Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2008 5 25 /07 /juillet /2008 02:26

 








Antisémitisme
Anti-sionisme militaro-financier
et eugénique.

Diffamation :
Accusations d'antisémitisme
et de conspirationnisme...
Réponse





Le prochain, c'est celui qui vous ressemble,
proche idéologiquement, culturellement...
mais c'est aussi le prochain en tant
qu' être humain, l'autre dans sa diversité !

Nous devons TOUS être PROCHES les
uns des autres !

Et rejeter toutes les guerres !
Elles ne résolvent rien,
elles amplifient les problèmes !
(C.D.)


On dit toujours qu'Abraham est le père des croyants. Le Judaïsme est aussi la première des religions monothéistes, le socle de toutes les autres.

Quel croyant n'a pas, un jour ou l'autre, recouru aux superbes Psaumes de consolation, particulièrement en des temps difficiles ? Quel militant assoiffé de justice n'a pas trouvé son inspiration dans la vie des prophètes juifs, toujours à l'affût d'une juste cause à défendre, ou d'un opprimé à secourir ? Quel citoyen ne s'est pas plongé dans la lecture des Proverbes, afin de s'imprégner de sagesse ? Certes, la Bible hébraïque, c'est aussi l'abomination des guerres interminables, et surtout... de conquête, comme celles dont rêve G.W. Bush, et puis c'est une myriade de lois contraignantes à observer... Reste que la religion juive constitue le socle de toutes les autres croyances monothéistes. Un socle souvent bafoué par le christianisme, hélas, mais toujours reconnu par les Musulmans dans le Coran.

Israël, c'est aussi une terre âprement contestée, disputée, car il y a deux peuples sur le même sol. Au départ, c'était un rêve de protection, un refuge coloré de multiples ethnies et cultures, véritable microcosme du monde, comme New-York, bruissante de ses différences. C'était aussi un idéal de vie collective, généreuse, communautaire.

Et puis l'idéal s'est figé, la mémoire s'est  repliée,  jusqu'à devenir angoisse, obsession, pathologie, et besoin de s'affirmer au détriment des peuples alentour. Le peuple "élu", à la fois choisi et à la "nuque raide" (comme le rappelle sans cesse la Bible), s'est métamorphosé en machine de conquête et de guerre. Alors que son Dieu lui avait fait de magnifiques promesses: " L'Eternel combattra pour toi ! "


La Shoah des Juifs :
         

Le fichage et la numérotation des prisonniers font partie de la dépersonnalisation
Le fichage et la numérotation des prisonniers font partie de la dépersonnalisation

wikipedia.org


Les gouvernements ne représentent jamais les peuples. Ces derniers rêvent de paix, alors que les dirigeants ne pensent qu'au Pouvoir, à l'Argent. Aujourd'hui, l'idéal des pionniers s'est mué en idéologie de haine, envers les peuples alentour, rejet haineux prenant racine dans une peur irraisonnée, incontrôlable, dévastatrice. Parce que le passé n'a pas été cicatrisé et dépassé, il est désormais instrumentalisé à des fins prédatrices, impérialistes, coloniales.

J'ose le dire : Le "génie" juif s'épanouirait mieux s'il était débarrassé de l'encombrant fardeau de la mémoire ! Et il serait mieux apprécié des autres peuples, sans préjugés...

En tous cas, le beau rêve est devenu cauchemar pour les Arabes, surtout riverains, et pour la planète entière, car il s'est dissous dans des constructions de murs, de miradores, de barbelés, de forteresses-prisons.., et perverti dans des actions meurtrières, des guerres insatiables et prédatrices. La guerre contre l'Iran, et bien d'autres pays, menace, pouvant dégénérer en conflit mondial. Autant en emportent les égoïsmes, les peurs, les conflits !

L'idéal de hâvre de paix s'est transformé en bunker d'un côté, en rouleau compresseur de l'autre. Carnassier et barbare !

Désormais, la planète a les yeux rivés sur Israël, craignant le pire, une guerre effroyable. Le sionisme conquérant, cupide, criminel, a engouti les idéaux de solidarité et de fraternité, ainsi que le cosmopolitisme rayonnant. Le sionisme est infidèle au judaïsme.

