Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 15:41

 

 

Karen Hudes employée de la Banque mondiale, révèle comment l’élite dirige le monde

 

Karen Hudes employée de la Banque mondiale, révèle comment l’élite dirige le monde
.
Vers une « affaire Snowden » puissance 10 ! Karen Hudes est diplômée de la Yale Law School et elle a travaillé dans le département juridique de la Banque mondiale depuis plus de 20 ans. En fait, quand elle a été congédiée pour avoir dénoncé la corruption à l’intérieur de la Banque mondiale , elle occupait le poste de Conseillère Senior.
 
Elle était dans une position unique pour voir exactement comment l’ élite mondiale dirige le monde , et les informations qu’elle révèle maintenant au public sont absolument stupéfiantes .

Selon Hudes , l’élite utilise un noyau très serré des institutions financières et des méga -sociétés pour dominer la planète. Le but est le contrôle. Ils veulent nous asservir tous à la dette , ils veulent asservir tous nos gouvernements à la dette, ils veulent rendre nos politiciens accros aux énormes contributions financières qu’ils canalisent dans leurs campagnes . Puisque l’élite détient aussi toutes les grandes sociétés de médias, les grands médias ne nous informent jamais de ce secret : il ya quelque chose de fondamentalement mauvais dans la manière dont notre système fonctionne.


Rappelez-vous, ce n’est pas une  » théorie du complot  » qui dit ces choses. C’est une avocate -instruite à Yale- qui a travaillé à l’intérieur de la Banque mondiale depuis plus de deux décennies. Le résumé qui suit de son curriculum provient directement de son site …Karen Hudes a étudié le droit à Yale Law School et l’économie à l’Université d’Amsterdam . Elle a travaillé dans l’ Export Import Bank américaine des États-Unis de 1980-1985 et dans le département juridique de la Banque mondiale de 1986 à 2007 . Elle a créé le Comité d’ Organisation Non Gouvernementale de la Section du droit international de l’ American Bar Association et le Comité sur le multilatéralisme et la responsabilité des organisations internationales de la branche américaine de l’ International Law Association .Aujourd’hui, Hudes s’évertue à dénoncer le système financier corrompu que l’élite mondiale utilise pour contrôler les richesses du monde. Lors d’une interview avec le New American , elle a discuté de la façon dont nous laissons ce groupe d’ élites de dominer totalement les ressources de la planète sans réagir …

Une ancienne de la Banque mondiale , l’avocate ex -Conseillère Senior Karen Hudes , affirme que le système financier mondial est dominé par un petit groupe de personnes corrompues , avides de pouvoir , centrées autour de la Réserve fédérale américaine privée . Le réseau a aussi pris le contrôle des médias pour couvrir ses crimes, at-elle expliqué . Dans une interview avec The New American , Hudes dit que quand elle a essayé de dénoncer les multiples problèmes à la Banque mondiale , elle a été congédiée pour ses efforts. Maintenant, avec un réseau de collègues dénonciateurs, Hudes est déterminée à dénoncer et mettre fin à la corruption. Et elle est convaincue de la réussite.


Citant une étude suisse explosive de 2011, publiée dans le Journal PLoS ONE sur le  » réseau de contrôle de la société mondiale », Hudes a souligné qu’un petit groupe d’entités – principalement des institutions financières et en particulier les banques centrales – exerce une énorme influence sur l’économie internationale dans les coulisses .  » Ce qui se passe réellement , c’est que les ressources de la planète sont dominées par ce groupe », at-elle expliqué , ajoutant que les  » accapareurs de pouvoir corrompu » ont réussi à dominer aussi les médias. «Ils sont autorisés à le faire.  »

Auparavant , j’ai écrit au sujet de l’étude suisse que Hudes mentionne . Elle a été réalisée par une équipe de chercheurs de l’Institut fédéral suisse de technologie à Zurich , en Suisse. Ils ont étudié les relations entre les 37 millions d’ entreprises et investisseurs du monde entier , et ce qu’ils ont découvert , c’est qu’il ya une « super- entité» de seulement 147 méga- corporations étroitement liées qui contrôlent 40 pour cent de l’ ensemble de l’économie mondiale …


