Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2014 1 13 /10 /octobre /2014 22:00

 

Les médias nous mentent en permanence, voir ici :

 

La vérité sur le journalisme (2 vidéos) : Que des mensonges !

 

medias-vt-mensonge.jpg

 

 

Voici le premier des deux articles que je vous ai préparés :

 

A) Il y a féminisme et féminisme - Prix Nobel et Occident conquérant

 

B) Dépopulation : Quels plans ?

 

 

Et ce soir ou demain, je vous envoie : Vers un monde multipolaire ?

 

 

Lulu-pratique-sacrifices-humains.jpg

La vilaine Lulu d'Yves St Laurent

 

 

Avec le Nouvel Ordre Mondial,

Il y a féminisme et féminisme.

Et le Prix Nobel est l'instrument

d'un Occident conquérant !

par Chantal Dupille (Eva R-sistons)

 

 

Une femme qui milite pour que ses droits soient reconnus, pour ne plus subir d'injustice ou d'oppression, est une féministe dynamique et saine. Mais il y a de plus en plus de féministes radicales, au point de rêver d'un monde féminisé, et même SANS homme ! Et celles-là sont malsaines et dangereuses... comme les hystériques Pussy Riot protégées par l'Etat français (le timbre de notre pays serait d'ailleurs à l'effigie de l'une d'elles). Hélas pour la société et pour nos enfants (notamment à l'école), elles influencent aujourd'hui largement la politique française via des Pierre Bergé. Et ce féminisme-là est d'essence totalitaire puisqu'il s'impose peu à peu partout, même dans les médias, même dans nos écoles, même dans le Code Civil, même au Parlement (1) !


Qui est Pierre Bergé ? Le veuf du couturier Yves Saint Laurent, qui a écrit un ouvrage fou destiné aux enfants : La vilaine Lulu, ou "la promotion du satanisme dans l'édition pour enfants". Sur Internet, on appelle la Gauche de Hollande "la Gauche Bergé" :

"La vilaine Lulu" de Yves Saint-Laurent - La BD ... - Alterinfo

http://www.alterinfo.net/La-vilaine-Lulu-de-Yves-Saint-Laurent-La-BD-choc-d-initiation-au-satanisme-et-a-la-pedophilie_a96960.html


Pierre Bergé est un milliardaire qui aurait aidé financièrement F. Hollande à devenir Président de la République. En remerciement, il modèlerait la société française... on voit dans quel sens avec les "réformes de société" chères aux féministes radicales, dont la principale, la PMA, devrait mener à la fin de la procréation naturelle et donc à la dépopulation, bref à la fin des couples et des familles piliers de la société ! Tout cela est malsain, comme le livre des Sauntt Laurent-Bergé ; et aujourd'hui on voit l'Education Nationale appuyer des vidéos sulfureuses, une éducation sexuelle aux accents pornographiques :

     

La sexualité expliquée aux enfants, http://lesmoutonsenrages.fr/2014/09/23/la-sexualite-expliquee-aux-enfants-baby-love-your-body-episode-1-en-francais/        

Lilith dans Votre enfant se pose des questions sur la sexualité? Heureusement, ARTE leur explique de manière « décalée »…

      

L'une des plus importantes réformes de société est évidemment l'intrusion masquée, mais bien réelle, du Genre à l'Ecole, pervertissant nos enfants qui auront une vision brouillée du garçon et de la fille.

- Le Nouvel ordre sexuel mondial, par un Chrétien = http://www.youtube.com/watch?v=uDAKKFrzayY#t=51

- Patrice André, magistrat : Le vrai but du mariage homosexuel : imposer la théorie du Genre (et la PMA pour tous) = http://www.youtube.com/watch?v=sxydtWn4WJw

- La théorie du genre dans nos écoles — Un professeur, Isabelle Ami, témoigne = http://www.dailymotion.com/video/x1536e4_la-theorie-du-genre-dans-nos-ecoles-isabelle-ami_news      

     

Des médias s'emploient à répandre la vision d'un monde unisexe, comme le Nouvel Observateur qui par exemple salue la victoire de la femme à barbe (Conchita Wurtz) à l'Eurovision, ou en parlant de "l'homme-femme" du jour.

 

La grande prêtresse du féminisme militant est Caroline Fourest, pour moi ambigüe, mi-femme mi-homme. Voici ce qu'elle disait encore le 9.10.14 sur BFMTV, peu ou prou : "Les femmes apportent des solutions positives, les anti Mariage pour tous sont pour une morale naturelle, or le modèle est l'égalité, le pluralisme, le recours aux techniques avancées de la science". Un modèle fait pour plaire à des Bergé ou à des Attali, aux féministes radicales, aux tenants du Nouvel Ordre Mondial totalitaire hyper technique, déshumanisé, asexué, balayant toutes les traditions...

 

Et si nous n'y prenons garde, un modèle qui signera la fin d'une société normale, et le début d'une humanité dégénérée...