Nous devons tous combattre ce sionisme-là, car il est dangereux pour la Palestine, qui n'est pas responsable des malheurs des Juifs en 40 et qui pâtit de sa proximité. Nous devons nous opposer vigoureusement aux plans que nourrit Israël envers les civilisations qui l'entourent. Nous devons tous rejeter avec force les idéologies qui deshumanisent l'individu et le monde. Et surtout, nous avons le devoir de dénoncer les  plans de guerre qui mobilisent actuellement les milieux dirigeants en Israël.  Car ils sont synonymes de souffrances incommensurables pour les peuples.


prison-palestinienne.jpg


Le drame palestinien. Tout un peuple en prison, quotidiennement soumis au chômage, à la faim, aux privations, aux humiliations, aux bombes, aux peurs, au nettoyage ethnique, à l'asphyxie de toute son infrastructure ! Et maintenant, mettant au monde des enfants malformés ! Un enfer au quotidien !

Pourtant, tout cela est inutile : Israël n'a pas à craindre  pour sa  sécurité :  Il a un arsenal militaire impressionnant, une armée de choc, et un allié américain hyper-puissant ! Et les Palestiniens ne sont pas à l'origine de ses malheurs, en 1940 ! Le drame palestinien est injuste, il est indéfendable, il est inutile, il est immoral, il est dévastateur pour l'image d'Israël, il alimente l'antisémitisme, il est criminel, et il menace la paix dans le monde
!

Le néo-sionisme politique (on peut appeler cela "l'ultra-sionisme"), par son racisme, son intolérance, son fanatisme, ses finalités, ses méthodes, son esprit conquérant et militaire, renforce l'antisémitisme qu'il prétend combattre. Il est le pire allié de l'intolérable. Un comble !

Israël a trahi ses idéaux, les commandements de Dieu, le Droit international et la solidarité nécessaire entre les peuples.  Il lui était seulement demandé par le Créateur de lui faire confiance, d'attendre "son" heure, qu'Il combatte pour lui !

L'antisémitisme envers le peuple Juif, la négation de ses souffrances, de sa "Shoa", sont insensés, et doivent être dénoncés inlassablement;  mais de la même façon, le devoir de résistance au sionisme politique, fanatique, extrémiste, prédateur, va-t-en guerre, souvent raciste et de plus en plus eugénique, est une nécessité. Au nom de la grande fraternité humaine, de la paix nécessaire, et de la communion des civilisations, nous devons rejeter avec force le néo-sionisme politique d'aujourd'hui.


Tags : Antisémitisme, sionisme, Shoah, guerre, Juif, l'Iran, la Bourse, Bush, New-York,  Israël, Palestine, Bible hébraïque, Prophètes, Psaumes, Proverbes...



Même page, wikipedia.org,
d'autres génocides aussi hideux :

Lizzie Van Zyl, une enfant boer internée et morte dans le camp de concentration britannique de Bloemfontein en Afrique du Sud durant la guerre contre les Boers 

Lizzie Van Zyl, une enfant
boer internée et morte dans le camp de concentration britannique de Bloemfontein en Afrique du Sud durant la guerre contre les Boer

L'Occident a commis plus de  crimes que tous les peuples du monde réunis

Les peuples ne veulent pas
d'un Occident criminel,
allemand, anglais,
français (colonies !),
américain, ou israélien !
Les peuples veulent la paix.
Assez de haine, de crimes, de prédations, de guerres !
 
DIFFAMATION :
Antisémite, conspirationniste ?


J'ai écrit cet article pour expliquer très clairement ma position sur ce sujet délicat entre tous : En effet, tout anti-sionisme tel qu'il est devenu - le sionisme d'aujourd'hui ne doit pas être confondu avec le sionisme enthousiaste de la création de l'Etat d'Israël -, est assimilé à tort à de l'antisémitisme. Je vais y revenir.

Donc, pourquoi cet article ? J'ai horreur des néo-cons, fanatiques, extrémistes, communautaristes, ultra-sionistes, ultra-libéraux, racistes, haineux, intolérants...  C'est tout ce que je rejette, et cela tombe en effet sous le coup de la loi. Or, voici quelques semaines, un des plus extrémistes et haineux de leurs sites en France, a été momentanément suspendu à cause de son incitation à la haine raciste. Et sur la page d'accueil du portail de l'hébergeur de ce site, à côté de la suspension du site en question, avait été placé, certainement volontairement, mon article sur les néo-cons, pas du tout tendre à leur égard, on s'en doute.