Lorsque l’équipe a démêlé plus avant le réseau des détenteurs, elle a trouvé la plupart des éléments lui permettant de remonter jusqu’à une « super- entité» de 147 entreprises encore plus étroitement liées – tous leurs biens étant détenus par d’autres membres de la super-entité- qui contrôle 40 pour cent de l’ensemble du réseau », explique Glattfelder . La plupart étaient des institutions financières. Le top 20 inclue Barclays Bank , JPMorgan Chase & Co et le groupe Goldman Sachs .

 

Mais l’élite mondiale ne se contente pas de contrôler ces méga-entreprises. Selon Hudes, elle domine également les organisations non élues, qui n’ont pas de compte à rendre, et qui contrôlent les finances de presque tous les pays de la planète. La Banque mondiale , le FMI et les banques centrales comme la Réserve fédérale contrôlent littéralement la création et la circulation de l’argent dans le monde entier .

Au sommet de ce système se trouve la Banque des règlements internationaux. C’est la banque centrale des banques centrales , et affichée ci-dessous une vidéo où vous pouvez regarder Hudes disant à Greg Hunter de USAWatchdog.com ce qui suit …

«Nous n’avons pas à attendre de qui que ce soit qu’il vire la Fed ou la Banque des règlements internationaux. . . Certains Etats ont déjà commencé à reconnaître argent et l’or , les métaux précieux , en tant que monnaie « 


La plupart des gens n’ont jamais entendu parler de la Banque des règlements internationaux, mais c’est une organisation extrêmement importante. Dans un précédent article , j’ai décrit comment cette « banque centrale du monde » est littéralement à l’abri des lois de tous les gouvernements nationaux …

 

Une organisation internationale extrêmement puissante, dont la plupart des gens n’ont jamais entendu parler, contrôle secrètement la masse monétaire du monde entier. Elle est appelée la Banque des règlements internationaux , et c’est la banque centrale des banques centrales . Elle est située à Bâle, en Suisse, mais elle a aussi des succursales à Hong Kong et à Mexico. Il s’agit essentiellement d’ une banque centrale non élue , qui n’a pas de compte à rendre au monde, qui bénéficie de l’immunité complète de la fiscalité et de la législation nationale. Même Wikipedia admet qu ‘«elle n’a de compte à rendre à aucun gouvernement national.  » La Banque des règlements internationaux a été utilisé pour blanchir de l’argent pour les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, mais ces jours-ci le but principal de la BRI est de guider et de diriger le centre planifiée du système financier mondial .


Aujourd’hui, 58 banques centrales mondiales appartiennent à la BRI , et elle a beaucoup plus de pouvoir sur la façon dont l’économie américaine ( ou toute autre économie , d’ailleurs) se portera au cours de la prochaine année que n’importe quel politicien. Tous les deux mois , les banquiers centraux du monde entier se réunissent à Bâle pour une «Réunion sur l’économie mondiale  » .


Au cours de ces réunions , des décisions sont prises qui affectent chaque homme, femme et enfant sur la planète, et pourtant, aucun d’entre nous n’a son mot à dire dans ce qui se passe . La Banque des Règlements Internationaux est une organisation qui a été fondée par l’élite mondiale, elle fonctionne pour le bénéfice de l’élite mondiale , et elle est destinée à être l’une des pierres angulaires du système économique mondial naissant .


Ce système n’est pas venu à l’existence par accident. En fait, l’élite mondiale a mis au point ce système depuis très longtemps . Dans un précédent article intitulé « Qui dirige le monde? Preuve qu’un noyau solide d’ élitistes riches tire les ficelles », j’ai inclus une citation de Georgetown University , professeur d’histoire Carroll Quigley tirée d’un livre qu’il a écrit déjà en 1966, dans lequel il discutait des grands projets que l’élite avait pour la Banque des règlements internationaux …


Les puissances du capitalisme financier avaient un autre but de grande envergure , rien de moins que de créer un système mondial de contrôle financier dans des mains privées capables de dominer le système politique de chaque pays et l’économie du monde dans son ensemble.