         

 

Lulu-ficelle.jpg

 

 

Occident conquérant et Prix Nobel truqués

 

 

TOUT est bon pour dresser les peuples contre les Régimes déplaisant à l'Occident; ainsi, on choisit étudiants et femmes comme instruments de "libération" : Avez-vous remarqué comme les mondialistes et leurs médias collabos sont très féministes? C'est juste pour les pousser (comme les jeunes, d'ailleurs, plus malléables) à se révolter contre les Gouvernements refusant de se soumettre à l'Empire hégémonique. Le scénario est éprouvé : L'Occident machiavélique fait miroiter ses prétendus bienfaits aux jeunes et aux femmes, mais c'est un mirage (ils sont juste instrumentalisés) ! En réalité, l'Occident cynique se fiche des DROITS des gens, opprimés, homos, femmes, jeunes... Il utilise des revendications justes pour des causes injustes, il brandit les Droits comme prétexte à une guerre de conquête et de domination, la chute d'un Régime souverain... Malila a reçu un Prix Nobel ? Des Malila, il y en a plein au Pakistan ! Mais il fallait en choisir une, pour en faire un symbole et l'instrumentaliser. D'ailleurs, les Pakistanais ne sont pas dupes : Ils disent eux-mêmes que "ce choix est instrumentalisé par les Etats-Unis, la CIA, en s'ingérant dans leurs affaires intérieures" (comme des Kouchner ou des BHL le souhaitent) ; ou encore, "on accorde trop d'importance à un seul cas, celui de Malila".

 

En fait, les Prix Nobel ne sont pas attribués pour servir la cause de la paix, du Droit, mais pour des buts seulement politiques, hégémoniques ; ils sont juste un instrument au service des intérêts de l'Occident. Ainsi, sinon, le Prix serait décerné à un Barghouti en prison pour la paix en Palestine ! Tout est imposture : Par exemple, les Islamistes (2) sont payés par l'Occident via Turquie, Qatar et Arabie Saoudite, afn de donner une mauvaise image de l'Islam, afin de provoquer chaos et guerres civiles, afin de diviser pour régner, afin de piller les ressources pendant que les peuples s'entretuent (d'ailleurs dans le cadre d'un programme de dépopulation), et à terme, afin de provoquer un choc de civilisations après avoir effrayé (conditionné) les citoyens. Les Musulmans sont les premiers visés : Leur finance, éthique, prohibant l'usure, représente la pire menace pour la Finance occidentale saignant les peuples.  Quant aux Africains qui ont beaucoup d'enfants, il s'agit en exportant terrorisme créé de toutes pièces ou pandémies artificielles, de réduire leur nombre (3). 


 TOUT, absolument tout, est imposture. Ainsi, quand les commandos de terroristes se dirigeaient vers Konabé, ils pouvaient être anéantis par les bombardements. Mais l'Occident fait mine d'intervenir (devant les caméras) lorsqu'ils sont entrés en ville et qu'ils se sont fondus dans Konabé. Les civils restant sont soit égorgés, soit pris comme boucliers humains (mais les médias ne dénoncent que ceux de Gaza, où la densité de population est la plus importante du monde, alors que c'est Israël qui se sert délibérément des Palestiniens pour se protéger). Ainsi, par son inaction volontaire, l'Occident EST COMPLICE d'UN GENOCIDE ! Et lorsque la France du sayan Fabius rencontre la Turquie d'Erdogan, ce n'est pas pour parler de lutte contre le terrorisme, mais pour voir comment l'alimenter de telle sorte qu'Assad cesse de pouvoir défendre son pays et que la Syrie soit comme la Libye ou l'Irak, en proie à un chaos juteux pour l'Occident. Leur but commun est la tête d'Assad !

 

Autre exemple, qui les Etats-Unis bombardent-ils en Irak ? Le 1.10.2014, par exemple, ils attaquent un marché à Al-Anbar, tuant juste des civils. Ou ils bombardent les anti Daash dans le Nord de l'Irak,  ou bien les Brigades de la Paix de Moqtada-al-Sadr qui combat Daash dans le Nord de l'Irak ! D'ailleurs, ceux que Tel-Aviv craint le plus, ce sont les militants très organisés du Hezbollah, qui lui combat réeellement Daash avec l'armée syrienne d'Assad ; et pour les affaiblir, ce sont eux qu'il bombarde ! Au fait, la discrétion des médias sur le rôle d'Israël est incroyable : Ainsi, ils taisent le fait que des avions (notamment d'Arabie Saoudite) partent de ses bases ! L'actualité est effrayante : La stratégie du chaos bat son plein, ensanglantant la planète, provoquant des hordes de déplacés, ruinant les Etats ! Le Nouvel Ordre Mondial veut un monde UN, où les Nations disparaissent et où les identités se mélangent....

 

Quand la vérité éclatera-t-elle partout ? Il y va de la paix entre les peuples...

 

Chantal Dupille.

 

 

1) http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2014/10/13/31001-20141013ARTFIG00077-madame-le-president-surveiller-et-punir-a-l-assemblee.php

On aurait tort de voir dans la sanction qui a frappé un député qui a commis le crime d'avoir appelé la présidente de séance «Madame le président» une péripétie ridicule. Il y a des incidents qui disent beaucoup d'une époque. Celui-ci nous éclaire sur l'esprit d'orthodoxie écrasant qui règne dans le discours public et qui étouffe la liberté d'expression.2) Daech ? Une création de l'Occident !