Quel camouflet pour ce site arrogant, dirigé par un homme réputé pour être un provocateur ! Il s'est aussitôt vengé en me diffamant, en m'insultant, en donnant mon identité (mes blogs sont sous un pseudo), en me traitant de tous les noms - le style, n'en parlons pas : ordurier et haineux. De quoi le traîner devant un Tribunal et obtenir de substantielles réparations ! D'autant qu'on a osé me taxer d'antisémitisme, alors que je vomis le racisme (pour moi, une seule "race": humaine !), alors que je porte en moi des influences si multiples, géographiques (Française, Russe, Mongol...), religieuses (catholique par mon père, juive et orthodoxe par ma mère, protestante par conversion, sympathisante de la Foi Bahai's "la terre n'est qu'un seul pays, nous en sommes tous les citoyens", amie d'une Musulmane Palestinienne), et que je rêve d'une religion universelle mettant en valeur racines communes et points de convergence  !

Je le répète comme je l'ai TOUJOURS dit partout, je suis citoyenne du monde, humaniste, universaliste, femme de paix et de tolérance, croyante sans Eglise pour ne pas me replier sur celle-ci, pour ne pas m'enfermer dans un lieu, sur une identité, un choix, une foi, une catégorie d'individus... car ce serait en quelque sorte rejeter les autres ! Pour moi, nous sommes TOUS frères et soeurs en humanité, membres de la même famille, citoyens du même monde, enfants du même Dieu-créateur, et je défends certaines valeurs.

Je m'oppose avec force aux communautarismes, d'abord évangélique fondamentaliste (chrétiens extrémistes, que je connais bien car je me suis convertie dans les milieux évangéliques, ma soeur s'est convertie à ma suite et est devenue évangéliste sioniste fanatique comme beaucoup d'évangéliques) et néo-sioniste (juifs extrémistes), prioritairement, car les Médias partiaux se chargent de faire de la propagande pour Israël et le sionisme et la Shoah, tout en distillant un venin continu contre les Arabes et l'Islam : Or, j'ai l'habitude de venir au secours de ceux qui sont en situation de faiblesse, minoritaires, attaqués de toutes parts, et de ne pas grossir le nombre de ceux qui défendent la Pensée Unique, majoritaire. De surcroît, les Islamistes, c'est-à- dire les Musulmans extrémistes, ont beaucoup moins de poids politique, militaire et  financier que les néo-cons évangélistes et sionistes.  Ils sont donc moins dangereux !

Je m'oppose aussi au libéralisme financier qui aggrave les inégalités, détruit la nature et les équilibres sociaux et planétaires, les traditions, les protections sociales, les services publics, le Droit du Travail, l'indépendance des médias, la laïcité consensuelle, les solidarités ancestrales, les valeurs éprouvées par le temps, et même les familles, de plus en plus éclatées car broyées par ce Système qu'on nous présente à tort comme incontournable et seul possible. Tout humaniste a le devoir de rejeter un système qui sacrifie l'individu à la Finance, le bien commun à l'égoïsme d'une poignée de nantis (actionnaires, dirigeants de grandes entreprises ou de grandes banques etc). L'économie et la finance doivent être au service des travailleurs, et non l'inverse. Par ailleurs, un modèle politique qui stipule que les valeurs suprêmes sont l'Argent - déifié -, le profit, la compétition, la guerre économique etc, est de lui-même discrédité, disqualifié.

Journaliste de formation, je suis bien évidemment attachée à la liberté de l'information, à la neutralité
, au pluralisme. Je dénonce la désinformation galopante - et le communautarisme, la main-mise par un groupe au détriment de tous les autres !

Surtout, je suis une adversaire résolue de tous les va-t-en guerre, qui préfèrent l'option  militaire à celle du dialogue, la guerre à la diplomatie, le colt - et même aujourd'hui le nucléaire - à la concertation,  l'unilatéralisme solitaire aux résolutions de l'ONU, le "choc" de civilisations à la fraternité universelle ... La guerre ne solutionne jamais les problèmes, elle les amplifie de manière démesurée et inhumaine, elle crée des souffrances incommensurables... Toute vie est sacrée ! Dois-je rappeler le commandement suprême de Dieu, "Tu ne tueras point" ?

Autant dire que je suis une femme de paix, attachée à la Vérité, à la Justice, notamment sociale, au pluralisme, aux valeurs de solidarité, d'entr'aide, de partage, de liberté, de fraternité, de coopération, de tolérance...

