Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 août 2008 3 27 /08 /août /2008 01:13
 wikipedia.org
ASIMO, un robot humanoïde construit par Honda.
ASIMO, un robot humanoïde construit par Honda.

Vu cet article.

Et si on y réfléchissait ?

Quel type de société voulons-nous ?

De béton, de robots, de numéros, de consommateurs, de boîtes vocales, de boîtes postales, de caisses automatiques...

J'ai chez moi un tableau du poulailler de mes parents, où l'on voyait les poules en liberté, heureuses. Aujourd'hui, quel est leur sort ? Dans les batteries industrielles ? Quel bonheur !

Et nous, dans des cages à lapins, sans âme ?

Quelle ville voulons-nous léguer à nos enfants ?

Quelle vie voulons-nous pour eux ?

L'American way of life ?

La deshumanisation plus ou moins complète ?

N'est-il pas temps de changer nos modes de vie et de rechercher l'être plutôt que l'avoir ?

Je vous laisse en compagnie de ces quelques lignes :


http://www.pliecergypontoise.fr/photos/cergy_pontoise.jpghttp://www.latribunedelart.com/Acquisitions_2004/Pissarro_-_Soleil_couchant.jpg 
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=34160



Tout d'un coup notre époque actuelle se met à ressembler à un mauvais film de science fiction, où des zombies robotisés hantent des centres commerciaux, à la recherche d'un bonheur illusoire.

Les plaisirs simples de la vie ont été remplacés par la marchandise.

Que s'est-il passé entre 1968 et 2008 ?

La destruction de certains repères, certaines valeurs a permis, non pas la mise en place d'une société sans consommation, mais au contraire une société centrée majoritairement sur la consommation.

La destruction de l'identité française a été l'un des ressorts essentiels de cette évolution.

Les médias de masse qui construisent la culture des masses, se sont transformés, et ont imposé la nouvelle valeur : l'argent (la consommation) qui n'est qu'un moyen. TF1 (le bâtisseur) a été le principal vecteur de cette construction de l'homme sans identité.

L'immigration massive d'ouvriers du maghreb a été l'un des moyens d'accélerer cette transformation. Les enfants de cette immigration se sont retrouvés coincés entre deux cultures : celle de leurs pères et celle de l'ancien colonisateur français. Certains choisissent, ou plutôt se voient imposer la fausse culture TF1 : la pseudo modernité, la culture américaine, sans valeur.

Pour accompagner cette révolution :
- supermarchés, chaînes de magasins.
- destruction de l'artisanat et de l'agriculture.
- programmes télévisés américains.
- mondialisation.
- destruction par l'alimentation industrielle, les médicaments et les ondes.
- répression policière.
- criminalisation de tous : fumeurs, buveurs, drogués, marginaux, tatoués, dealers, etc.
- instrumentalisation par la peur de l'autre.
- etc.

Les valeurs de l'identité française :
Liberté, égalité, fraternité et aussi :
gratuité, solidarité, diversité, latinité, simplicité, festivité, convivialité, dialogue, etc.
La terre, la nature, le soleil, les animaux, les hommes



________________________________________________________________________________________




Nous fabriquons des "monstres".
Les gouvernements en profitent pour
fabriquer des lois répressives scélérates,
et ainsi nous fabriquons les barreaux
de notre propre prison...



On ne naît pas Fourniret, on ne naît pas Einstein,
on ne naît pas ingénieur, on ne naît pas ouvrier, on ne naît pas gangster ...
on devient quelque chose.

Ce sont des constructions sociales et culturelles auxquelles chaque être humain est soumis dès la naissance


Un petit d'homme et de femme, élevé dans un milieu non humain, ne deviendra jamais un être humain.


Tous les tueurs en série, ont été vidés, battus, maltraités,
niés, dans leur enfance, et sans aucune exception

Fourniret est donc devenu un monstre.
Celui qu'une société inhumaine, sans amour, ne jurant que par l'argent et le mensonge a fabriqué.

Car, il n'y a pas de méchants 
il n'y a que des souffrants

Comme la société spectaculaire marchande nous apprend à nous
détester les uns les autres et à nous faire la guerre dès la plus petite
enfance, il est finalement réconfortant de constater que certains et
certaines passent à travers les mailles du filet de la tyrannie sous
toutes ses formes et essayent, connaissant la réalité de leurs
déterminismes, de rester humains envers et contre tout.

Un lecteur


Partager cet article

Repost 0

commentaires