 


 

 

3) La croissance de la population dans le Tiers-Monde vue comme une menace pour les Etats-Unis :


http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/31/89/29/Fusion-hors-s-rie-n-3-climat/Fhs3.8.pdf

 

 

eugenisme--depopulation.jpg

 

 Dépopulation :

A quelle sauce serons-nous liquidés ?

Par Chantal Dupille

 

 

Dépopulation ? Ils en rêvent ! Le Prince Philip (1) comme David Rockefeller ou Bill Gates (dont les vaccins en Afrique sont à des fins eugéniques), et sur le Georgia Guidestones se trouve gravé un commandement étonnant : Maintenir l'humanité en-dessous de 500.000.000 individus (1). Et tout est fait dans ce sens. Alors, à quelle sauce serons-nous mangés ? Voici quelques pistes. 

 

- La stratégie du chaos conduit par exemple les Musulmans à s'entretuer ; ils sont la bête noire de la Finance anglo-saxonne, des Goldman Sachs, des Rothschild, etc. 


- L'exportation, dans le monde entier, du terrorisme, créé de toutes pièces par l'Occident. On tue, on torture, on égorge, on élimine... L'Afrique jusqu'ici épargnée par ses traditions, en est aujourd'hui infestée à son tour. Bref, la barbarie à la sauce de l'Empire !


- Les guerres civiles et les conflits de toutes natures. Avec à terme, une guerre nucléaire éliminant une grand partie de la population (voire l'humanité toute entière, mais cela, les apprentis-sorciers ne le prévoient pas). La guerre de 14-18 en France a détruit l'identité rurale de notre pays, elle a éliminé les paysans.


- Les bombardements "pour la paix, pour la démocratie, pour protéger Israël", etc : Ainsi, à Gaza Tel-Aviv alléché par le gaz offshore des Palestiniens, et mû aussi par des ambitions messianiques avec la clique au pouvoir, bombarde avec des armes de destruction massive prohibées, provoquant l'extermination lente, sournoise et décisive, des Gazaouis victimes de cancers, de malformations, etc.


- Les pandémies de toutes sortes, artificiellement créées, comme le Sida avec par exemple "un sang contaminé" qui a été exporté en Afrique (hécatombe). Verra-t-on la même chose avec Ebola ? L'Amérique cherche à se débarrasser des populations du Tiers-Monde (3).


- Des populations spécifiques peuvent être visées par des armes biologiques (1)

 

 

90295708_p

 

 

- L'utilisation de pesticides, d'additifs chimiques ou de colorants nous tue à petits feux,  la mal bouffe industrielle fait des ravages, les semences naturelles sont traquées, les jardins potagers commencent à être criminalisés aux Etats-Unis, et l'Europe risque de suivre (3). On murmure aussi que nos conserves contiendront à l'avenir des micro particules destinées à favoriser la fertilité des individus et une moindre résistance aux maladies.


- Big Pharma nous détruit la santé en nous soignant, et la médecine naturelle est discréditée en attendant d'être interdite ; d'ailleurs nos Médecins ne soignent plus la cause des maladies, mais leurs conséquences, leurs symptômes, etc.  Les vaccins (4) sont soupçonnés de contenir des substances nocives, voire stérilisantes à terme, et les traitements sont souvent cancérigènes.


- Au nom de la "liberté", l'Occident tolère et propage des substances mortifères, alcool, tabac ou drogues diverses... Et les OGM sont soupçonnés par une Russie attentive à la santé de ses citoyens, de provoquer dans trois générations la stérilisation de l'humanité ! (4) En attendant, les OGM sont à l'origine du suicide de centaines de milliers de paysans ruinés, notamment en Inde.


- Le Nouvel Ordre Mondial se fait l'avocat de l'indifférenciation des sexes ou de la PMA qui demain, gèrera artificiellement la reproduction des individus. La famille, pilier de la société, est visée sur tous les plans.


- Tout est fait pour malmener notre environnement. Ainsi, la quête effrénée (et bientôt l' imposition) de gaz de schiste risque d'entraîner de lourdes conséquences environnementales, en particulier sur les ressources en eau menacées de surexploitation et de pollution au détriment des usagers. Ou encore, les peuples premiers ne peuvent plus pêcher, boire... l'eau est contaminée par la cupidité des multinationales ! Et que dire des Chemtrails pour nous liquider, aussi ?


- Cerise sur la gâteau, l'ambassadeur du Nouvel Ordre Mondial en France, Jacques Attali, nous prépare à l'euthanasie des retraités (puis des personnes handicapées physiques ou mentales, et un jour des chômeurs ?). Lorsque j'avais alerté en 2009 sur mon blog R-sistons à l'intolérable, après avoir entendu entre autres les "Conversations d'Avenir" du sinistre personnage, on ne m'avait pas crue. Il y a un an, enfin, le Journal Marianne s'en est ému, et Internet s'est mobilisé.

 

Cette liste n'est pas exhaustive. D'ailleurs, comme le Pentagone orchestre 90% de la Recherche dans le monde, on peut s'attendre à de nouvelles trouvailles pour réduire le nombre d'individus !

 

Shakespeare disait déjà : "Des fous conduisent des aveugles".

