Les avez-vous vues au travail ? Patiemment entassant, transportant, édifiant... Petit peuple admirable de fourmis, ingénieuses, bien organisées. Pour elles, tout a du sens.


 Il y a sur la terre un petit peuple de fourmis ingénieuses, et qui avec rien, font tout. Inlassablement. Courageusement. Indéfiniment ! 


Nous, nous avons tout. Nous pouvons tout construire. Et tout détruire. Eux n'ont rien, et ils font tout pour survivre avec rien.

 

Je regarde un documentaire sur les tunnels palestiniens. LCP, 13 mai 2010. Je suis émerveillée... 


Le petit peuple de fourmis palestiniennes n'a rien, on détruit tout ce qu'il a, et il construit et reconstruit sans cesse, avec rien. Quelle patience, quelle ingéniosité ! Quel modèle pour nous tous !

 

Pour survivre puisque leur voisin israélien les prive de tout - une vraie punition collective, pourtant prohibée par les lois de guerre -, pour survivre puisque l'Occident les abandonne à leur sort, les fourmis palestiniennes creusent sans cesse. Sans cesse. Sans cesse. Sans cesse. En courant tous les risques. Sous les bombardements, même !

 

Les petites fourmis ramènent les marchandises dont elles ont besoin pour continuer à vivre. A survivre, plutôt. Ainsi, il faut transporter un lama: Pas évident ! Et lourd. Alors, les formidables petites fourmis palestiniennes imaginent d'attacher une couverture aux quatre angles... le lama passera. Une victoire de plus sur l'adversité ! 


Parfois le tunnel s'effondre sur les petites fourmis palestiniennes. Emmurées vivantes ! D'autres petites fourmis les remplacent. Sans cesse. Sans cesse. Sans cesse... 


L'Occident pense à son pétrole, à ses portefeuilles, à ses banques, mais il oublie les petites fourmis palestiniennes qui pourtant offrent au monde une leçon de modestie, de simplicité, de patience, de créativité, de courage. 


Et si les petites fourmis palestiniennes donnaient au monde entier une belle leçon de vie et de résistance ?

 

Chantal Dupille

Vivre, survivre, mourir... Voici les tunnels palestiniens ! Leçon d'ingéniosité

 

Palestiniens-eau-contaminee.jpg..

 

  .Voir aussi :

Le terroriste et l'enfant

 

 

.

..

.

 

.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chantal Dupille - dans Barbarie
commenter cet article

commentaires

mehdi mountather 13/10/2015 16:37

Avant l'islam ALLAH a transformer les criminels juifs a des singes et a des sangliers aujourd'hui normal ALLAH transforme Netanyahu les israéliens d'israél les franc maçons les terroristes de Daech les dictateurs arabes et leurs généraux a des singes et a des sangliers INCHAALLAH.

ahura 11/07/2014 12:29

Eva...alors que les bombes pleuvent sur la bande de Gaza faisant de nombreuses victimes parmi les femmes et les enfants je cherche à m'informer sue ce conflit qui n'en finira jamais en essayant de
rester impartial . Je voudrais que l'on ne mette pas tous les habitants d'Israël dans le même panier et dire comme l'Inquisition "tuer les tous ! Dieu reconnaîtra les siens". Ils sont nombreux à
s'opposer à cette politique et à souhaiter vivre en paix avec leurs voisins ! Croyez vous que les mères soient contentes d'envoyer leur fils ou leur fille au combat avec les risques que cela
comporte ? Tous les juifs ne sont pas des va-t-en guerre comme celui ci dont seule la chemise (lavée avec Arielle) est blanche ! Lisez plutôt !
Dans la famille Lévy, on connaissait déjà Justine, la fille, auteur à bobos quand papa œuvre pour les gogos, et puis Arielle, la deuxième épouse, dont le point de carrière le plus culminant n’a
d’égal que la hauteur de son cul offert en levrette à Klaus Kinski, alors au sommet de son art et de son dard, dans le film « Les fruits de la passion », en 1981.

Mais force est de constater que dans la brillante famille Lévy, il nous manque quelques cartes. Ainsi, on connait plutôt mal le père, André. C’est que Bernard-Henri ne la ramène pas trop sur le
paternel. À moins, bien entendu, d’occulter le plus intéressant, à savoir les affaires africaines de la famille, qui durant de longues années, exploita le bois précieux de Côte d’Ivoire, du
Cameroun et du Gabon.

« Exploiter » est bien le terme qui convient, vu les conditions de vie et de travail moyenâgeuses imposées aux ouvriers dans les concessions gérées par l’entreprise des Lévy, la Becob. Salaires en
retard, équipements sanitaires déplorables, un ruisseau pollué pour s’alimenter en eau… Chargé de la communication interne, puis vice-président du conseil de surveillance, et même dirigeant pendant
deux ans, Bernard-Henri s’est sérieusement impliqué dans la boutique familiale.

Et tandis que la sueur africaine irriguait généreusement son compte en banque, à quelques milliers de kilomètres de là, Bernard-Henri distribuait les leçons de morale sur la dignité humaine.
S’assurant au passage que les récalcitrants soient bien marqués du sceau de la barbarie, dont lui seul possédait le cachet d’attribution, comme ça c’est plus simple.

Et quand, vers le début des années quatre-vingt, la promesse de gains toujours plus juteux semble s’éloigner car les affaires périclitent, Bernard-Henri fait habilement jouer ses relations
politiques pour décrocher un prêt de plusieurs millions de francs, à un taux particulièrement avantageux, puisé dans… les caisses de l’Etat français !

Plus tard, ce sera au tour de François Pinault de voler au secours de la Becob, en prenant une participation dans le capital, avant de devenir seul maître à bord. François Pinault, dont l’amitié
ancienne avec le Grand blond à l’œil au beurre noir de la Trinité-sur-Mer n’a, manifestement, jamais froissé la conscience de notre anti-lepéniste de carnaval. Le rachat final de la Becob sur une
valorisation de 800 millions de francs, un peu plus de 120 millions d’euros, lui aura probablement donné le vertige.

L’histoire de l’homme qui exploitait la forêt africaine mais qui ne voulait pas que cela se sache, est déjà connue. Elle a été formidablement racontée dans le détail par les journalistes Nicolas
Beau et Olivier Toscer dans leur enquête judicieusement intitulée « Une imposture française », publiée en 2006.

Et pourtant, six ans plus tard, l’imposture se poursuit encore allègrement et dans la malfaisance ! La lamentable escroquerie intellectuelle trouve toujours une belle caisse de résonance. Profitant
d’un solide réseau au sein des médias et de l’édition, le clown de Tobrouk parvient toujours à s’en sortir, en empêchant la publication de tel ou tel article qui le dérange.

Une imposture qui se poursuit également avec des ambitions très clairement énoncées à ceux qui feraient semblant de ne pas comprendre : « J’ai porté en étendard ma fidélité à mon nom et ma fidélité
au sionisme et à Israël », déclarait-il sans rire à propos de son implication dans la guerre en Libye.

Nico Ramirez