Ce système devait être contrôlé de manière féodale par les banques centrales du monde agissant de concert, par des accords secrets obtenus dans des réunions privées fréquentes et des conférences. Le sommet du système devait être la Banque des règlements internationaux à Bâle , en Suisse, une banque privée possédée et contrôlée par les banques centrales du monde qui étaient elles-mêmes des sociétés privées .


Et c’est exactement ce que nous avons aujourd’hui.


Nous avons un système de «néo – féodalisme » dans lequel chacun d’entre nous et nos gouvernements nationaux sont asservis à la dette. Ce système est régi par les banques centrales et la Banque des règlements internationaux, et il transfère systématiquement les richesses du monde de nos mains entre les mains de l’élite mondiale .


Mais la plupart des gens n’ont aucune idée de ce que tout cela se passe parce que l’élite mondiale contrôle aussi ce que nous voyons, entendons et pensons. Aujourd’hui, il ya seulement six sociétés de médias géants qui contrôlent plus de 90 pour cent des nouvelles et des divertissements que vous regardez sur votre téléviseur aux États-Unis .

 

.
http://www.wikibusterz.com/karen-hudes-employee-banque-mondiale-revele-comment-lelite-mondiale-dirige-monde/
.
.
dette.jpg
.
.
L'une des raisons - majeure - du bombardement des pays non-alignés, ou au moins de leur déstabilisation, est l'endettement imposé pour enchaîner les peuples, les racketter. Ainsi, la Libye de Kadhafi n'était pas endettée, et elle possédait les plus importantes réserves d'or, garanties de sa souveraineté. Aujourd'hui, ce pays de cocagne est détruit, ruiné, en proie à la guerre civile, à la terreur, et endetté. Au fait, que sont devenues les immenses réserves d'or, hein, BHL, Sarkozy et Co ? Ce ne sont pas les fils de Kadhafi qui devraient se retrouver devant le pseudo Tribunal, la CPI, jugeant les crimes contre l'humanité, mais bien NOS dirigeants. Quoiqu'il en soit, on reconnaît l'oeuvre de l'Occident. Lorsqu'elle s'ingère dans un pays, il est détruit, en proie au chaos (Irak, Libye, Syrie, Soudan, Mali, Ukraine, etc). L'Occident, lorsqu'il intervient, ouvre toutes les boîtes de Pandore, ne songeant jamais aux conséquences de ses actes fous. Lorsqu'on sait que le plus grand régime terroriste de la planète (avec Doha, Ryad, la Turquie peut-être aussi), est israël, et qu'il ne songe qu'à provoquer la 3e guerre mondiale (pour des raisons messianiques, hégémoniques, insensées), on imagine, nous, les conséquences pour l'humanité ET pour les apprentis sorciers irresponsables: L'apocalypse, l'hiver nucléaire signant la fin de l'humanité. Seules l'Armée, la Police, la Gendarmerie, sont en mesure d'empêcher le désastre planétaire pendant qu'il en est encore temps, car les fous qui orchestrent les événements, s'appuient sur ces forces. Et elles auraient d'autant plus raison de le faire, qu'avec le Nouvel Ordre Mondial, il n'y aura à l'avenir plus d'hommes, de femmes, de couples, de procréation naturelle, de familles, juste des êtres asexués, auxquels on nous prépare encore à l'instant, avec la "célébration" de la reconnaissance du TRANSGENRE en Inde. Monde complètement fou ! Rappel :  Le Nouvel Ordre Sexuel. Aspects du NWO. La société du futur, transhumaniste ?  Chantal Dupille

kadhafi-jeune.jpg

.
Actualité : On nous parle encore de l'attentat de Boston (attentat sous faux drapeau, sacrifiant deux jeunes innocents, d'ailleurs les témoins de la vérité ont tous été éliminés les uns après les autres), une manière de viser là aussi la Russie, indirectement, et de tenter de déstabiliser le Caucase. Vous pouvez voir ma vidéo se moquant des faux attentats, du pseudo terrorisme, à la fin je parle de celui de Boston. 
.