L'antisémitisme, pour moi qui ne regarde jamais aux étiquettes des individus, à leur origine, mais seulement au contenu des politiques, aux finalités, aux méthodes..., pour moi, donc, l'antisémitisme qui rejette l'autre parce qu'il est différent (alors que la différence est une richesse), l'antisémitisme qui  stigmatise parce qu'on est Juif ou Musulman - mêmes racines sémites - , l'antisémitisme  donc, est une abomination. Pour ma part, je dirai donc : Non à l'antisémitisme, oui à l'anti-sionisme militaro-financier et eugénique - ce n'est pas la même chose !

Celui qui ose m'accuser d'être antisémite est passible de poursuites.


L'antisémitisme doit être combattu, et poursuivi,
et ceux qui qualifient d'antisémites ceux qui n'ont pas à l'être doivent être dénoncés avec fermeté, et même poursuivis devant un Tribunal.






Quant  à l'accusation d'avoir un site conspirationniste, je répondrai que j'ai écrit dans un article : "Le mot de conspiration ne me plaît pas. Il y a des politiques qui sont délibérément mises en place, à l'échelle de la planète, alors qu'elles sont totalement contraires aux intérêts des peuples". Il est évident qu'il y a une concertation entre les principaux dirigeants politiques, de grandes entreprises, de grandes banques, pour imposer cette politique, cette Pensée unique, à l'ensemble du monde. Prétendre le contraire serait de la mauvaise foi ou de l'aveuglement.

Ces politiques communes, décidées en Haut Lieu, existent, on peut appeler ça "conspiration", "plans", "décisions globales", etc..., alors ne jouons pas sur les mots ! Seuls des gens comme les néo-cons peuvent, sans débattre et de façon provocatrice, fustiger ceux qui ont l'intelligence "politique" de comprendre qu'il y a des décisions délibérées, globales, qui n'ont rien à voir avec la présentation qui en est faite dans les Médias.

L'exemple le plus célèbre est l'attentat du 11 septembre 2001, présenté par les Autorités officielles américaines, et occidentales, comme une conspiration islamiste, ce qui est bien commode pour faire main-basse sur les ressources et les zones stratégiques, et grignoter toutes les libertés des citoyens de plus en plus lésés et tentés par une légitime révolte.

Pendant longtemps, j'ai considéré les théories mettant en cause la version officielle du 11 septembre comme une vaste plaisanterie, jusqu'au jour où, notamment, des amis ingénieurs ont étudié scientifiquement les événéments et ont déduit que, bien évidemment, la réponse qui s'imposait était celle du dynamitage de l'intérieur.

Ecrire cela est faire preuve de modestie (reconnaître sa propre erreur), d'ouverture, de pragmatisme, d'objectivité. Si les néo-cons  préfèrent s'enfermer dans leurs certitudes bien commodes, libre aux autres de ne pas voir les choses de la même manière. Et de revendiquer cette liberté !

Je ne tolèrerai jamais qu'on m'accuse d'antisémitisme, et si penser qu'il y a des politiques (économiques, sociales ou sociétales) globales, délibérées, planétaires, est être un "conspirationniste", alors oui, j'en suis une, fière de préférer le journalisme d'investigation à l'officiel, stalinien !

Humaniste je suis, et je le resterai. Contre vents et marées ! Au nom d'une certaine idée de l'Homme, de la vie...

Messieurs les Censeurs, bonsoir !


____________________________________________________________________________________________________________________________
 


 

 

Il est parfois des nouvelles qui vous mettent du baume au cœur. Le Figaro du 29 juillet livre les conclusions d’un think-tank américain, la Rand Corporation, sur la fameuse « War on Terror » (guerre contre le terrorisme), slogan publicitaire favori des faucons néoconservateurs. Et les conclusions sont accablantes : non seulement la guerre contre le terrorisme est inefficace, mais elle est en outre contre-productive. C’est exactement ce que nous disons sur notre blog depuis des mois : le néoconservatisme contribue à nourrir l’ogre qu’il prétend affamer. Le néoconservatisme, par son idéalisme puéril et son impérialisme démocratique, contribue à jeter par centaines de milliers des musulmans dans les bras (armés) des islamistes. Bref, si vous voulez réellement combattre l’islamisme, vous devez également combattre les idiots utiles qui contribuent à grossir ses rangs ! Gageons que les néoconservateurs ne tarderont pas à jeter le discrédit sur une étude qui lamine leurs simplismes conceptuels, que ce soit le manichéisme imbécile ou la stratégie de l’amalgame, et qu’ils utiliseront leur arme favorite : la stigmatisation munichoise. Ils auront pourtant fort à faire : la Rand Corporation n’est pas précisément une officine gauchiste : il s’agit d’un organisme très conservateur, comptant dans ses rangs… Lewis Libby, Condoleeza Rice ou encore Donald Rumsfeld !