 

Si nous restons aveugles et sourds aux appels des Lanceurs d'alertes, nous saurons, au moins, à quelle sauce nous serons liquidés demain...

 

Chantal Dupille (pseudo eva R-sistons)

 

chemtrails-FBI.jpg 

 

 je viens de lire sur les Georgia Guide Stone population  RV le 15 septembre 2017 à 8 heures ?  wikistrike.com/2014/10/le-mys


georgia_guidestones.jpg?w=411&h=308

 

 

1) Eugénisme et agenda mondial de dépopulation

«Dans l’éventualité où je serais réincarné, je voudrais revenir comme un virus mortel, afin de contribuer en quelque chose pour résoudre la surpopulation» – Extrait de la préface de la biographie «Si j’étais un animal» du Prince Philip

 

2)http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/31/89/29/Fusion-hors-s-rie-n-3-climat/Fhs3.8.pdf

 

3) MONSANTO veut interdire les jardins potagers

europe : vers une interdiction des potagers prives

ou Europe : vers une interdiction des potagers privés « État du etc

4) Dérives: Vaccins douteux,OGM qui stérilisent,traitements ménopause cancérigènes

 

 

 

terroriste_et_modere.jpg

 

 

 

Actualité : EI n'est pas ce que l'on croit


Même le Renseignement français

s'élève contre la Pensée dominante !


 

 

medias-tromper.jpg.

L’État islamique: un groupe terroriste « pro-démocratie » appuyé par les États-Unis et formé pour décapiter

.

 

Les Etats-Unis ne peuvent plus tromper le monde avec leur menace EIIL/EI

Les Etats-Unis ne peuvent plus tromper le monde avec leur menace EIIL/EI  
IRIB-Un ancien contractant de la CIA, Steven Kelley, a dit que les officiels américains
ne peuvent plus tromper la communauté internationale avec la menace de leur groupe terroriste de l’EIIL / EI.

“Ces gens ne font certainement plus aucune déclaration logique aux peuples du monde et je pense que nous savons tous maintenant ce qu’est l’EIIL / EI… Une création américaine avec l’aide de ses alliés”, a dit Kelley lundi dans un entretien avec Press TV.

Il a fait ces remarques après que l’ancien ministre de la défense Leon Panetta ait dit que les Etats-Unis devraient se préparer pour une longue bataille contre l’EI, bataille qui pourrait durer 30 ans. (NdT: Ceci correspond au scenario classique du roman d’Orwell “1984” de la guerre perpétuelle…)

“Je pense que nous faisons face à une guerre de 30 ans”, a dit Panetta alors qu’il critiquait le président Obama pour ses prises de décision concernant le terrorisme ces trois dernières années.

La bataille contre les extrémistes devrait s’étendre au-delà de l’EIIL en Irak et en Syrie et inclure les menaces émergentes au Nigeria, en Somalie, au Yémen, en Libye et ailleurs a-t-il dit.

Panetta a aussi critiqué Obama de ne pas pousser plus fort le gouvernement irakien à garder une force américaine résiduelle dans le pays après le retrait de 2011. L’absence de forces américaines en Irak a-t-il dit, a laissé un “vide” qui a été rempli par les groupes extrémistes.

“Les déclarations de Panetta concernant la possibilité d’une guerre de 30 ans contre l’EIIL semble réfléchir plus le désir de conquérir l’Afrique que de prendre le temps nécessaire à vaincre Bachar Al-Assad”, a dit Kelley

“Je pense que malgré toute la rhétorique et les paroles de guerre et les bombardements se déroulant maintenant, je pense que nous allons de l’avant et au moins, le monde va vraisemblablement devoir se dresser devant ce problème parce qu’il est complètement évident que ce qu’ils font est totalement criminel,” a-t-il ajouté.

Press TV

Traduit de l’anglais par Résistance 71
http://french.irib.ir/info/international/item/344176-les-etats-unis-ne-peuvent-plus-tromper-le-monde-avec-leur-menace-eiil-ei

 

 

 

 

1059254310_B973562383Z.1_20140914130534_

 

EI - 911 - Le pouvoir veut profiter du terrorisme
qu'il a lui-même commandité, pour censurer internet !
 
 
L'image en fichier joint montre
 
le célèbre sénateur américain McCain décorant un djihadiste
 
L'EI, État Islamique, a été financé, soutenu, armé et entraîné par les services secrets occidentaux en général, et français en particulier. Le pouvoir a donc fabriqué de toutes pièces cette armée de mercenaires terroristes et "islamistes". Preuves et arguments :
 
 
 
 
Dans un premier temps, il s'agissait d'essayer de détruire la Syrie antisioniste de Bachar el-Assad. Mais, avec l'aide de l'ensemble de la population syrienne, et avec l'aide de l'Irak de Maliki, qui contrôlait la frontière syro-irakienne afin que les terroristes islamistes ne puissent se servir facilement de l'Irak comme d'une base arrière, l'EI a été quasiment vaincue en Syrie ; d'ailleurs, son chef dans ce pays a été tué il y a quelques semaines :
 
 
L'impérialisme américano-franco-sioniste s'est donc rendu compte qu'il faudrait d'abord forcer l'Irak à cesser d'aider la Syrie antisioniste de Bachar el-Assad s'il voulait avoir une chance de la vaincre, et qu'il fallait pour cela reprendre le pouvoir en Irak en fomantant un coup d'État contre Maliki.
 