Terrorisme, vous avez dit terrorisme ? Ou l'apprentie terroriste. R-sistons vidéo 18
Vous pouvez aussi voir ces 2 mn :

valls-Fuhrer-jpg

 

 

La France s'achemine vers la dictature

Par eva R-sistons (Chantal Dupille)


 

   La démocratie est de plus en plus seulement un mot - surtout d'ailleurs pour justifier des guerres illicites. Mais plus on en parle, plus on s'en éloigne...


   Ne parlons pas de la nomination de Valls comme Premier Sinistre de France - oui, Sinistre plutôt que Ministre. Sur Internet, d'ailleurs, on l'appelle déjà "le Führer", et les portraits qu'on dessine de lui sont loin d'être flatteurs. C'est pourtant cet homme sans racines françaises ni scrupules que le groupe des Bilderberg impose à la France, anti-démocratiquement, via sondages bidons et médias aux ordres. Il sera ensuite chargé de mettre en oeuvre de gré ou de force le Nouvel Ordre Mondial totalitaire qui finira d'asservir les Français. Et déjà, nous avons un aperçu de sa façon de gouverner : Il a annoncé que si la réforme territoriale (redessinant le visage de notre pays, avec des grandes métropoles se livrant une concurrence farouche, et des déserts) n'était pas acceptée par les Français, il l'imposerait. Nous sommes prévenus, et personne ne bouge, car nos meRdias présentent M. 5% à la Primaire socialiste, haï d'un nombre important de nos concitoyens, comme l'homme providentiel, le "plus populaire" (sic), le plus efficace, le plus énergique, le plus dynamique, etc, etc, il ne se passe pas de jours que nous ne soyons conditionnés pour le préférer et même le vénérer.


   Hollande, lui, ne se contente pas de soutenir les pires terroristes en Syrie ou ailleurs au nom de la lutte contre le terrorisme (sic), il s'acoquine avec les pires individus de la planète, à Doha ou à Ryad, et il s'est empressé de féliciter les putschistes ukrainiens : Son Ministre des Affaires Etranges d'Israël, pardon de la France, le sayan Fabius (vous savez, celui qui traîne plein de casseroles, le spécialiste du sang contaminé et des guerres) a serré la main des pires néo-nazis de Kiev, en proclamant à qui voulait l'entendre qu'ils n'étaient pas si nazis que ça... ne souriez pas, vous êtes roulés !


   Et voici que Celui qui avait fait lors de l'Election présidentielle les plus belles promesses de Gouvernement transparent, irréprochable, avec un Parlement légiférant enfin, annonce qu'il veut gouverner sans concertation, directement par ordonnances, à cause de la crise (qui a bon dos). Adieu la démocratie parlementaire ! Adieu la Gauche attachée à la Loi, contrairement à la Droite aimant gouverner par décrets !


   Quelle mouche a piqué Hollande ? Est-ce la "gravité de la situation" ? Que nenni ! Le bonhomme craint surtout un Sénat frileux et une Gauche de plus en plus rétive. Eh oui, ses troupes, au Parlement, renâclent ! Certains Ministres, écologistes, ont d'ailleurs claqué la porte... Restera la question de confiance. Les Parlementaires accepteront-ils ce nouveau mode de gouvernement, alors que la France gronde ? A mon avis, ils tiennent trop à leur strapontin et à leur portefeuille. On verra... D'ailleurs, quelle marge de manoeuvre reste-t-il au Gouvernement ? Il s'agit surtout de transposer les directives européennes... Ah, que la démocratie est jolie, de plus en plus jolie !

 

   Et déjà, des signes très inquiétants apparaissent. Outre le PS de plus en plus Parti godillot, Valls imposé comme Premier Ministre alors qu'il est très impopulaire parmi les militants ne voulant pas de celui qui souhaitait supprimer le mot socialiste, voici que Cambadélis est nommé à la tête du PS sans consultation des adhérents, une première.  On se croirait déjà en Italie, où les Electeurs n'ont plus leur mot à dire. 


