Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 22:36

http://aktesblog.files.wordpress.com/2011/02/350px-cantonales_2008-svg.png

 

 

Cantonales: Il faut voter,

l'enjeu est crucial !

 

 

 

Cantonales, événement mineur ? Non, les plus importantes cantonales qui soient. Personne ne doit les boycotter ! Et naturellement, les médias en parlent très peu. Il s'agit de favoriser l'abstention, pour servir la pensée dominante, de l'UMP: Les Français ne s'intéressent qu'aux enjeux nationaux, pas locaux, encore moins départementaux, donc on peut supprimer l'échelon local, départemental, et appliquer la Réforme du Chef. Toujours plus de centralisme, toujours plus de concentration du pouvoir, pour servir les intérêts au sommet !

 

En gros, trois partis peuvent accéder au second tour.

 

Le F.N., c'est un mirage dans un désert politique. Les déboussolés, les inquiets, les désespérés s'y raccrochent comme un noyé à sa bouée, attendant le salut d'un Pouvoir fort, sécuritaire, communiquant avec clarté, et flattant les instincts de chacun, souvent les plus bas d'ailleurs. Ceux-là ont espéré le salut du communisme, l'Empire s'est chargé de couler cette voie. Puis ils ont cru en l'homme énergique, dynamique, volontariste, providentiel, et là aussi le Sauveur a déçu. Alors, ils se raccrochent au nouveau candidat fort qui se présente, promettant le salut, la fin du tunnel, des jours meilleurs. Des jours meilleurs qui ont été rejetés, dans les municipalités FN,  par tous ceux qui ont vécu au quotidien l'horreur FN, sa politique ANTI-SOCIALE, outrageusement sécuritaire et liberticide, dressant les citoyens les uns contre les autres, occasionnant partout rejet, violence, haine. Avec à la clef un racisme violent, lourd de menaces ! Ceux qui ont goûté au "paradis" d'extrême-droite ont été comme les papillons se brûlant au contact de la lumière. Floués, abusés, amers... Car le FN est, par essence, non seulement brutal, raciste et haineux, mais anti-social. Ses dirigeants ne s'intéressent à la justice sociale que pour communiquer, gagner des voix... 

 

L'UMP, présenté par ses porte-parole sans scrupules comme "Union de la Majorité Populaire", est en réalité une machine au service de ceux qui sacrifient les politiques populaires, les Etats, les communes, le secteur social, et même l'indépendance nationale et la concorde, au profit d'une "Union Minoritaire de Privilégiés". Cette UMP va finir de sacrifier les politiques sociales locales, départementales, en les étranglant - notamment par la suppression de la taxe professionnelle :

 

"(..) La réforme territoriale est une machine visant à anéantir la solidarité, à accentuer les inégalités et à organiser la mise en concurrence entre territoires et citoyens, et à démanteler la démocratie locale. La suppression de la taxe professionnelle est l’arme du gouvernement dans ce projet de réforme pour asphyxier financièrement les collectivités".  La « réforme territoriale » voulue par le Président de la République et son gouvernement s’avère être une  machine visant à anéantir la solidarité partout dans le pays, à accentuer les inégalités entre territoires et entre citoyens, à démanteler la République et la démocratie locale (..)" (1)

 

L'UMP est squatté par les amis de Sarkozy: Une vraie machine à détruire tout ce qui fait l'identité de la France, ses valeurs, sa culture, son modèle social, ses services publics, sa République, sa laïcité, son indépendance... 

 

Le P.S. : Occupé, lui, un jour, peut-être, par Strauss-Kahn, il sera le clone de l'UMP, en plus hypocrite (se prétendant toujours de gauche), en plus démobilisateur pour les Syndicats et aussi, quand même, en plus humain, image du Parti oblige.

 

Restent, en gros, au premier tour, les Ecologistes et le Front de Gauche. Les Verts ont ma sympathie, avec des Cécile Duflot et des Eva Joly, mais teintés de Cohn-Bendisme, et de ce qu'il représente (édulcoration du message, affadissement du vert et du rouge, libéralisation, européisation, et même une ambiguité vis à vis du nucléaire), mon enthousiasme est rafraîchi plus que les circuits de refroidissement, aujourd'hui, des centrales nucléaires japonaises.

 

Donc, au premier tour, je voterai Front de Gauche. Plus que jamais, dans le contexte de crise actuel, il faut défendre les ACQUIS SOCIAUX. Et à l'échelon local, départemental, régional, on peut encore les défendre. A cet échelon, en effet, se joue l'avenir de nos écoles, des transports publics, du RSA, de l'aide aux familles, aux personnes handicapées, aux personnes âgées etc etc. Bref, notre QUOTIDIEN. Un quotidien totalement malmené par la Droite UMP ! 

 

Et au second tour ? Les Cantonales ne sont pas la Présidentielle, avec sans doute un Strauss-Kahn choisi par le CRIF, les  sondeurs et les Médias. Les Cantonales sans DSK , et au service de notre quotidien, y'a pas photo, aucune voix ne doit manquer à la Gauche qui, elle, protègera nos acquis sociaux sur le terrain !

 

Les Cantonales de 2011 : Un enjeu crucial

 

En réalité, ce qui se joue, dans ces Cantonales oubliées par les Médias, c'est le sort du Sénat et, partant, du programme de l'UMP. 


En effet, ces Elections peuvent faire basculer le Sénat à Gauche, paralysant le Pouvoir destructeur de la France !  Le gelant, le contrariant, le contrant ! Et c'est la raison pour laquelle le Pouvoir, et ses Médias aux ordres, évitent de parler d'Elections pouvant décider du basculement, du gel des Réformes dévastatrices pour tous !

 

Alors, sachant qu'il faut éviter le pire,

sachant qu'il faut empêcher le Pouvoir actuel

de nuire davantage aux Français,

il est IMPERATIF de voter,

de voter à Gauche,

afin que le Sénat bascule à Gauche

et qu'il stoppe la machine infernale

qui broiera, même au niveau local,

tous les acquis sociaux de nos aïeux !

 

Ne pas voter, c'est faire le jeu du Pouvoir malfaisant qui, au sommet, liquidera tout ce à quoi nous tenons !

 

C.D.

 

 

(1)  http://rupturetranquille.over-blog.com/article-elections-cantonales-il-n-est-pas-trop-tard-69481632.ht

Partager cet article

Repost 0
Published by Chantal Dupille - dans Politique française
commenter cet article

commentaires