C'est pourquoi l'Amérique a envoyé l'EI en Irak afin de s'en servir comme d'une bonne excuse pour virer Maliki ; en osant prétendre que c'était à cause de son incompétence, et de son soit-disant sectarisme religieux, que l'EI s'était à ce point développé en Irak. Les Amerloques ont ainsi pu remplacer Maliki par un gauleiter aux ordres. Voici la technique américaine du coup d'État en Irak :
 
 
Maintenant, ils veulent se servir de l'excuse EI pour bombarder la Syrie, alors que l'EI a quasiment disparu de Syrie suite à ses cuisantes défaites. Ce qui montre bien que la vraie raison pour laquelle ils veulent bombarder la Syrie, ce n'est pas la présence de l'EI dans ce pays, mais au contraire le fait que l'EI, qui n'est qu'un ramassis de mercenaires islamistes au service de l'impérialisme occidental, n'a pas réussi à virer l'antisioniste Bachar el-Assad.
 
Et bien entendu, comme ils l'avaient fait à l'époque du 11 septembre 2001, ils veulent se servir du terrorisme de l'EI, qu'ils ont eux-mêmes commandité, comme d'une excuse pour réduire les libertés publiques en Occident en général, et en France en particulier, sous prétexte de lutter contre le terrorisme ! Ils veulent notamment en profiter pour justifier la censure sur internet. Leur échec dans ce projet répressif dépendra de l'ampleur de la dénonciation qui, je l'espère, va s'amplifier, et du nombre de personnes qui refuseront de se laisser berner par leurs mensonges et magouilles.
 
Comme je l'ai dit précédemment, l'EI est vraiment, à tout point de vue, le nouveau 11 septembre :
 
 
 
D'ailleurs, l'EI descend en ligne directe d'al-Qaïda, dont on sait bien qu'elle a été fabriquée par la CIA, à l'origine pour combattre les Soviétiques en Afghanistan ; le mot "al qaïda" désignant tout simplement la base de donnée contenant les noms et coordonnées des divers mercenaires islamistes que l'impérialisme américain pouvait recruter. Al-Qaïda est une branche secrète de la CIA :
 
 
Preuve que peu avant le 11 septembre 2001, Ben Laden, le fameux chef d'al-Qaïda, avait rencontré la CIA :
 
 
    Bien à vous,
    do
    http://mai68.org/spip
 
La manipulation du terrorisme par l'État
 
Pour bien comprendre la manipulation du terrorisme par l'État, son mobile et sa technique, voici un recueil de références indispensables présentées sous le titre « Terrorisme d'État sous faux drapeau, esquisse d'une bibliographie » :
 
 

La Turquie, un pays membre de l’OTAN, au coeur du financement de l’Etat islamique

a4b294e4ce3f5b49b8ae342a60c2b038.png
La rédaction
jeudi 9 octobre 2014
392 visites
JPEG - 948.3 ko
Alors que le parlement d’Ankara autorise l’armée turque à intervenir pour secourir les populations kurdes de Kobané, le gouvernement turque continue à jouer sur tous les tableaux.

Kobané, une ville kurde de 45 000 habitants située au nord de la Syrie tout près de la frontière turque, est en train de tomber aux mains des djihadistes de l’EI. Avec cette débâcle, l’administration Obama voit révélé au grand jour le rôle néfaste joué par l’un de ses principaux alliés, la Turquie, dans la propagation d’une nouvelle guerre de trente ans dans toute l’Asie du Sud-ouest.

Le président turc Tayyip Recep Erdogan ainsi que son Premier ministre Ahmnet Davutoglu ont fait du renversement du régime syrien de Bachar al-Assad leur priorité absolue, bien avant la défense des populations kurdes de la région et la lutte contre la mainmise de l’Etat islamique sur l’Irak et la Syrie.

Ce point avait été souligné par le Premier ministre turc lui-même lors d’une entrevue télévisée sur la chaîne américaine CNN le 6 octobre :

Si l’EI disparaît, une autre organisation radicale pourrait émerger, s’est-il exclamé. Notre approche se doit donc d’être globale, inclusive, stratégique et combinée … pas seulement de punir pour satisfaire notre opinion publique – de punir une organisation terroriste, mais d’éliminer toutes les menaces terroristes dans le futur, et d’éliminer les crimes brutaux commis contre l’humanité par le régime [de Bassar al-Assad, ndlr].

Tout comme François Hollande en France, ainsi que l’ex-Premier ministre britannique Tony Blair, Davutoglu a prétendu que la montée de l’EI devait être attribuée au fait que l’Occident avait reculé devant l’idée de renverser Assad l’été dernier [et ce même s’il a été établi depuis que les attaques à l’arme chimique ne pouvaient en aucun cas être mises sur le dos du régime syrien, ndlr]. Tous oublient de dénoncer le soutien apporté par les régimes du golfe [Arabie saoudite et Qatar] aux djihadistes, ce qui devrait être le seul point de départ d’une « approche globale, inclusive, stratégique et combinée », pour reprendre les mots de Davutoglu.