Pour en finir
avec l'antisémitisme :


Affaire Siné et Charlie Hebdo
Pour en finir avec « l’antisémitisme ».
BRICMONT Jean
 
S’il est une expression bien française, c’est « Paris vaut bien une messe » ! Fallait-il condamner Henri IV pour racisme anticatholique ? Les conversions pour raison d’opportunité sont légions, surtout lors de mariages. Lorsque l’époux ou l’épouse est riche, cela suscite toujours de l’ironie et l’on s’en gausse dans les chaumières, avec ou sans Siné. Mais il a suffi que cette ironie ait pour objet un mariage où la riche épouse est de confession juive, pour qu’une icône de la caricature française soit chassée de Charlie Hebdo, pour « antisémitisme ».

 

Les raisons invoquées par Charlie pour justifier cette expulsion sont parfaitement ridicules. L’une, c’est que la rumeur (de la conversion) était fausse. C’est certes regrettable, mais Charlie n’est pas connu comme étant un journal qui vérifie soigneusement ses sources. Faut-il fouiller dans les archives pour vérifier si une fausse rumeur otanesque ne serait pas par hasard glissée dans leurs colonnes lors de la guerre du Kosovo ?

 

L’autre raison est encore plus comique : il s’agissait de la vie privée de Jean Sarkozy. Mais le catholicisme de Mme Betancourt, dont Charlie fait ses choux gras, est peut-être ridicule et l’on peut s’en moquer, mais il relève entièrement de sa vie privée ; de plus, contrairement à Jean Sarkozy, Mme Betancourt n’exerce aucune fonction officielle en France (« vedette médiatique » n’étant pas encore une telle fonction). Sa vie privée devrait, peut-être, être plus protégée que celle d’un élu.

 

Sur le fond, on reproche à Siné d’insinuer que le fait d’être juif (ou d’être marié à une personne de confession juive) permet « de faire du chemin dans la vie ». Manifestement, vu le contexte, il voulait dire que c’est l’opportunisme, attribué (à tort) au fils Sarkozy, qui permet « de faire du chemin dans la vie ». Mais que penser du fait qu’un simple journaliste, Claude Askolovitch, en lançant une accusation radiophonique d’antisémitisme, peut ainsi faire virer un des plus grands caricaturistes de France ? Si l’on voulait faire croire à la population qu’il existe un « pouvoir juif » tout-puissant, il n’est pas évident qu’on s’y prendrait autrement.


C’est le larbinisme de Val et de ses collègues qui suggèrent qu’être juif aide à réussir, pas les écrits de Siné (d’aucuns suggèrent que Val a simplement profité de l’occasion pour se débarrasser d’un collaborateur qu’il détestait ;

 

Cette affaire, vue dans le contexte des attaques répétées de Charlie contre les musulmans, amène la liberté d’expression en France à une croisée des chemins : soit on déclare une fois pour toutes que les musulmans et les catholiques sont des cibles légitimes qui doivent subir en silence toutes les insultes et toutes les caricatures, mais que tout propos désobligeant contenant le mot « juif » ou « sioniste » est tabou, ou bien cette affaire permettra de faire sauter ce verrou. Dans le premier cas, il ne faut se faire aucune illusion : un tel traitement différentiel suscitera (et suscite sans doute déjà) un antisémitisme massif, bien que silencieux et ignoré des élites médiatiques.

 

Sur le fond, cette sinistre affaire, qui fait suite à celles impliquant Dieudonné, Mermet, Boniface, Ménargues, Morin et bien d’autres, aurait une issue heureuse si elle permettait de clarifier une fois pour toutes les limites de la liberté d’expression. Bien sûr on peut interdire un appel à commettre immédiatement une action illégale, mais aucune opinion générale sur l’histoire, les religions, les superstitions, les idéologies ou les groupes humains (les « races »), qu’elle soit vraie ou fausse, ignoble ou non, ne doit tomber sous le coup de la loi.