   En attendant, les projets qui ne plaisent pas sont déjà mis en oeuvre. Via des amendements discrets, très discrets, subtilement discrets, ou le plus naturellement du monde, par toutes sortes de subterfuges. Ainsi, à l'école socialiste, on donnera tant aux enfants le goût de l'égalité, qu'ils ne sauront bientôt plus s'ils sont vraiment un garçon ou une fille. Pourquoi papa ne porterait-il pas une jupe ? Et si papa était une maman ou encore autre chose ? Et pour parfaire cette rééducation, des commandos de lesbiennes et d'homosexuels font irruption dans les classes pour apprendre l'ouverture et la tolérance à nos chérubins qui n'en demandent pas tant. Et tout cela dès la maternelle ! Quant aux collégiens, on leur enseignera la joie de transgresser tous les tabous, et de goûter toute la palette de perversions. Jolie, jolie école !


   Ainsi la Gauche revisitée par les Hollande-Fabius-BHL-DSK-Cohn-Bendit et Co, va bientôt allégrement contourner les lois impopulaires, ou les imposer plus ou moins discrètement.


   Hollande avait promis le changement, mais ce n'est pas celui que ses Electeurs attendaient. Et donc il est désavoué. ValSS, lui, n'a rien à craindre : L'Oligarchie le veut pour mater les Français, il trouvera toujours des meRdias pour l'encenser et des gogos pour tout accepter.


   Même le IV e Reich qui se dessine..


   Eva R-sistons (Chantal Dupille)
 

DeGaulle-imperialisme-US.jpg

 

Ce court article sur la dictature figurera
(ainsi que les deux suivants,
ou celui sur "la guerre de 14-18, pourquoi ?"
sur mon précédent post sur ce blog)
sur le petit livre que je prépare
(qui regroupera mes pensées sur l'actualité.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chantal Dupille - dans Nouvel Ordre Mondial
commenter cet article

commentaires

ahura 17/04/2014 19:29

Eva...il faut voler au secours du maire de Laguiole ! C'est urgent ! Mais dans quel monde vivons-nous ?

Le village aveyronnais de Laguiole a saisi le président de la République après une nouvelle décision de justice l’empêchant de retrouver l’usage de son nom, devenu propriété d’un entrepreneur qui
le commercialise pour vendre des couteaux importés d’Asie et d’autres produits.

"Dans les prochains jours, nous souhaitons nous rendre à la capitale afin de vous demander audience et vous remettre la plaque de notre commune dont nous sommes dessaisis", écrit au président
Vincent Alazard, maire DVD de Laguiole (prononcez : Layol) dans un courrier dont l’AFP a eu copie.

Le 4 avril, la cour d’appel de Paris a débouté la commune de 1 300 habitants qui souhaitait voir la justice reconnaître "une spoliation", une pratique commerciale "trompeuse" et une "atteinte à son
nom, à son image et à sa renommée".

Cible du village : Gilbert Szajner, un habitant du Val-de-Marne, qui a déposé en 1993 la marque Laguiole pour désigner non seulement la coutellerie, qui a fait la réputation mondiale du bourg
depuis 1829, mais aussi du linge de maison, des vêtements, briquets, barbecues... En tout 38 classes de produits.

Dans son arrêt, la cour d’appel estime qu’il résulte du code de propriété intellectuelle que "peuvent constituer une marque de fabrique, de commerce ou de service les noms patronymiques et
géographiques. Elle estime aussi que la commune de Laguiole "ne démontre pas" que l’usage fait de son nom serait "de nature à porter atteinte aux intérêts publics ou à préjudicier à ses
administrés". La commune est condamnée à verser 100 000 euros de frais de justice à ses adversaires.

Conséquence : M. Szajner peut continuer à accorder, contre redevance, des licences à des entreprises françaises ou étrangères qui peuvent commercialiser sous le nom Laguiole des produits
d’importation.