Face à la menace que pose l’avancée de l’EI pour les populations kurdes du nord de la Syrie, le gouvernement turc a demandé la mise en place d’une zone d’exclusion aérienne et d’une zone tampon tout au long de la frontière syrienne avec la Turquie, une stratégie qui est train d’être « examinée de près » par le secrétaire d’Etat américain John Kerry (avec l’accord des Britanniques), en dépit de l’opposition du Pentagone. Mais la Maison Blanche a ultérieurement précisé que l’idée n’était « pas à l’étude pour le moment ».

Selon des sources du renseignement américain, le plan turc a deux objectifs : 1) rassembler dans ces zones les opposants à Bachar al-Assad, afin de pouvoir poursuivre son offensive pour chasser celui-ci du pouvoir, 2) rassembler aussi les Kurdes, non pour les protéger, mais pour les empêcher de mettre en place une région autonome dans le nord-est de la Syrie, qui pourrait conduire à l’émergence d’une région similaire en Turquie.

Palestinisation des Kurdes

En permettant à l’EI de massacrer les Kurdes, Ankara espère que ces derniers se verront obligés de se réfugier dans cette zone tampon, dans des camps de réfugiés qui seraient placés sous le contrôle turc. Un observateur à Washington a qualifié ce plan de « palestinisation des Kurdes », en référence aux camps de réfugiés palestiniens établis au Liban, où ont vécu les Palestiniens pendant quarante ans sans aucune citoyenneté ni aucun autre droit.

Des pourparlers sur cette question auront lieu ce vendredi à Paris entre Laurent Fabius, chef de la diplomatie française, et son homologue turc, Mevlut Cavusoglu. Mais après une déclaration de François Hollande, favorable à la création de ces zones tampon, à Paris, on limite la portée de ces annonces. De source officielle on souligne que les « modalités » et la « légalité » d’une telle opération sont encore loin d’avoir été tranchées. Une source diplomatique citée par Le Monde précise qu’il s’agirait d’une initiative « essentiellement conduite par les Turcs et limitée à la région de Kobané, car c’est là qu’il y a urgence ». Elle pourrait se mettre en place sans l’aval juridique de l’ONU, poursuit cette source, dans la mesure où la Turquie agirait au nom de la « légitime défense ».

Cette politique dangereuse pourrait être comparée à la roulette russe. Un leader de l’opposition turque Kemal Kiliçdaroglu, a expliqué hier dans une entrevue avec le quotidien Hurriyet Daily News que le gouvernement turque continuait selon lui « à aider l’EI », et qu’il disposait d’informations montrant « qu’une partie des armes et de l’argent de l’EI a une origine turque », un fait dont se vantent ouvertement les porte-paroles de l’EI. « Si vous examinez attentivement, a-t-il poursuivi, vous verrez que le vice-président américain Joe Biden ne s’est pas excusé d’avoir dit que la Turquie avait aidé [l’EI] ; il s’est excusé d’avoir divulgué au public le contenu d’une conversation qu’il avait eu avec Erdogan, qui devait rester confidentielle. »

L’hypocrisie d’Ergogan a conduit la population kurde à organiser des manifestations mercredi dans toute la Turquie, réprimées dans le sang et qui ont conduit à la mort de 24 manifestants à Ankara, Istanbul et dans le sud-ouest du pays, à forte majorité kurde.

Marianne expose le rôle des banquiers turcs de l’Etat islamique

Dans sa livraison du 3 octobre 2014, l’hebdomadaire Marianne publie un court article révélant comment « certaines banques turques servent de véritables financiers à l’organisation de l’État islamique qui sème la terreur en Irak et en Syrie » grâce au « transfert de fonds de donateurs privés du Golfe en utilisant les services de banques britanniques ».

L’argent, déposé par des financiers saoudiens sur les comptes de banques saoudiennes qui les transfèrent à leur partenaires à Londres, est ensuite versé sur le compte d’une « d’une société commerciale fictive en Turquie », puis retiré en liquide avant d’être remis à « un représentant djihadiste à la frontière entre la Turquie et la Syrie ». Marianne conclue en rapportant que les « services de renseignement occidentaux ont commencé à faire des pressions sur les autorités turques (…) car Ankara avait tendance à fermer les yeux sur ce genre de trafic de capitaux, fautes de preuves ».

http://www.solidariteetprogres.org/actualites-001/la-turquie-un-pays-membre-de-l.html

Un printemps qui vient de Perse

Maâmar Farah

Tiens, tiens ! Israël et l’Arabie saoudite se retrouvent ensemble sur la liste des uniques pays qui ont mal accueilli l’accord sur le nucléaire iranien. Voilà qui est fort révélateur de la collision de leurs intérêts et de la solide attache qui les lie dans une région en totale recomposition. Nous savons déjà que le plan de déstabilisation des républiques arabes (hormis le Bahreïn, le pseudo-printemps n’a touché aucune monarchie !) a été réfléchi par les cabinets sionistes et fortement soutenu par la Turquie, l’Arabie saoudite et le Qatar. Ce plan a été également appuyé par la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis. Mais, pour une fois, ce dernier pays n’a pas engagé de troupes, ni de gros moyens matériels et financiers. Les Britanniques, qui s’alignent automatiquement sur Washington, n’avaient pas leur verve habituelle et se sont contentés de faibles appuis logistiques. Reste la France !