 

Les poursuites judiciaires en chassé-croisé où des musulmans, ou des descendants d’esclaves et de colonisés, cherchent à mettre en place une sorte de sionisme du pauvre pour faire condamner ce qui ne leur plait pas, comme les caricatures antireligieuses ou certaines vues sur l’histoire du colonialisme, démontrent qu’il est impossible d’exercer la censure de façon non sélective, à moins de réduire tout le monde au silence.

 

Passons aux choses sérieuses : dans le New York Times (18 juillet), Benny Morris, un des principaux « nouveaux historiens » israéliens (que d’aucuns s’acharnent à présenter comme un progressiste et un pacifiste) déclare qu’Israël « attaquera presque certainement l’Iran d’ici quatre à sept mois ». La seule alternative serait, à terme, une « attaque nucléaire préventive » contre l’Iran.

 

En d’autres termes, une telle attaque serait la seule alternative à la perte du monopole nucléaire israélien dans la région. Menace réelle ou bluff ? D’après le Sunday Times, Bush a déjà donné le « feu orange » aux Israéliens. S’ils menacent et n’attaquent pas, ils auront l’air idiot (vu que l’Iran ne va sûrement pas reculer). S’ils attaquent, c’est qu’ils sont fous. Mais la guerre au Liban en 2006, qui s’est terminée récemment par un échange de prisonniers qui aurait pu avoir lieu avant cette guerre, était déjà de la folie.

 

C’est pourquoi toute l’agitation en France sur les caricatures, le voile, et les accusations d’antisémitisme, n’est pas seulement ridicule, mais peut s’avérer tragique. Tout cela prépare les esprits à la guerre. Si l’Iran est attaqué, la réaction dominante sera, « c’est bien fait pour les mollahs ». C’est oublier qu’en Iran, il n’y a pas que des mollahs, comme en Irak il n’y avait pas que « Saddam » ; que le Hezbollah a été créé par l’invasion israélienne du Liban en 1982, que les Palestiniens, soixante ans après avoir été chassés de leurs terres, demandent encore justice et que la guerre au Liban en 2006 a été une défaite pour Israël. Aucune des guerres coloniales récentes n’est « courte et joyeuse ». Les Occidentaux doivent apprendre à vivre dans un monde qu’ils ne dominent plus.

 

L’agitation contre l’Islam, ainsi que l’épouvantail de l’antisémitisme, ont une seule et même fonction : empêcher de prendre conscience du fait qu’au Moyen-Orient, on a d’abord fait payer les Palestiniens pour les crimes commis en Europe contre les juifs, et qu’ensuite, on a montré du doigt tous ceux qui, pour une raison ou une autre, défendaient les victimes de cette immense injustice.

 

À la « psychose du juif persécuté », pour reprendre l’expression de Gisèle Halimi dans sa lettre à Philippe Val, répond le fantasme de la « seule démocratie au Moyen-Orient » menacée par ses voisins. En France, les juifs ne sont pas persécutés, ce sont les « antisémites », réels ou supposés, qui le sont. Israël n’est pas menacé, mais menaçant. La lutte pour la liberté d’expression n’est pas seulement la défense d’une conquête ancienne, mais aussi une lutte pour faire sortir la pensée du carcan où l’ont enfermée des décennies de propagande pro-israélienne.

 

Il est urgent, dans l’intérêt de la paix, de libérer les esprits de la peur de l’accusation d’antisémitisme, de dé-sioniser la vision que nous avons du Moyen-Orient et d’oublier Charlie Hebdo. Mais quoi qu’il en soit, le fait est que l’accusation d’antisémitisme permet de « casser » n’importe qui, sans possibilité de défense, sans débat contradictoire, sans procès équitable ; c’est l’analogue moderne des lettres de cachet).


http://www.legrandsoir.info/spip.php?article6941




 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Chantal Dupille - dans communautarismes
commenter cet article

commentaires

Florian 21/12/2012 23:25

Le sionisme découle du mondialisme apatride :
Écoutez donc l'entretien critique de Philippe Ploncard d'Assac :
http://ploncard-dassac.over-blog.fr/article-le-mondialisme-entretien-du-6-ctobre-2012-avec-florian-rouanet-111376674.html

chantal 30/07/2008 21:12

Merci de ta visite, Israël, au grand nom au parfum si biblique,
merci pour ta main tendue, j'y réponds fraternellement,
merci pour ta bénédiction,
et sois aussi béni par le D. d'Amour, ainsi que les tiens
Bien à toi, Chantal

Israel 30/07/2008 10:32

Que D. vous bénisse!