A contrario, les habitants de la commune ne peuvent plus, eux, utiliser le nom de leur village pour fabriquer des produits manufacturés portant le label "Laguiole", en dehors du fameux couteau
rehaussé d’une abeille, déjà produit en dehors du village.

Dans cette bataille commerciale et identitaire, Gilbert Szajner a même interdit au village d’utiliser un nouveau logo. L’affaire est en appel devant l’OHMI (Office de l’harmonisation dans le marché
intérieur), l’agence européenne chargée des marques.

Laguiole "made in Pakistan"

En 1997, la justice avait donné raison au village en condamnant M. Szajner pour contrefaçon mais la Cour d’appel a infirmé cette décision en 1999 arguant que le terme Laguiole était devenu
"générique" pour désigner un couteau de forme particulière. Le village a alors engagé une procédure plus large portant sur son nom.

Le dossier a mobilisé villageois et entrepreneurs, dont le chef étoilé Michel Bras. En 2012, le bourg s’était symboliquement débaptisé, avec démontage du panneau signalant l’entrée de la localité,
pour protester contre le jugement en sa défaveur.

À l’Assemblée, le dossier a déjà suscité en 2013 une modification législative (loi sur la consommation) ouvrant les "indications géographiques protégées (IGP)" - jusqu’alors réservées aux produits
alimentaires -, aux produits manufacturés.

Une manière pour les consommateurs de pouvoir différencier un vrai couteau Laguiole de son clone "made in Pakistan" qui, en 2012, avait trouvé sa place au salon de l’Agriculture, au grand dam des
artisans locaux.

"Mais les décrets d’application ne sont pas encore publiés", souligne Thierry Moysset, patron de la Forge de Laguiole (en photo ci-dessus avec Alain Delon), principal employeur de village avec 110
salariés. Et ils ne régleront pas la question du nom du village.

"Je suis scandalisé. Qu’on laisse ainsi un homme priver un village de son nom et s’enrichir sur son dos en faisant travailler des pays à bas coût, cela me révolte", explique Thierry Moysset.
"J’espère que tout le monde va monter au créneau, ce combat devrait être celui de tous les Français", a-t-il ajouté en se demandant comment on peut demander à des communes de créer de l’emploi en
les privant de leur identité.

Le maire de Laguiole entend saisir l’association des maires de France (AMF) dont il espère la solidarité pour régler les frais de justice et tenter de faire évoluer la loi. Il indique réfléchir
également à un éventuel pourvoi en cassation.

ahura 17/04/2014 11:00

Eva .... comment peut-on faire confiance aux dirigeants américains (et à nos propres dirigeants) qui un jour disent une chose et le lendemain affirment son contraire ? Je ne suis pas le seul à
penser cela ! La preuve :

Je suis confus. Quelqu’un peut-il m’aider ?
par Neil Clark

Je suis confus. Il y a quelques semaines, nous avons appris en Occident l’occupation des bâtiments du gouvernement en Ukraine était une très bonne chose. Ces gens, nous ont dit nos dirigeants
politiques et l’élite des commentateurs dans les médias, étaient des « manifestants pro-démocratie ».

Le gouvernement américain avait mis en garde les autorités ukrainiennes contre l’utilisation de la force contre ces « manifestants pro-démocratie », même si, selon les images que nous avons vues,
certains d’entre eux étaient des néo-nazis qui lançaient des cocktails Molotov et d’autres choses sur la police et cassaient des statues et mettaient le feu aux bâtiments.

Maintenant, quelques semaines plus tard, on nous dit que les gens qui occupent les bâtiments du gouvernement en Ukraine ne sont pas « des manifestants pro-démocratie », mais des « terroristes » ou
des « militants ».

Pourquoi l’occupation de bâtiments officiels en Ukraine était-elle une très bonne chose en Janvier, mais une très mauvaise chose en Avril ? Pourquoi l’utilisation de la force par les autorités
contre les manifestants était-elle totalement inacceptable en Janvier, mais acceptable maintenant ? Je le répète : je suis confus. Quelqu’un peut-il m’aider ?