Voilà un pays qui a changé radicalement de politique extérieure en quelques années. Evidemment, quand on parle d’alignement inhabituel sur les positions sionistes, comme je l’ai fait récemment, des écrits et des voix s’élèvent de l’autre côté de la Méditerranée pour me reprocher mon «anti-israélisme» primaire ! J’écris dans la presse libre de mon pays et, ici, je ne risque pas d’être poursuivi pour antisémitisme. Je rappelais il y a quelques jours que nous avons été élevés dans le respect de toutes les races et religions ! Mais nous avons en horreur le sionisme et ses plans machiavéliques qui, depuis l’occupation de la Palestine jusqu’aux multiples crimes commis au Liban et dans les Territoires occupés, reflètent son caractère raciste, totalitaire et guerrier. Pire, ces plans se sont étendus aux républiques arabes, avec l’aide d’un philosophe troubadour, le fameux BHL, qui a joué un rôle capital dans l’engagement militaire de la France en Afrique du Nord et la décomposition de la Libye. A ce titre, Sarkozy portera devant l’Histoire la responsabilité d’avoir non seulement démonté tout le système social français au nom d’un certain réformisme bancal répondant aux exigences de Bruxelles, mais surtout d’être le premier président qui est sorti des lignes traditionnelles de la politique étrangère gaullienne. Alors que la France, et cela jusqu’au règne de Chirac, avait une politique équilibrée au Proche-Orient, voire des positions courageuses anti-atlantistes, Sarkozy a balayé d’un trait cette approche pragmatique, lucide et solidaire des forces de paix, pour s’aligner béatement sur Washington et devenir l’allié inconditionnel d’Israël ! Pire, dans l’épisode libyen, la France a joué le rôle d’un va-t-en-guerre qui tranche nettement avec les positions d’un Chirac, par exemple, sur le dossier irakien !


Avec l’arrivée de Hollande, on attendait un recentrage et un retour aux fondamentaux de la diplomatie française, mais l’épisode syrien et l’acharnement que met Paris à défendre une opposition dominée par les djihadistes, allant jusqu’à les armer, montrent à l’évidence, que la France ne réfléchit plus par elle-même, ni pour ses propres intérêts. L’empreinte de l’internationale sioniste est on ne peut plus claire ! Il y a quelques jours, le président français s’époumonait, depuis Israël, à réclamer l’arrêt de la prolifération des armes nucléaires dans le Proche-Orient. Or, et jusqu’à preuve du contraire, le seul pays de cette région à posséder l’arme nucléaire, les ogives par centaines et les fusées pour les transporter, est justement… Israël ! Alors, de quoi et pour qui parlait M. Hollande ? N’est-ce pas un oubli fort révélateur de l’aveuglement du chef de l’Etat français ? Par ailleurs, son ministre des Affaires étrangères ne fait pas mieux à propos du même dossier nucléaire iranien. Ses propos, après l’accord historique signé à Genève, laissent entrevoir un certain dépit, voire une déception qui n’est pas sans rappeler le courroux d’Israël. Veut-il, à tout prix, une guerre contre l’Iran, comme le réclament, à cors et à cri, les faucons de Tel-Aviv ? N’est-ce pas consternant de voir qu’au moment où les USA et la Grande-Bretagne se calment quelque peu et font preuve d’une retenue qui tranche avec leur agressivité habituelle, c’est la France qui prend le relais et devient la force occidentale la plus belliqueuse au cours de ces dernières années ?

 

Il est certain qu’avec la tournure des événements en Syrie, et suite à l’accord sur le nucléaire iranien, les choses vont évoluer dans le bon sens. Il faut saluer le rôle de la Russie de Poutine dans cette bataille pour la paix. Parallèlement, le réveil de l’armée égyptienne, la prise de conscience du peuple libyen quant aux dangers que font peser les extrémistes sur la paix et la concorde, ainsi que la mobilisation des forces républicaines et démocratiques en Tunisie, tissent une toile de fond favorable au recul des périls et c’est ce qui nous fait dire que le véritable printemps arabe est à venir. Il part cette fois-ci de la Perse éternelle…

Faut-il rappeler que, depuis l’implosion de l’URSS, le monde était à la dérive, subissant la loi d’une seule super-puissance qui a fait feu de tout bois contre tout ce qui bouge ? Ce changement géostratégique, combiné à d’autres facteurs, comme le réveil du sionisme et du néo-conservatisme aux Etats-Unis, sera la cause principale du recul de la paix dans le monde. 1991 marquera le début de ces temps sordides ; ce fut la première guerre du néo-impérialisme sous l’étendard d’une coalition menée par les Etats-Unis. Durant la période qui suit, les multinationales renforcent leur pouvoir et imposent leur diktat aux Etats et aux peuples, créant une gigantesque toile d’intérêts capitalistes. Le monde qui en naît est celui de la suprématie du capital sur les valeurs d’humanisme et de progrès social qui ont longtemps fait rêver les générations. En Europe, les Etats-Nations sont embrigadés par un nouvel ordre qui les prive du levier de commande sur des questions vitales. Ce sont les puissances de l’argent qui dictent leurs lois. Les restrictions budgétaires toucheront les programmes sociaux et la France, entre autres, perd son modèle, bâti au prix de lourds sacrifices et de luttes héroïques de la classe ouvrière ! Nos pays, après des expériences socialistes n’ayant pas abouti, s’engagent dans l’ultralibéralisme et perdent leur fragile indépendance économique en voie de construction. Misère, corruption, importations massives, dévaluation, inflation, crises, terrorisme : ce sont les années noires dont on se souviendra longtemps ! Dans des pays voisins, les «monarchies républicaines» qui vivaient sur le dos des peuples sont chassées par des révolutions rapidement récupérées par les forces intégristes rétrogrades.


Aujourd’hui, ce cycle semble ralentir et même s’arrêter parfois. Désormais, les peuples savent que lorsque l’impérialisme s’intéresse à la démocratie chez eux, c’est toujours suivi d’une guerre civile ou d’une partition du pays. Avant, ils nous agressaient au nom de la «civilisation». Aujourd’hui, c’est pour la «démocratie» ! C’est à nous de bâtir cette démocratie, en tenant compte de nos propres conditions et de nos expériences. A ce titre, attelons-nous à mobiliser tous les moyens humains, institutionnels, juridiques, intellectuels aptes à créer les conditions objectives pour la mise en place d’une véritable démocratie. C’est à la société civile qu’il appartient de dénoncer les errements despotiques et la mauvaise gouvernance. C’est à elle qu’il appartient de travailler sans relâche à la mise en place d’un consensus national autour de la nécessaire démocratisation de la vie politique. Les partis auront, à ce titre, un rôle majeur à jouer. Mais, pour cela, ils devront cesser de faire cavalier seul ou de s’isoler dans leurs chapelles doctrinales. Le salut passera par une clarification des choix politiques, puis par un regroupement qui fera apparaître trois ou quatre forces politiques identifiables idéologiquement.

Si l’impérialisme voulait réellement la démocratie dans nos pays, il agirait sans arrière-pensée et sans sélectivité. Car, s’il juge que la Syrie est un pays non démocratique, il devrait s’inquiéter sérieusement de ce qui se passe en Arabie saoudite, Qatar et Maroc ! En fait, ce sont les républiques gardiennes des Etats-Nations qui sont visées et non les monarchies. Ces dernières ne seront jamais inquiétées car elles ont un statut de protectorats dominés par l’argent et les idées sionistes ! Bien naïfs étaient certains observateurs algériens qui s’attendaient à une «brouille» maroco-américaine autour du Sahara occidental ! La position du démocrate Obama n’a rien de surprenant. La France et les Etats-Unis ne peuvent aller contre un projet dont ils sont les maîtres d’œuvre puisque ces deux puissances se partagent économiquement le royaume marocain et lui dictent sa politique !

 

Maâmar Farah
Maamarfarah20@yahoo.fr

 

http://www.mondialisation.ca/un-printemps-qui-vient-de-perse/5359669

 

.

La Syrie bombardée…Les avions saoudiens décollent de Tel-Aviv ...

resistance71.wordpress.com/.../la-syrie-bombardee-les-avions-saoudiens-...

25 sept. 2014 - La Syrie bombardée... Qui est le 6ème allié anonyme de Washington ?

 

Le plan d'Obama pour attaquer la Syrie, sous couvert de la lutte contre l'EIIL 

 

L’enlèvement de P-H Gourdel a-t-il été organisé par les services secrets français ?

Algérie : la France accusée d'avoir organisé l'enlèvement d ..

Les rebelles syriens soutenus par les Etats-Unis et l'Etat

 

Kobane_syrie.png

 

Syrie : le piège de la zone tampon

 Par François d’Alançon

13 octobre 2014, par Comité Valmy

Syrie : le piège de la zone tampon
Une demande des généraux turcs
La création d’une zone tampon en territoire syrien fait partie des conditions mises par la Turquie à sa participation aux opérations militaires de la coalition contre les djihadistes de Daech, acronyme arabe de l’organisation État islamique (EI), de même que la création d’une zone d’exclusion aérienne ainsi que l’instruction et l’entraînement de combattants de l’opposition en Syrie et en Irak.
Malgré le vote par le parlement turc, le 2 (...)

Remodelage du Grand Moyen-Orient - Investig'Action

michelcollon.info › Analyses et témoignagesArchives
16 oct. 2006 - Test-médias · 60. La rubrique de Michel Collon; Investig'Action - Michelcollon.info l'info décodée ... Remodelage du Grand Moyen-Orient
.

 

OB-pub-panneau.jpg

Pour ne plus voir les sales pubs

qui grouillent sur over-blog

au mépris complet des Lecteurs :

téléchagez un logiciel Addblock

Publicités

Nous condamnons la décision unilatérale

de la plateforme Overblog de truffer ce blog

de publicités en VIOLATION des conditions générales

d'utilisation initialement définies.

et sur ce blog,

Partager cet article

Repost 0
Published by Chantal Dupille - dans Nouvel Ordre Mondial
commenter cet article

commentaires