Les manifestants anti-gouvernementaux en Ukraine au cours de l’hiver ont reçu la visite de plusieurs hommes politiques occidentaux de premier plan, y compris le sénateur américain John McCain, et
Victoria Nuland, du Département d’Etat américain, qui ont distribué des cadeaux. Mais il y a eu de très grandes manifestations anti-gouvernementales dans de nombreux pays d’Europe occidentale au
cours des dernières semaines, qui n’ont reçu aucune aide de la sorte, ni de la part de telles personnalités ni de la part de l’élite des commentateurs des médias occidentaux. Pas plus que les
manifestants n’ont reçu de cadeaux de la part des fonctionnaires du Département d’Etat américain.

S’ils étaient si favorables aux manifestations antigouvernementales en Europe, et qu’ils les considéraient comme la forme la plus pure de la « démocratie », McCain et Nuland ne montreraient-ils pas
la même solidarité avec les manifestants de Madrid, Rome, Athènes et Paris ? Je suis confus. Quelqu’un peut-il m’aider ?

Il y a quelques semaines, j’ai vu une interview du secrétaire d’Etat américain John Kerry qui a dit : « On ne peut pas envahir un autre pays sous de fausses prétextes pour faire valoir ses
intérêts. » Mais je crois me rappeler que les Etats-Unis ont fait exactement cela à plusieurs reprises au cours des 20 dernières années.

Est-ce que les affirmations sur les armes de destructions massive en Irak n’étaient que le fruit de mon imagination ? Étais-je en train de rêver en 2002 et début 2003 lorsque les politiciens et les
experts néo-conservateurs sont venus tous les jours à la télévision pour nous dire, à nous la plèbe, que nous devions entrer en guerre avec l’Irak en raison de la menace posée par l’arsenal de
Saddam ? Pourquoi est-ce qu’un vote démocratique en Crimée sur l’opportunité de rejoindre la Russie est jugé pire que l’invasion meurtrière de l’Irak – une invasion qui a coûté la vie à près de 1
million de personnes ? Je suis confus. Quelqu’un peut-il m’aider ?

Nous avons également été informés très solennellement par les politiciens occidentaux et les « experts » dans les médias que le référendum en Crimée n’était pas valide parce qu’elle s’est déroulée
sous « occupation militaire. » Mais je viens de regarder la couverture des élections en Afghanistan, qui se sont tenues sous occupation militaire, et qui ont été saluées par des personnalités
occidentales, comme chef de l’OTAN Anders Fogh Rasmussen, comme un « moment historique pour l’Afghanistan » et un grand succès pour la « démocratie ». Pourquoi le vote en Crimée est-il rejeté, mais
celui en Afghanistan célébré ? Je suis confus. Quelqu’un peut-il m’aider ?

Le cas de la Syrie aussi est assez déroutant. On nous a dit et on nous dit encore que les groupes islamiques radicaux terroristes constituent la plus grande menace pour la paix, la sécurité et
notre « mode de vie » en Occident. Que Al-Qaïda et d’autres groupes doivent être détruits : que nous avions besoin de leur mener une implacable « guerre contre le terrorisme ». Pourtant, en Syrie,
nos dirigeants ont pris le parti de ces groupes radicaux dans leur guerre contre un gouvernement laïque qui respecte les droits des minorités religieuses, notamment les chrétiens.

Quand les bombes d’Al-Qaïda ou leurs affiliés explosent en Syrie et que des innocents sont tués, il n’y a aucune condamnation de la part de nos dirigeants : leur seule condamnation a été celle du
gouvernement syrien laïque qui se bat contre des islamistes radicaux et que nos dirigeants et commentateurs dans les médias sont désespérés de voir tomber. Je suis confus. Quelqu’un peut-il m’aider
?

Ensuite, il y a les droits des homosexuels. On nous dit que la Russie est un pays très mauvais et arriéré parce qu’elle a adopté une loi contre la promotion de l’homosexualité auprès des mineurs.
Pourtant, nos dirigeants qui ont boycotté les Jeux Olympiques d’hiver à Sotchi en raison de cette loi visitent les Etats du Golfe où les homosexuels peuvent être emprisonnés et même exécutés, et
embrassent chaleureusement les dirigeants là-bas sans jamais soulever la question des droits des homosexuels.

L’emprisonnement ou l’exécution des homosexuels est sûrement bien pire qu’une loi qui interdit la promotion de l’homosexualité auprès des mineurs ? Pourquoi, s’ils sont véritablement préoccupés par
les droits des homosexuels, nos dirigeants attaquent-ils la Russie et pas les pays qui emprisonnent ou exécutent les homosexuels ? Je suis confus. Quelqu’un peut-il m’aider ?

On nous dit dans de nombreux articles que le parti ultra-nationaliste hongrois Jobbik est très mauvais et que sa montée est une cause de grande préoccupation, même s’il n’est pas au gouvernement,
ni susceptible de l’être un jour. Par contre, des néo-nazis et ultra-nationalistes occupent des postes dans le nouveau gouvernement de l’Ukraine, que nos dirigeants Occidentaux soutiennent avec
enthousiasme et les néo-nazis et l’extrême-droite ont joué un rôle clé dans le renversement du gouvernement démocratiquement élu de l’Ukraine en Février, une « révolution » encouragée par
l’Occident. Pourquoi les ultra-nationalistes et des groupes d’extrême-droite sont-ils inacceptables en Hongrie, mais tout à fait acceptables en Ukraine ? Je suis confus. Quelqu’un peut-il m’aider
?

On nous dit que la Russie est une puissance impérialiste agressive et que la préoccupation de l’OTAN est de s’opposer à la « menace » russe. Mais j’ai regardé une carte l’autre jour et j’ai bien vu
beaucoup de pays proches (ou limitrophes) de la Russie qui sont membres de l’OTAN, l’alliance militaire dirigée par les Etats-Unis et dont les membres ont bombardé et attaqué de nombreux pays au
cours des 15 dernières années, mais par contre je n’ai pas vu un pays proche des Etats-Unis qui faisait partie d’une alliance militaire avec la Russie, ni des bases militaires ou des missiles
russes situés dans des pays limitrophes ou proches des États-Unis. Pourtant, c’est la Russie, nous dit-on, qui est « agressive ». Je suis confus. Quelqu’un peut-il m’aider ?

ahura 17/04/2014 07:13

Eva...oui si nous laissons faire, si nous ne résistons pas, nous serons bientôt une dictature ! Pour nos enfants, pour nos petits enfants nous devons nous élever de toutes nos forces contre cette
tentative de nous mener à la baguette. L'affaire du Bunty Ranch (les révoltés du Bundy) démontrent qu'en étant solidaire et déterminé de simples citoyens peuvent faire reculer le pouvoir en place !
Les médias français encore une fois sont restés bien silencieux face à cette "jacquerie" pourtant les journaux américains avaient fait beaucoup de publicité lors des "émeutes" dans les banlieues il
y a quelques années, faisant croire à leur lecteur qu'il y avait la guerre civile en France. Mais bon il ne faut pas froisser tonton Sam ! et ne pas donner des idées aux honnêtes citoyens français
! Des fois que .... le peuple est exaspérer, les petits commerçants en ont marre, les petits artisans n'en peuvent plus de payer, payer, les petits agriculteurs de travailler pour des clopinettes,
même la fronde gagne l'armée et la gendarmerie. Que ceux qui sont responsables des 50 milliards de dette les paient . Les politiques ne parlent pas de se serrer la ceinture et de renoncer à leurs
privilèges, pas plus qu'ils n'évoquent de puiser dans les comptes de la caste qu'ils défendent et qui disposent sur ses comptes en Suisse ou ailleurs de plusieurs fois ces fameux 50 milliards ! Ce
prélèvement citoyen ne les gêneraient pas outre mesure et pourraient à la limite leur être remboursés quand l'économie redémarrerait . Mais les banksters veillent au grain. Alors on va encore
serrer la vis à ces salauds de pauvres . Ils sont plus nombreux !